311 millions de tonnes de plastique sont produits dans le monde en 2014, soit plus près de 10.000 kilos de plastique par seconde (compteur), consommant 8% environ de la production mondiale de pétrole. 25 millions de tonnes de déchets plastiques collectés en Europe chaque année dont seulement 25% sont recyclés !

 

 

 

https://www.planetoscope.com/petrole/989-production-mondiale-de-plastique.html

 

 

 

Une entreprise allemande a eu la bonne idée de fabriquer des assiettes 100 % biodégradables, à partir de feuilles. Et pas un seul arbre n’a été abattu.

 

La vaisselle en plastique, c’est peut-être pratique, mais ça pollue ! Alors, une société allemande a créé une gamme d’assiettes entièrement conçues à partir de feuilles, 100 % biodégradables en un mois et résistantes à l’eau. Une innovation qui va changer les pique-niques !

Au 1er janvier 2020, la France interdira l’utilisation de gobelets, verres et assiettes en plastique au profit d’une vaisselle compostable.

Selon les inventeurs de ces assiettes en feuilles, toutes les deux secondes, des forêts de la taille d’un terrain de football seraient abattues. Cela représenterait jusqu’à 13 millions d’hectares de forêts qui, chaque année, sont déboisées pour produire de la pulpe.

Partie de ce constat et de celui des montagnes de déchets qui polluent notre environnement, Leaf Republic, une entreprise allemande durable, a imaginé une alternative biodégradable à la vaisselle jetable en plastique.

Elle a donc créé des assiettes en feuilles qui résistent à l’eau et se décomposent après 28 jours (contre 730 000 jours pour une assiette en plastique). Sur leur site, on peut lire :

« La population augmente et sa consommation aussi, le marché de l’emballage est d’une taille impressionnante dans le monde et, maintenant, c’est le moment de le révolutionner. »

 

 

Inspirée d’une tradition asiatique, qui consiste à coudre des feuilles entre elles, cette vaisselle suit le même mode de conception… à un détail près.

Grâce à un logiciel de CAO (Conception Assistée par Ordinateur), plusieurs feuilles sont assemblées avec des fibres de feuilles de palmier puis pressées les unes contre les autres.

Naturelles, sans produit chimique et résistantes à l’eau, ces assiettes sont « aussi renouvelables et biodégradables qu’une feuille qui tombe d’un arbre ».

Ainsi, trois couches les constituent : des feuilles sur le dessus, une épaisseur de papier (fabriqué avec des feuilles, bien sûr) et une dernière couche de feuilles en-dessous pour solidifier le tout.

À l’origine de cette invention ? Pedram Zolghadri et Carolin Fiechter qui rêvaient d’une recette garantie sans plastique, colle, huile, additif ou produit chimique. Sur Kickstarter, ils reviennent sur leur motivation :

« Parce que nous ne sommes que de passage sur Terre. Parce que tout ce que nous possédons est temporaire. Ce qui doit vraiment compter c’est ce que nous créons et construisons. Ce qui compte, ce sont nos actions et nos décisions qui durent pour toujours. »

Pour s’approvisionner, l’entreprise va chercher les feuilles en Asie et en Amérique du Sud, là où les feuilles font partie de l’alimentation. Dans ces régions du globe, elles sont souvent utilisées dans les préparations mais aussi comme récipients et plats.

Cette initiative écolo a un coût. Comptez 43 euros pour 75 assiettes de grande taille. Des bols, des barquettes et des plateaux sont aussi disponibles !

http://supr.com/leafrepublic/

 

 

En Thaïlande, on fait des assiettes biodégradables avec des feuilles

 

Une équipe de chercheuses de l’Université de Naresuan en Thaïlande, a imaginé des assiettes jetables faites à partir de feuilles d’arbres. Bientôt la fin des déchets en polystyrène et plastique dans nos paniers à pique-nique ?

 

En Thaïlande, on fait des assiettes biodégradables avec des feuilles

La consommation effarante de couverts jetables et de contenants alimentaires en plastique et en polystyrène, des matériaux à base de pétrole très polluants, a encouragé une équipe d’ingénieures thaïlandaises à chercher des alternatives plus naturelles.

