Archive pour la catégorie ‘PERMACULTURE’

 

 

Catégorie Permaculture

 

 

 

Catégorie Permaculture

 

 

Catégorie Permaculture

 

 

“Quel travail méritent nos vies ?”

 

Pauline a tout quitté pour découvrir d’autres façons de vivre, d’autres façons de travailler. Exemple avec Gregor qui, lui aussi, a quitté son job et son ancienne vie.

 

Quand le travail occupe chaque espace de notre vie, qu’il nous oblige à courir sans cesse vers un objectif devenu flou et qu’il nous fait sentir tel un hamster prisonnier de sa roue, condamné à toujours avancer pour toujours rester sur place, c’est qu’il est temps de faire une pause, de prendre du recul et de s’intéresser à d’autres façons de vivre et de travailler… C’est ce qu’a fait Pauline, et le fruit de ses rencontres est des plus inspirant.

Pauline, 30 ans, a quitté son « travail à douleur indéterminée » et a fui Paris à bord d’un van aménagé pour « vagabonder toute seule sur les routes de France. » Son objectif ? Partir à la rencontre de ceux qui ont fait le même choix qu’elle, s’enrichir de nouvelles expériences puis partager le tout grâce à de superbes portraits filmés. Exemple avec Gregor, ex-monteur vidéo pour la télévision à Paris qui est devenu permaculteur dans un écovillage alternatif du Lot-et-Garonne.

Une rencontre au goût de liberté et d’ambitions nouvelles.

 

 

Gregor :

« Je préfère être et ne rien faire que faire et ne rien être. Après, si je peux être en faisant, c’est génial. »

Pauline :

« Moi aussi je me suis essoufflé derrière un écran. J’ai couru après un métro, un apéro, un rendez-vous pro. Et j’ai dû d’abord m’extraire de ce quotidien, sortir du cadre pour reprendre mon temps, faire une pause pour envisager des nouvelles façons de vivre. »

À qui le tour ?

 

Toutes les rencontres de Pauline sont à retrouver sur Les Petites Gouttes.

Source : https://positivr.fr/les-petites-gouttes-permaculture-gregor/?utm_source=actus_lilo

Catégorie Permaculture

 

En avril

 

En mai

 

Catégorie Permaculture

 

 

Une invitation au sauvage

 

 

Catégorie Permaculture

 

 

 

Catégorie Permaculture

 

 

JARDIN DES FRATERNITÉS OUVRIÈRES EN BELGIQUE

 

Le jardin d’Eden, n’a disparu que dans le cœur de certains humains ! ceux issus des monocultures ! D’autres, comme Gilbert et Josine Cardon, (les auteurs de ce jardin forestier) savent bien qu’il n’a pas disparu et qu’il réside dans la biodiversité, végétale, animale et humaine.

Il ne tient qu’à nous de retrouver le jardin d’Eden, le paradis perdu, mais pour cela, il est impératif de sortir des dogmes, de la monoculture (végétale, animale, philosophique) et de l’esclavagisme si cher au monde dit « civilisé ». Pour pouvoir enfin reconstituer petit à petit des paradis où l’abondance, la fainéantise, la liberté et la simplicité sont les seules lois. Et ne sont imposées que par le bon sens naturel dont sont dotés tous les êtres sauvages.

Franck nathié (chercheur en permaculture)

Depuis qu’il a effectué ce reportage, Franck Nathié plante et essaime des forêts nourricière un peu partout …….

 

 

Mise à jour du 11 mai 2012

Cet autre reportage :

Permaculture jardin Gilbert & Joseline Cardon de 1 800 mètre carré

 

 Catégorie Permaculture

La physicienne indienne Vandana Shiva milite pour la préservation de la biodiversité et la protection de la nature.

VANDANA SHIVA Physicienne, épistémologue, féministe, Vandana Shiva milite pour la préservation de la biodiversité en Inde. Elle expose ici ses idées pour sauver la planète.

 

 

Catégorie Permaculture

 

 

 

EchoVert est un lieu de vie qui s’est créé autour de la vie de famille de Bruno et Anne. En cherchant à construire un lieu autonome, ils ont vite compris qu’il était nécessaire de créer du lien et d’interagir avec d’autres personnes dans la même dynamique pour réaliser un projet de vie collectif. Jardin partagé, poulailler, fournil, coopérative alimentaire, école Montessori… Autant d’ingrédients qui ont poussé sur le lieu et qui font d’EchoVert un petit îlot de transition, de partage et d’expérimentation pour l’avenir.

 

Sous-titres disponibles / Subtitles available : FR

► SOUTENEZ les prochains épisodes : https://www.tipeee.com/step-aside-pro…

► http://stepasideproject.net/

 

Catégorie Eco-lieux

 

 

D’énormes possibilités pour cette ferme. Christian Ferriere, le propriétaire, met son exploitation en vente sous forme de part, pour qu’elle reste française et continue à faire partie de notre patrimoine paysan. Si vous êtes intéressés, prenez contact. Toutes les idées seront étudiées. Dans le respect de la nature et des animaux, cette immense ferme et ses terres, pourra s’offrir à des projets novateurs. Les images panoramiques étant trop lourdes, vous avez un petit aperçu du lieu, avec celles que j’ai pu inclure dans le message. C’est un endroit magnifique. Ensemble nous pouvons sauver cette ferme ! Qui sera le premier à contacter Christian ? Les promoteurs et autres fonds étrangers, sont exclus (pour l’instant). Partagez et faites tourner !!

