La chauve-souris est un animal étrange et fabuleux, une merveille d’adaptation et d’évolution. Pourtant, elle a longtemps fait peur et véhiculé des clichés négatifs à son encontre, et reste finalement assez mal connue. Pour remédier à cette injustice, le Daily Geek Show vous a sélectionné quelques informations surprenantes sur les chiroptères.

 

LE SEUL MAMMIFÈRE VOLANT 

Les chauves-souris ne sont pas des rongeurs malgré leur nom, mais des chiroptères. Il s’agit des seuls mammifères volants. Vivant en communauté, chaque femelle donne naissance à un seul petit par an. Par exemple, les Minioptères de Schreibers se retrouvent en essaims immenses dans certaines grottes, pour hiberner. On peut compter jusqu’à 2 000 individus par m².

 

ELLE DORT LA TÊTE EN BAS

La chauve-souris dort la tête en bas, principalement pour échapper aux prédateurs la journée, pendant qu’elle se repose. Cette position lui permet d’économiser de l’énergie et est idéale pour l’hibernation. Afin de rester dans cette position longtemps, leur morphologie a évolué, le poids de l’animal, en tirant sur les tendons, bloque les griffes sur le support.

 

LA PLUS GRANDE CHAUVE-SOURIS DU MONDE

 

Dame Nature appréciant les extrêmes, la plus grande chauve-souris du monde est une roussette des Philippines communément appelée « Renard volant des Philippines » dont l’envergure peut atteindre 1m50 pour 1,2kg. Elle est frugivore et évite généralement les zones urbaines. Sa population est en déclin. La plus petite chauve-souris du monde a été découverte en 1979 dans une grotte thaïlandaise. La Craseonycteris thonglongyai parfois surnommée « chauve-souris bourdon » mesure environ 13 cm d’envergure pour un poids de 3g.

 

1 200 ESPÈCES DANS LE MONDE

Il existe environ 1 200 espèces de chauves-souris dans le monde, et seulement trois d’entre elles sont hématophages. Elles vivent en Amérique centrale et du sud. Les autres espèces se nourrissent de fruits, de nectar ou d’insectes, voire de batraciens ou de petits poissons.

 

UN INSECTICIDE NATUREL ET EFFICACE

Pipistrelle

En France, la pipistrelle commune est un excellent insecticide naturel, car chaque nuit, elle peut manger jusqu’à 3 000 insectes, soit près du tiers de son propre poids.

 

UNE CAPACITÉ HORS DU COMMUN

Les chauves-souris ont une excellente vue en plus de leur sonar. Pour utiliser ce sonar, elles peuvent pousser jusqu’à 100 000 cris (souvent inaudibles pour l’homme) par nuit. Seules les microchiroptères ont développé un sonar, les mégachiroptères, non. De plus, elles ne se prennent pas dans les cheveux, contrairement aux idées reçues.

 

UN JEU DE SÉDUCTION AVANT L’ACCOUPLEMENT 

D’après une étude américaine, lors de la saison des amours, les mâles chantent la sérénades pour charmer les femelles.

 

LES PRODUCTEURS DE TEQUILA À LEUR RESCOUSSE

Au Mexique, le Leptonycteris yerbabuenae a été sauvé par les producteurs … de tequila. La technique principale qui a permis de sauver cette espèce, fortement menacée depuis la fin des années 1990, est baptisée « la tequila à chauves-souris ». Il s’agit de « la boisson alcoolisée mise au point par les cultivateurs qui laissent fleurir leurs agaves bleues de manière naturelle au lieu de les récolter prématurément avant que leurs fleurs n’apparaissent », selon le site Motherboard. En laissant l’agave fleurir et arriver à maturité, cela a eu un impact significatif sur les populations de chauve-souris qui s’en nourrissent. De plus, les cultures d’agave n’en deviennent que plus saines et diversifiées. Ainsi, c’est même une tequila premium qui a commencé à être produite.