 

Des assiettes biodégradables pour lutter contre les déchets en plastique dans le monde

Grâce à cette initiative, les assiettes en plastique et polystyrène, qui sont la plupart du temps jetées après un usage unique, pourront désormais être remplacées par des ustensiles faits à partir de feuilles.

 

Au Thaïlande, on fait des assiettes biodégradables avec des feuilles

 

Complètement biodégradables et sans risques pour la nature où qu’elles soient jetées, ces assiettes particulières ont les mêmes qualités de résistance que leurs homologues en plastique. Si ce projet aboutit, il pourrait faire partie de la solution pour réduire les énormes quantités de déchets en plastique produits dans le monde, l’une des menaces majeures pour l’environnement.

L’usage inconsidéré du plastique, très polluant et au recyclage coûteux, a en effet de très nombreuses conséquences, dont la contamination des océans et la mort des grands cétacés qui avalent des déchets.

Dans une interview à la presse thaïlandaise, les trois chercheuses ont expliqué que, pour arriver au prototype idéal d’assiettes biodégradables, elles ont dû faire beaucoup d’essais. Notamment pour dénicher les matériaux adéquats : les feuilles de trois types d’arbres, le Petchara Chaowarat, le Tectona Grandis et le Ficus Benghalensis.

 

Au Thaïlande, on fait des assiettes biodégradables avec des feuilles

© Ciclovivo

Le procédé consiste à utiliser des moules pour donner aux feuilles la forme des contenants alimentaires désirés. Tous les produits qui entrent dans le processus de fabrication sont naturels  : ainsi, le vernis est remplacé par de l’amidon qui permet de préserver les feuilles intactes et de leur donner du brillant ainsi que la rigidité indispensable à l’usage attendu.

Les assiettes en feuilles, contrairement à celles en polystyrène, sont donc 100 % biodégradables. Elles peuvent se décomposer naturellement n’importe où, et même de préférence dans la végétation, sans entraîner d’effets négatifs ni pour les sols, ni pour l’environnement en général. De plus, la collecte des feuilles à la source n’endommage pas les arbres.

Ces plats végétaux supportent très bien toutes sortes d’aliments, qu’ils soient liquides ou solides, chauds ou froids, et sont aussi résistants que leurs équivalents en plastique.

Sitintip Tantanee, professeure à l’Université et membre de l’équipe d’ingénieures à l’origine de ce projet, explique leur intention de travailler en partenariat avec les autorités locales pour tester auprès du public l’utilité et la fonctionnalité des assiettes en feuilles. L’idée est de substituer, un mois durant, tous les articles jetables en plastique ou en polystyrène, par ceux fabriqués en feuilles dans les administrations et évènements publics.

Une belle vaisselle jetable qu’il nous tarde de pouvoir emmener en pique-nique !

A lire aussi :

 

Source : https://www.consoglobe.com/assiettes-biodegradables-feuilles-cg

http://mytrekphoto.blogspot.fr/2014/12/assiette-des-feuilles-au-nepal.html

Catégorie Environnement

Une réponse à to “Pour remplacer le plastique, une entreprise invente des assiettes en feuilles”

Laisser un commentaire

POUR SOUTENIR LE SITE
LES COMMENTAIRES
  • Santerre dans Ma ferme autonomeBonjour, C'est très intéressant. Nous donnons (au sens propre) des formations en apiculture. Je suis sûr que des abeilles vous
  • visee dans A DEUX PAS DE CHEZ MOI …superbe... envoûtant... à se demander pourquoi l'humain s'acharne t-il tant à tout démolir merci pour ce moment
  • Erica dans AUDE – LA FORET ENCHANTÉE DE NÉBIAS (m.à.j) Reçu par mail La PYRALE du BUIS Les chenilles venues d’Asie, en plus d’être une nuisance pour l’homme, ravagent
  • Serge François dans Crop circle en MoselleBonjour, Je suis tombé sur une vidéo incroyable qui répond à beaucoup de questions à propos de ce crop circle
  • durand dans Michelle Brémaud – GuérisseuseBonjour faites vous le soin à distance ou doit on se déplacer. En quoi consiste le massage. personnellement je suis
Catégories
Archives