Rencontrez le coywolf : cet hybride issu d’un coyote et d’un loup qui possède des facultés insoupçonnées

une-coyote-animal

L’évolution est la base de la vie terrestre. C’est grâce à elle que notre planète compte autant d’animaux et de plantes différentes, et que celles-ci ont su s’adapter à leur environnement. Ainsi, de nouvelles espèces font encore leur apparition sur Terre, comme le coywolf. SooCurious vous présente cet étonnant nouvel animal, croisement du loup et du coyote.

C’est un phénomène extrêmement rare auquel assiste l’espèce humaine : l’apparition d’un nouvel animal issu d’une hybridation naturelle, c’est-à-dire survenue sans intervention humaine directe. Bien sûr, beaucoup connaissent déjà le mulet, croisement entre un âne et une jument, ou encore le ligron, croisement entre un lion et une tigresse. Mais ces mélanges d’espèces sont le résultat de l’action humaine. Assister à une évolution « naturelle » de la faune et voir naitre un nouvel animal a quelque chose d’autrement plus exceptionnel, comme l’explique John White, biologiste et spécialiste du coywolf : « Il est extrêmement rare que l’humanité assiste à un pareil évènement. »

 

Des coywolfs

Coywolf-1

 

Le coywolf (entre « coyote » et « wolf ») est le résultat du croisement, en Amérique du Nord, entre le coyote de l’ouest, le loup de l’est et le chien. Car ces animaux sont tous proches les uns des autres sur l’arbre de l’évolution, ce qui leur a permis de s’accoupler pour produire le coywolf. Mais à la différence de nombreuses hybridations, la nouvelle créature est fertile, donc capable de procréer.

Pourtant, rien ne prédisposait le loup et le coyote à se rencontrer pour donner naissance au coywolf. Car les premiers vivent en meute et peuplent essentiellement les forêts quand les seconds vivent en solitaires et préfèrent les plaines. Mais les scientifiques estiment que c’est à l’activité humaine qu’on devrait l’apparition de cette hybridation incongrue. Ainsi, au XIXe siècle, alors que la chasse au loup faisait rage aux États-Unis, ces canidés auraient vu leur population diminuer dangereusement. Pour se reproduire, ils n’auraient alors eu d’autre choix que de se rabattre sur un proche cousin : le coyote. Également, on estime que l’urbanisation et la fragmentation des habitats auraient peu à peu rapproché géographiquement les deux espèces canines.

 

coywolf-animal

 

Désormais, la population de coywolf en Amérique du Nord se compose de plusieurs millions d’individus au même profil génétique : 60 % de coyote, 25 % de loup et 15 % de chien. Et si cette nouvelle créature tient majoritairement du coyote, sa proximité avec le loup le rend particulièrement massif. L’animal est ainsi deux fois plus lourd que le coyote et dispose d’une mâchoire plus large, de pattes plus hautes et plus rapides que son ancêtre canidé.

Mais la beauté de l’évolution ne s’arrête pas, puisque même dans son comportement le coywolf semble avoir muté : alors que le loup et le coyote sont des animaux sauvages qui ont tendance à fuir l’être humain et ses activités, l’espèce hybride semble « plus adaptée à la proximité avec l’Homme et la vie urbaine, sans doute en raison de ses filiations canines » selon John White. On trouve ainsi de plus en plus de spécimens de coywolfs aux abords de mégalopoles, comme New York, Boston ou Washington.

 

Coywolf-3

 

L’apparition du coywolf est réellement un phénomène incroyable. Elle montre notamment que la nature, en dépit des ravages causés par l’activité humaine, est toujours capable de s’adapter, et de survivre.

http://soocurious.com/fr/coywolf-hybridation-genetique/?utm_source=newsletter&utm_medium=e-mail&utm_campaign=Newsletter_Journaliere_2016-01-07

 

Une espèce hybride prolifère au nord du continent américain: née du mélange entre le coyote, le loup et le chien, le « coyloup » se montre si résistant qu’il se compte désormais par millions.

Une nouvelle espèce qui s'étend: le coywolf?
Une nouvelle espèce qui s'étend: le coywolf?

 

Olivier LAFFARGUE

 

Olivier LAFFARGUE

Journaliste, Rédacteur photo

Publié par Le Nouveau Paradigme

Catégorie Animaux

Laisser un commentaire

POUR SOUTENIR LE SITE
LES COMMENTAIRES
  • Erica dans ACCUEILUn immense merci pour votre retour, Delphine !
  • Kochert dans L’ASSOCIATIONBonjours J ai été très sensibilisée lorsque je suis tombée par hasard sur un tableau de votre petite Iris ,je
  • CHRETIEN dans ACCUEILComment vous remercier pour cette idée magnifique ?! Car c'est grâce à des Êtres tels que vous, éveilleurs de conscience,
  • Laurence dans Michelle Brémaud – GuérisseuseBonsoir, l'adresse fb ne figure pas sur le site,est il possible de joindre tout de même Michelle Brémaud? Merci
  • gisele dans AUDE – LA FORET ENCHANTÉE DE NÉBIAS (m.à.j)tres joli site belle balade en famille mais revoir le balisage car on tourne en rond un momment
Catégories
Archives