En ce début d’année, la Chine a décidé de frapper un grand coup tout en prenant part à la défense animale. Il est maintenant officiellement interdit de vendre de l’ivoire dans le pays. Une victoire qui montre que les mentalités évoluent mais qui pourrait également permettre de réduire fortement le braconnage.

 

QUE DIT DÉSORMAIS LA LOI FACE AU COMMERCE D’IVOIRE ?

Depuis le 31 décembre 2017, il est officiellement interdit en Chine de vendre de l’ivoire. Dans un communiqué publié sur son compte Weibo, le ministère des Forêts a expliqué que  » à partir d’aujourd’hui, l’achat et la vente d’ivoire et de produits de l’ivoire par les marchés, les magasins et les commerçants est hors-la-loi. À partir de maintenant, si un marchand vous dit qu’il s’agit d’un « vendeur d’ivoire approuvé par l’état « , il vous trompe et viole la loi en connaissance de cause ». Cette décision concerne à la fois les ateliers, les vendeurs d’ivoire mais aussi le commerce en ligne ainsi que les souvenirs achetés à l’étranger.

 

 

UN COMBAT MENÉ DANS LE PAYS DEPUIS PLUSIEURS ANNÉES

Si la Chine a décidé de frapper un grand coup en interdisant totalement le commerce d’ivoire, ce n’est pas la première fois qu’elle agit dans ce sens. Dès 2015, le pays interdisait déjà une partie du commerce de l’ivoire. Cet événement a marqué le point de départ du combat contre ce trafic et avait entraîné à la fois une baisse de 80 % des saisies mais aussi du prix de l’ivoire.

En mars 2016, Pékin avait annoncé son désir d’étendre l’interdiction d’importation de l’ivoire et de ses produits dérivés acquis avant 1975. Il a fallu cependant attendre fin 2017 pour que la Chine annonce officiellement l’interdiction totale du commerce de l’ivoire. Depuis le 1er janvier, tout atelier ou commerce spécialisé dans ce domaine doit avoir fermé ses portes.

 

 

 

 

LA FIN D’UN MARCHE LUCRATIF EN CHINE

L’interdiction du commerce de l’ivoire en Chine témoigne d’une évolution des mentalités à la fois en ce qui concerne la protection des animaux mais aussi les traditions du pays. En Chine, l’ivoire est en effet un symbole de richesse et en posséder est un synonyme de statut social élevé. Le prix de l’ivoire a, par le passé, atteint des sommets dans ce pays allant jusqu’à 2 100 dollars le kilo en 2014.

Le pays a d’ailleurs reçu de nombreuses demandes, ce qui a conduit à une augmentation importante du braconnage. Cette mesure devrait permettre de limiter le braconnage et de préserver notamment les éléphants d’Afrique, dont la population ne cesse de baisser depuis plusieurs années.

 

 

Laisser un commentaire

POUR SOUTENIR LE SITE
LES COMMENTAIRES
  • Santerre dans Ma ferme autonomeBonjour, C'est très intéressant. Nous donnons (au sens propre) des formations en apiculture. Je suis sûr que des abeilles vous
  • visee dans A DEUX PAS DE CHEZ MOI …superbe... envoûtant... à se demander pourquoi l'humain s'acharne t-il tant à tout démolir merci pour ce moment
  • Erica dans AUDE – LA FORET ENCHANTÉE DE NÉBIAS (m.à.j) Reçu par mail La PYRALE du BUIS Les chenilles venues d’Asie, en plus d’être une nuisance pour l’homme, ravagent
  • Serge François dans Crop circle en MoselleBonjour, Je suis tombé sur une vidéo incroyable qui répond à beaucoup de questions à propos de ce crop circle
  • durand dans Michelle Brémaud – GuérisseuseBonjour faites vous le soin à distance ou doit on se déplacer. En quoi consiste le massage. personnellement je suis
Catégories
Archives