Cette femme sans connaître ni la musique, ni le solfège, serait habité par les esprits de grands compositeurs. Bach, Mozart, Liszt, Beethoven, qui n’ont aucun secret pour elle. Bach, Chopin, Beethoven, tous les grands compositeurs ont des styles très différents, mais ils ont tous un point commun, un génie inaccessible. Et pourtant une femme rivalise étrangement avec ses hommes d’exception. Rosemary Brown ne connaît rien à la musique, mais lorsqu’on écoute ses compositions, on a la dérangeante impression d’entendre les plus grands maîtres de tous les temps comme s’ils n’avaient pas vraiment disparus.

1970, un disque très étrange (->) crée des remous dans la presse musicale de toute l’Europe, car il dévoile des morceaux inédits de compositeurs disparus depuis bien longtemps.

Le mystérieux auteur est une modeste femme de chambre de Londres qui n’a jamais pris un seul cours de solfège. Prodige irrationnel que personne ne peut expliquer, sauf Rosemary elle-même qui prétend être en contact avec tous ces compositeurs.

Source : http://www.maisonhantee.net/article-rosemary-brown-la-pianiste-medium-122560181.html

 

Chopin-Brown – Nocturne in As-dur, Gerhard Helzel

Catégorie Divers

Laisser un commentaire

POUR SOUTENIR LE SITE
LES COMMENTAIRES
Catégories
Archives