Dans ma cour, j’ai quelques plantes parce que je ne peux pas vivre sans, mais surtout j’adore les voir grandir et évoluer. Je n’utilise aucun produit chimique sur elles.

Du coup, il faut avoir quelques astuces !

Les pince oreilles et les coccinelles raffolent des pucerons (mais pas seulement).

 

 

Il faut savoir que les coccinelles ont l’habitude d’hiverner dans des trous d’arbres, sous les écorces, dans les fissures d’un mur, sous des tas de pierres etc… bref des petits espaces à l’abris du vent.

Vous avez peut-être déjà trouvé des coccinelles à l’intérieur de votre maison en automne, et bien ce sont celles qui n’ont pas trouvé d’abris et qui ont été attirées par la chaleur et la lumière. Hélas, les conditions de vie dans notre habitat leur laissent peu de chance de survivre (sécheresse, manque de ressources alimentaires, nettoyage etc…).

Contrairement à beaucoup d’insectes, les coccinelles passent l’hiver. Alors qu’elles sont au stade adulte, elles peuvent partir à la recherche d’un abris dès la fin du mois d’août. C’est donc le moment idéal pour fabriquer leur petite maison qui les abritera pour la saison la plus froide.

J’ai utilisé :

Des restes d’une palette, un morceau d’ardoise, des clous, un fil, un marteau, un crayon, un mètre, une scie.

J’ai donc scié ma palette afin d’obtenir deux grandes planches de même taille, ce seront les côtés, et des plus petits (qui correspondent à la largeur des grandes planches).

palette

 

Il suffit ensuite de clouer les plus petits bouts sur la grande planche. Pour cela, espacez-les de 4 ou 5 millimètres. Ensuite, il faut clouer la seconde grande planche et on obtient un drôle de rectangle.

maison à coccinelles

 

Après avoir fixé tous mes bouts de palette, il me restait une place. Soit je recoupais un bout, soit je trouvais autre chose. J’ai alors choisi de combler ce trou en faisant une place pour les abeilles solitaires.

Cela n’en n’accueillera pas beaucoup, mais c’est mieux que rien ! Vous le savez, les abeilles, même solitaires, sont précieuses pour la nature car ce sont des pollinisatrices.

J’ai alors coupé des bambous et autres tiges creuses que j’ai placer dans l’espace vide de ma petite maison.

A noter que les trous doivent être variable entre 2 et 12 mm qu’il faut qu’elles soient bouchés derrière (Mettez de la terre ou de l’argile par exemple) et qu’elle doivent faire environ 20 cm.

Pour terminer ma maison à coccinelles en colocation avec les abeilles solitaires, j’ai coupé un morceau d’ardoise pour faire un petit toit.

 

maison coccinelle

 

Il ne me reste plus qu’à l’accrocher ! Il faut choisir un endroit à l’abri du vent et de la pluie à au moins 1 mètre du sol.

 

fabriquer maison coccinelle

 

maison coccinelle et abeilles

 

récup palette

 

Si vous n’avez pas l’âme bricoleuse, vous pouvez trouver dans le commerce ce genre de maison pour tous types d’insectes.

Je me suis inspirée de cette vidéo qui est très intéressante où vous pourrez trouver d’autres maisons d’insectes à fabriquer.

Montrez-moi vos réalisations !

Edit :

5 jours après l’installation, j’ai surpris quelqu’un qui visitait la maison. La preuve en image.

coccinelle

Source : http://dark-maman.com/2014/08/05/fabriquer-maison-coccinelles/

Catégorie Environnement

 

Laisser un commentaire

POUR SOUTENIR LE SITE
LES COMMENTAIRES
Catégories
Archives