 

Le GAEC  FERRIERE  à  SAINT LAURENT DE CHAMOUSSET , dans le département du Rhône, vends sous forme de parts sociales, ses terres, ses bâtiments et son troupeau.

 

Pour le moment Christian Ferriere ne sais pas sous quelle forme juridique, CCI, SA, SARL , gaec ?

En fonction des retours et avec l’avis d’une avocate la transmission pourrait se faire dans les trois mois qui viennent.

 

 

Le prix de la part sera de 750 euros ré-évaluable après expertise et limités à trois parts par personne.

Après 30 ans de pratiques, 10 ans de procédures avec la banque, 135 blocages administratifs, les rumeurs, les coups bas, cette ferme est à vendre aux citoyens sous forme de parts sociales.

Il reste aujourd’hui trop dangereux  pour des agriculteurs de se battre seul contre les banques, les administrations, les rumeurs et les coups bas.

Un collectif de citoyens reste,  donc,  un moyen pour protéger notre agriculture, ses terres, ses animaux, ses productions mais aussi  le bon sens paysan facteur naturel d’autonomie et, donc, de rentabilité  et de sérénité.

Pour 2018, plutôt qu’acheter une maison de campagne, offrez-vous une part d’une ferme de campagne.

Cela vous donnera un accès privilégié sur vos terres avec des projets gérés par un forum privé ce qui permet la  dématérialisation des échanges et une vue instantanée des projets et travaux en cours.

 

Vous pourrez loger sur place en mode woofing, il y a toujours quelque chose à faire dans une ferme et les bénévoles sont les bienvenues d’autant plus si cela renforce la valorisation du patrimoine et l’accueil des copropriétaires.

Vous aurez à accompagner la transmission du troupeau, la gestion d’une entreprise et son développement autour de l’autonomie dans ses achats et dans la transformation du lait.

C’est une entreprise qui a  3 salariés, un à 500 euros et deux à 1000 euros par mois, des salariés qu’il faudra remplacer pour cause de retraite mais qui accompagneront le temps nécessaire à la formation et la transmission des savoirs et usages.

Vous aurez à réfléchir aux multiples possibilités qu’offrent une ferme et ses 40 hectares, son bois qui domine les parcelles.
C’est la formations aux pratiques naturelles, aux soins des animaux et aux végétaux, à la fromagerie ou tout autres sujets d’enseignement.

Si  ce mode de financement citoyen ne se concrétisait pas,  au pire, il restera les Chinois ou le Qatar ou encore d’autres spéculateurs locaux ou internationaux…

Ce serait un abandon de patrimoine, le patrimoine c’est ce que transmet le père.

C’est une perte d’autonomie alimentaire qui verrait partir nos productions à l’étranger pour quelques profits.

 

C’est une ferme avec  40 hectares de prairies dont 30 autours de 2000 m2, des bâtiments avec une partie habitable de 150 m2 et 1 hectare de bois de chênes et acacias en partie centrale de la propriété.

Cette ferme est  au cœur des Monts du Lyonnais avec une proximité exceptionnelle des bassins de consommation,  à 40 kms de Lyon et à 3 kms du bourg.

Stabulation,  logettes paillées et  salle de traites  ont été auto – construites il y a 10 ans pour 50 vaches.
Le troupeaux de 40 vaches laitières est issus de la même mère née en 1953.
Il y a 10 génisses pour le renouvellement mises à la reproduction  et 50 veaux par an.

Productions laitière en agriculture biologique, 800 litres de lait par jours avec la possibilité de faire 300 kg de fromages jours avec deux salariés supplémentaires, fromagerie, yaourts, Kéfir

Les soins des bêtes  et des cultures se font en  homéopathie, aromathérapie ( huiles essentielles), phytothérapie ( extraits végétaux )grâce à  un savoir-faire  appris auprès d’ainés ou d’autres agriculteurs au plus proche de la nature.

L’ autonomie  de la ferme est  basées sur des modes de production naturels à partir des ressources de l’exploitation ( L’herbivore se nourrit de l’herbe qui pousse sur les terres enrichies avec son  fumier.)

Si l’intention de prendre une part dans cette aventure vous effleure, envoyer un mail d’intention avec votre nom, prénom, âge, profession à :

lafermeauxmilleparts@free.fr

 

 

 

Source : https://lesmoutonsenrages.fr/2018/02/23/la-ferme-aux-1000-parts/

 

 

Catégorie Permaculture

 

POUR SOUTENIR LE SITE
LES COMMENTAIRES
Catégories
Archives