Archive pour la catégorie ‘DEMOGRAPHIE’

 

En France, 26 m² de terres fertiloes disparaîsent chaque seconde  et 82 000 hectares sont transformés  chaque année en hypermarchés, immeubles de bureau, routes ou décharges publiques.

 

Comment les politiques s’arrangent entre amis pour modifier les Plans Locaux d’Urbanisme, les lois, pour détourner l’intérêt général… sans aucun scrupule… pour les intérêts privés… confiscation de la démocratie, véritable terrorisme économique, toujours au profit du B.T.P., de la finance, des promoteurs et de la grande distribution.
merci aux participants, au réalisateur N. Vescovacci
et à France 5 d’avoir diffusé ce documentaire.

Avec 29 millions d’hectares de terres cultivables, la France est la première puissance agricole d’Europe. Mais cette superficie ne cesse de se réduire : chaque année, dans l’Hexagone, 60 000 hectares de terres agricoles sont transformées en hypermarchés, en stades de football, en immeubles de bureaux ou en parking. A ce rythme là, deux millions d’hectares de ces terres auront disparu d’ici à 2050. Aux confins du Loiret, du département du Rhône et de la Vendée, Nicolas Vescovacci a sillonné la France pendant six mois à la rencontre de ceux qui grignotent la France des territoires.

 

Catégorie Environnement

Catégorie Démographie

 

Des chiffres en temps réel, à ne pas manquer !!!

C’est très instructif !

http://www.worldometers.info/fr/population-mondiale/

 

 

Dès le 8 août, nous consommerons plus que ce que la planète peut fournir….

Ce lundi sera le « jour du dépassement », le moment où l’humanité commence à vivre à crédit… Ça fait un moment, que nous vivons à crédit……

 

648x415_un_globe_terrestre_avertissant_contre_les_dangers_du_rechauffement_climatique_sur_le_site_de_la_cop21_au_bourget_seine_saint_denis_le_6_mai_2015

 

Si vous allez dans une poissonnerie ce lundi, vous allez comme d’habitude y trouver du poisson. Mais ce poisson sera une avance sur ce que vous consommerez l’année prochaine : ce 8 août, l’humanité aura consommé l’ensemble des ressources alimentaires que la planète peut renouveler en une année. Cette date, que les ONG appellent « overshoot day », ou jour du dépassement, avance chaque année : en 2000, elle tombait le 1er octobre, en 2008, le 23 septembre, l’année dernière le 13 août et cette année le 8 août.

1,7 fois la France pour nourrir les Français

« Il faut imaginer un compte en banque : si on se rémunère sur les intérêts, pas de problème, mais si on entame le capital de départ, ça ne peut pas durer éternellement, illustre Arnaud Gauffier, responsable agriculture et alimentation au WWF France. Jusqu’au 8 août, nous avons prélevé les intérêts de la nature, mais ensuite nous entamerons le capital. » Ainsi, le poisson que nous allons manger pendant les 5 derniers mois de l’année contribuera à diminuer les stocks de poissons « car on pêche des poissons non matures, qui n’ont pas eu le temps de se reproduire » pour répondre à la demande, explique Arnaud Gauffier.

Exprimée autrement, cette surconsommation de ressources naturelles implique qu’il faudrait 1,7 fois le territoire de la France pour subvenir aux besoins des Français et trois planètes Terre si la population mondiale vivait comme les Français. L’empreinte carbone, incluse dans le calcul, est la principale variable de l’empreinte écologique globale : en huit mois, l’humanité a émis plus de carbone que ce que les océans et les forêts du globe peuvent absorber en un an. « Si on diminuait de 30 % nos émissions de gaz à effet de serre au niveau mondial, l’ »overshoot day » serait le 16 septembre en 2030 », chiffre Arnaud Gauffier. La réduction des émissions, notamment par le développement des énergies renouvelables, est donc un levier majeur pour avancer cette date fatidique.

…/…

Lire la suite

Auteur Audrey Chauvet pour 20Minutes

Source : http://lesmoutonsenrages.fr/2016/08/06/des-le-8-aout-nous-consommerons-plus-que-ce-que-la-planete-peut-fournir/

Catégorie Démographie

 

Tribune 10/03/2012

Denis Garnier


Une foule compacte (James Cridland/Flickr/CC)

« Je vais vous parler ce soir du plus grave des dangers qui menace notre avenir : celui de la surpopulation, tant dans le monde qu’en France. »
C’est par cette phrase crépusculaire que René Dumont, candidat écologiste à l’élection présidentielle, commença son allocution télévisée du 22 avril 1974. A cette date, la France comptait 53 millions d’habitants et la planète 4 milliards.

Un peu moins de quarante ans plus tard, alors que notre pays a gagné 10 millions d’habitants (+ 20%), la planète 3 milliards (+ 75%), et que les problèmes environnementaux ne se sont pas atténués, bien au contraire, les enfants spirituels du fondateur du Mouvement écologique ne mettent plus cette question en tête de leurs préoccupations, et ils l’ont même totalement évacuée.