 

 

PROTÉGÉES PAR LA LOI

Du fait de la destruction de leurs habitats et de leur mauvaise image, nombre d’espèces de chauves-souris sont en danger et protégées par la loi L.411-1 du Code de l’Environnement et par arrêté ministériel du 23 avril 2007 qui confirme et complète un précédent arrêté ministériel de 1981. Il est ainsi interdit de tuer ou de déloger soi-même une colonie de chiroptères de ses combles, et il faut signaler, voire dans les cas extrêmes rapporter avec précaution, les individus blessés aux associations d’aide aux animaux. Pour plus d’informations, rendez-vous sur le site SOS-chauves-souris.

 

UNE JOURNÉE MONDIALE DE LA CHAUVE-SOURIS

Afin de mieux faire connaître ce petit mammifère, le 30 août est la journée mondiale de la chauve-souris et souvent, dans la nuit du samedi au dimanche précédant la journée, est organisée la nuit de la chauve-souris où les associations et les institutions mettent en place des activités pour observer les chauves-souris et sensibiliser le public.

 

SYMBOLE DE BONHEUR EN CHINE

Contrairement à l’Europe, où la chauve-souris a longtemps eu mauvaise réputation, en Chine, la chauve-souris est un symbole de bonheur. En effet, dans la langue chinoise, chauve-souris et bonheur sont des homonymes. Associée au rouge, qui se prononce comme grand, une chauve-souris rouge est symbole de grand bonheur.

 

ELLES ONT INSPIRÉ LES PLUS GRANDS

Recherches pour la machine volante de Léonardo de Vinci, 1488

Les ailes ou plutôt les mains de la chauve-souris ont inspiré l’ingénieur français Clément Ader pour la conception de sa machine volante Eole, ou encore Léonard de Vinci pour son Ornithoptère.

 

LA DESTRUCTION DE LEUR HABITAT LES MENACE GRANDEMENT 

Parmi les grandes causes de mortalité des chauves-souris dans le monde, la principale est la destruction des habitats, en particulier les zones de repos, l’utilisation intensive de pesticides, qui diminuent le nombre de proies et intoxiquent les chiroptères, la pollution lumineuse qui entraîne des retards de croissance chez les petits, un épuisement des adultes et permet aux oiseaux de proie de les attraper plus facilement.

Enfin, les éoliennes, placées sur les couloirs de migration, occasionnent également une mortalité considérable chez les espèces migratrices dont la pipistrelle et la Noctule commune. En Amérique du nord, la maladie du nez blanc, causée par un champignon, ravage les colonies de chauves-souris depuis les années 2008. Dans certains lieux d’hibernation, la mortalité s’élève à 75 %.

 

UNE LANGUE TRÈS SPÉCIALE 

La langue des chauves-souris nectarivores est particulière. En approchant le nectar, l’afflux sanguin provoque un allongement de la langue et le déploiement des papilles.

Une plante carnivore (Nepenthes rafflesiana elongata) vivant à Bornéo forme une étonnante symbiose avec les chauves-souris, puisque ces dernières y trouvent refuge. En échange, la plante carnivore se nourrit de leurs déjections, riches en azote.

La chauve-souris Kerivoula hardwickii hardwickii trouve refuge dans la feuille conique de la plante carnivore Nepenthes rafflesiana elongata. © Holger Bohn

 

 

DES DISQUES ADHÉSIFS SUR LE POUCE

La Thyroptera est munie de ventouses qui possèdent des disques adhésifs au niveau de leurs pouces (sur les membres antérieurs) et sur la plante de leurs pieds (sur les membres postérieurs). Elle les utilise pour se fixer à l’intérieur des feuilles.

Pour vraiment tout savoir sur les chiroptères, il existe un musée de la chauve-souris dans le Morbihan

 

Source : http://dailygeekshow.com/faits-surprenants-chauve-souris/?utm_source=newsletter&utm_medium=e-mail&utm_campaign=Newsletter_Journaliere_2017-09-03

Catégorie Animaux

 

Laisser un commentaire

POUR SOUTENIR LE SITE
LES COMMENTAIRES
Catégories
Archives