Articles avec le tag ‘P’

 

 

Catégorie Interview Conférence Lecture

 

 

Documentaire Astrophysique

 

 

Catégorie Sciences

 

 

Rencontre avec des paysans qui tiennent tête à l’administration. Quand certains refusent de rentrer dans le moule au risque de tout perdre, d’autres ont fait le choix de disparaître.

 

Illustration de l'ouvrage "On achève bien les éleveurs" coordonné par Aude Vidal et illustré par Guillaume Trouillard.
Illustration de l’ouvrage « On achève bien les éleveurs » coordonné par Aude Vidal et illustré par Guillaume Trouillard. © Radio France / Guillaume Trouillard

 

Alain est maraîcher en Bretagne. Deux fois par semaine, il vend ses produits sur les marchés.  De bons produits, qu’il fait pousser comme s’il avait un grand jardin. Mais ses tomates, il refuse de les calibrer et ses carottes de les brosser.

Petit producteur, Alain n’a ni le temps, ni les moyens des grosses coopératives. Chez lui, c’est 1,10 euros le kilo de carottes, mais comme ça, avec la terre. Si les clients n’en veulent pas, ils ne sont pas obligés de les acheter ! C’est bien ce qu’il a tenté d’expliquer au contrôleur, mais la loi, c’est la loi. Et en agriculture, il y a plus de 50 normes qui régissent la commercialisation des produits.

Aujourd’hui, aux yeux de l’administration Alain est donc un malfrat : il risque entre 20 et 100 000 euros d’amande. Plus que son chiffre d’affaire à l’année. Mais lui a décidé de ne pas céder aux pressions. Au risque de tout perdre.

 

Charles et ses brebis, quelque part en Bretagne.
Charles et ses brebis, quelque part en Bretagne. © Radio France / Charlotte Perry

 

Charles est éleveur de brebis. Comme beaucoup, il a refusé de se soumettre à la nouvelle réglementation qui oblige depuis 2010 les éleveurs à apposer des boucles électroniques à leurs animaux. Systématiquement, à chaque contrôle, il a été marqué en anomalie. Jusqu’à ce que l’administration le menace de saisir son troupeau. Alors, il a choisi de disparaître des radars, avec son troupeau. Et a réinstallé une petite économie paysanne, et clandestine.

 

 

Programmation Musicale

« POULET N°728120 » Philippe Katerine

« La Comédie Humaine » Ridan

 

Le Focus de la semaine

 

L’équipe

 

 

A écouter ici, si le lien incrusté en haut dans ce document ne fonctionne pas : https://www.franceinter.fr/emissions/comme-un-bruit-qui-court/comme-un-bruit-qui-court-02-juin-2018

Puis case noire réécouter.

 

Catégorie Société

 

 

 

C’est un royaume étonnant, qui s’avère être l’une des clés de la vie sur Terre. Premiers organismes apparus sur notre planète il y a un milliard d’années, les champignons, aussi appelés mycètes, semblent inclassables : ni plantes ni animaux, ils constituent un règne en soi. Si les comestibles nous sont les plus familiers, la variété des mycètes a de quoi surprendre : entre les levures et les organismes pluricellulaires, il existerait des millions d’espèces.

À travers d’impressionnantes images macro en accéléré et des animations en 3D, ce film très documenté remonte le fil de l’évolution, montrant comment les champignons ont façonné l’écosystème que nous connaissons, et fait le point sur les recherches scientifiques les plus récentes dans le domaine de la mycologie. Production d’alcool ou de pain, propriétés médicinales (notamment d’antibiotiques ou d’anti-inflammatoires), décomposition des déchets… : la science s’intéresse aux innombrables vertus des champignons. Et se penche également sur les infections fongiques parfois mortelles, comme celle provoquée par le cryptococcus, un mycète qui se développe à la faveur du réchauffement climatique…

 

Réalisation : Annamária Tálas

Pays : Australie / Canada

Année : 2017

 

Catégorie Sciences

 

 

Exposé de Claude & Lydia Bourguignon à partir de 15 minutes

 

 

Catégorie Permaculture

 

 

 

Catégorie Environnement

 

 

 

Pour en savoir plus : http://hym.media/patrick-burensteinas-2/

Pour nous soutenir par une donation d’1€/mois ou plus via notre page Tipeee : https://www.tipeee.com/hym-media

En bref Nous vous mettons au défi de :

1. ne pas vous émerveiller à l’écoute de cette émission

2. ne pas découvrir Patrick Burensteinas autrement

3. ne pas développer votre entendement sur les différentes expressions de la voie alchimique

 

 

 

Catégorie Interview Conférence Lecture

 

 

 

Le biologiste et plongeur Laurent Ballesta nous immerge au sein de la plus grande meute de requins gris connue à ce jour. Une expédition scientifique exceptionnelle qui bouleverse notre regard sur ce redoutable prédateur marin.

Parti observer un rassemblement de milliers de mérous à la pleine lune de juin 2014 (Le mystère mérou) dans la passe sud de l’atoll polynésien de Fakarava, Laurent Ballesta y avait découvert une meute de plus de sept cents requins gris. Comment expliquer cette densité inédite ? Se pourrait-il que des comportements sociaux régissent cette horde sauvage ? Durant trois années de préparation, avec les autres plongeurs de l’équipe scientifique internationale qu’il pilote, ils vont apprivoiser leur peur en abandonnant les réflexes défensifs qui provoquent l’agressivité des requins, dans le but de se glisser au cœur de la meute déchaînée pour l’étudier et la filmer de l’intérieur. Squales appareillés de puces électroniques, antennes réceptrices, hydrophones, arche de 32 caméras synchronisées… : tout un arsenal technologique est mobilisé pour le projet. Alors que les mérous approchent en vue de leur ponte annuelle, quel plan de bataille les requins déploieront-ils ?

Documentaire arte

 

Catégorie Animaux

 

 

 

 

 

 

 

Par la méthode du « tapotage » (qui est plutôt un « bastonage »), une colonie logée dans une vieille ruche-tronc (+ 200 ans…) va rejoindre un appartement fraichement construit.

 

Catégorie Permaculture

 

 

 

Catégorie Canada

 

 

 

Catégorie Santé

 

 

 

Catégorie Interview Conférence Lecture

 

POUR SOUTENIR LE SITE
LES COMMENTAIRES
Catégories
Archives