Des solutions existent qui réduisent fortement la mortalité des Abeilles et la perte de Ruches.

Pour aider les abeilles !

 

Un Fil de Cuivre contre le Varroa

Abeille 2

Un apiculteur de Bretagne m’appelle courant avril 2010 et me dit ; «Vous savez contre le Varroa, il y a des solutions simples, depuis que je mets un fil de cuivre à l’entrée de la ruche, je n’ai plus aucun problème avec cette maladie».

«Comment faites vous» lui demandais je, il répond ; «Je mets simplement un fil de cuivre électrique dénudé sur la plancher sur toute la longueur de l’entrée de la ruche, ainsi les abeilles sont obligé de passer par dessus, ceci entraine probablement des ions de cuivre avec eux et le Varroa n’aime pas ça»

Vous pouvez utiliser du fil de cuivre simple que vous trouvez pour l’électricité.

Essayez et partagez vos résultats ! Si c’est si simple, qu’attendons nous, pourquoi s’en priver?

Un apiculteur qui perdait chaque année des ruches, comme beaucoup d’apiculteurs, a suivi mes conseils à la lettre depuis deux ans, en utilisant le fil de cuivre à l’entrée de la ruche et la pose des aimants. Il m’a témoigné ce mois de mars dernier n’avoir perdu aucune ruche cette année 2011-2012, malgré l’hivers rude. N’est-ce pas le souhait de chaque apiculteur? Il dit ne plus avoir de réelles problèmes de varroa ceci sans aucun autre traitement.

 

Des Aimants qui sauvent des Ruches.

Voici des expériences prometteuses.

Extrait : «Trois ans d’essais avec les aimants a permis de doubler la production de miel et d’arrêter les pertes de ruches.

D’autres ruches non traitées du même secteur ont eu des pertes allant jusqu’à plus de la moitié.»

Il y a un article qui est paru sur les effets de la magnétothérapie sur les ruches, dans le magazine «Abeille et Fleurs» de Mars 2010. Auteur de l’article original est Jacques Kemp. L’article est très intéressant et explique comment on peut protéger les ruches. Les résultats sont impressionnants.

Voici ce qu’on y apprend.

Des aimants qui sauvent des ruches. Etonnant.

Une histoire vrai à la portée de chaque apiculteur.

Monsieur Edouard Strezpek, apiculteur, se faisait beaucoup de soucis car ces ruches périclitaient comme beaucoup d’autres. Il utilisait lui-même des aimants thérapeutiques et il a eu l’idée d’utiliser des aimants dans ces ruches. Ainsi il comptait créer dans ses ruches un champ magnétique statique. Il a placé de part et d’autre de la ruche des aimants en position d’attirance.

L’expérimentation s’est déroulée sur 50 ruches pendant 3 ans. Les résultats sont impressionnants, les pertes sont devenues quasiment inexistantes, voire nulles, en plus la production de miel par ruche a plus que doublée.

Depuis qu’il a mis les aimants il n’a plus besoin de nourrir ses colonies, elles sont largement assez lourdes à l’automne. De plus, il retrouve ces colonies très populeuses en fin d’hiver.

Selon l’article, suite à ces résultats,  le SIARP (syndicat des apiculteurs de la région parisienne) va équiper d’aimants plus de 1000 ruches sur l’année 2010.

L’apiculteur qui a inventé cette méthode s’appelle  Edouard Strezpek,  comme beaucoup de personnes, il souffre de douleurs diverses. Pour se soulager il pratique sur lui la magnétothérapie, il positionne des aimants aux endroits douloureux pour objectif de le soulager.

J’ai aussi déjà utiliser des aimants pour atténuer certaines douleurs et c’est vrai que je dois dire avoir eu des effets positifs.

Il a eu l’idée de mettre ces aimants sur ces ruches, en pensant « Peut-être que cela agit également sur les abeilles si cela agit en bien pour moi ».

Lire la suite : http://www.magnetoculture.com/magnetoculture/Abeilles_Ruches.html

 

Catégorie Permaculture

 

2 réponses à to “Electroculture en Apiculture”

  • Victor says:

    Vous trouverez à http://www.youtube.com/watch?v=KEREHw283g0 la fabrication d’un piège pour frelons à pattes jaunes.
    Vous remarquerez que l’objectif de ce piège est d’attirer les frelons par les phéromones dégagées par les frelons capturés. Dans ce but la bouteille est montée à l’envers par rapport aux pièges classiques et le bouchon permet la vidange de l’appât liquide dès la capture des 2 ou 3 premiers frelons. Le risque de capture d’autres insectes est donc très limité dans le temps

    Meilleures salutations

Laisser un commentaire

POUR SOUTENIR LE SITE
LES COMMENTAIRES
  • Santerre dans Ma ferme autonomeBonjour, C'est très intéressant. Nous donnons (au sens propre) des formations en apiculture. Je suis sûr que des abeilles vous
  • visee dans A DEUX PAS DE CHEZ MOI …superbe... envoûtant... à se demander pourquoi l'humain s'acharne t-il tant à tout démolir merci pour ce moment
  • Erica dans AUDE – LA FORET ENCHANTÉE DE NÉBIAS (m.à.j) Reçu par mail La PYRALE du BUIS Les chenilles venues d’Asie, en plus d’être une nuisance pour l’homme, ravagent
  • Serge François dans Crop circle en MoselleBonjour, Je suis tombé sur une vidéo incroyable qui répond à beaucoup de questions à propos de ce crop circle
  • durand dans Michelle Brémaud – GuérisseuseBonjour faites vous le soin à distance ou doit on se déplacer. En quoi consiste le massage. personnellement je suis
Catégories
Archives