A sa décharge, l’écologie politique n’est pas seule à avoir été frappée d’amnésie. Le débat sur la population a connu un creux depuis les conférences internationales qui lui ont été consacrées : Bucarest (1974), Mexico (1984) et Le Caire (1994). La révolution, qui n’a de « verte » que le nom, a en effet permis de nourrir six personnes sur sept, le milliard de malnutris restant étant en majeure partie dû à la mauvaise organisation de la production et des échanges, voire à la spéculation.

 

Populationnistes et anti-natalistes s’écharpent

Lire la suite de cette entrée »

Roy Beck est un ancien journaliste et fondateur de NumbersUSA.
Vidéo originale : http://www.youtube.com/watch?v=LPjzfG…

Catégorie Démographie

Quand on sait que 52 % des espèces sauvages ont disparu depuis 40 ans, ne serait-il pas temps d’arrêter la progression de la démographie, le temps que les océans, les cours d’eau, les sols, et l’air que l’on respire ne retrouvent leur pureté originelle ?

 

L’urbanisation fait disparaître 78 000 hectares de surfaces agricoles par an en France. Soit la surface moyenne d’un département entier tous les 7 ans, un stade de football toutes les 5 minutes ou un potager de 25 m² chaque seconde. Alors que la loi d’avenir agricole est examinée au Sénat à partir du 8 avril, plusieurs organisations paysannes, environnementales et de consommateurs adressent un appel au Premier ministre et au ministre de l’Agriculture afin qu’ils prennent les mesures nécessaires face à la disparition dramatique des terres cultivables.

Dans le cadre du vote en cours de la loi d’avenir agricole, nous demandons aux responsables gouvernementaux de prendre des mesures rapides et efficaces pour stopper l’artificialisation [1] de nos précieuses terres nourricières. L’urbanisation incontrôlée de notre territoire fait disparaître, en moyenne, 78 000 hectares de surfaces agricoles par an. Ce phénomène est d’autant plus préoccupant qu’il s’est accéléré au cours de ces dernières décennies. Il équivaut, aujourd’hui, à la surface moyenne d’un département entier tous les 7 ans, ou à un stade de football toutes les 5 minutes.

L’incroyable gaspillage de cette ressource naturelle a de graves conséquences pour notre pays, à la fois sur le plan économique, social et environnemental :

  • affaiblissement de notre filière agricole et agro-alimentaire (premier employeur national), qui fragilise de nombreux territoires ruraux, en particulier les territoires périurbains ;

  • déficit de notre balance commerciale agricole (hors vins et spiritueux) ;

  •  imperméabilisation des sols aggravant les phénomènes d’inondations dans de nombreuses régions, avec des conséquences humaines et économiques de plus en plus lourdes ;

  • limitation des infiltrations indispensables pour l’épuration des eaux, le recyclage d’effluents divers, et la régénération de nos nappes phréatiques ;

  • perte de capacité de nos sols à stocker du carbone sous forme de matière organique ;

  •  diminution de la biodiversité présente dans les zones agricoles ;

  • détérioration de notre cadre de vie, de nos paysages et de notre attractivité touristique ;

  • régression de notre agriculture de proximité, de la qualité et de la diversité de notre alimentation, et de notre identité gastronomique et culturelle, à la fois locale et nationale ;

  • rallongement de nos circuits d’approvisionnement, qui participe à l’augmentation du transport de marchandises sur longue distance, avec de multiples nuisances.

Notes

[1Perte du caractère naturel ou agricole d’un espace par bétonnage, goudronnage, compactage ou transformation en pelouse à usage public ou privé.

Source Bastamag.net

 

Et aussi :

En France, vice-championne du monde en étalement urbain, 26 mètres carrés de terres fertiles disparaissent chaque seconde. Et les terres cultivées sont pour la plupart dégradées par le mariage de la mécanique et du chimique de l’agriculture moderne. Mais de plus en plus d’agriculteurs retrouvent le respect des sols et sortent du carcan idéologique de l’agriculture intensive.

Lire la suite :

http://fr.sott.net/article/23439-Destruction-des-sols-par-l-agriculture-intensive-et-l-etalement-urbain

 

L’expropriation de Philippe Layat

Catégorie Démographie

Citation de Claude Levi-Strauss :

« La population mondiale comptait à ma naissance 1,5 milliard d’habitants. Quand j’entrai dans la vie active, vers 1930, ce nombre s’élevait à 2 milliards. Il est de 6 milliards aujourd’hui, et il atteindra 9 milliards dans quelques décennies, à croire les prévisions des démographes. Ils nous disent certes que ce dernier chiffre représentera un pic et que la population déclinera ensuite, si rapidement, ajoutent certains, qu’à l’échelle de quelques siècles une menace pèsera sur la survie de notre espèce. De toute façon, elle aura exercé ses ravages sur la diversité non pas seulement culturelle mais aussi biologique en faisant disparaître quantité d’espèces animales et végétales. »

 

Catégorie Démographie

 

1001moutons

 

 

Voici un compteur qui montre en temps réel l’augmentation de la population mondiale, les hectares de forêt détruite, la désertification, les produits chimiques dégagés dans l’air, la terre & l’eau, la sous-alimentation, l’énergie dépensée, et bien d’autres choses encore …….

http://www.worldometers.info/fr/

POUR SOUTENIR LE SITE
LES COMMENTAIRES
Catégories
Archives