Archive pour la catégorie ‘DIVERS’

 

Lorsque vient la fin de l’année, il est temps de décorer le fameux sapin de Noël. Boules, guirlandes et illuminations, les arbres sont ornés de décorations toutes plus brillantes les unes que les autres. Certaines personnes ont toutefois pris une initiative originale : au lieu des parures traditionnelles, les sapins sont recouverts de fleurs… Et le résultat est magnifique. Le DGS vous propose de découvrir ces sapins décorés avec des fleurs.

 

 

 

 

 

Lire la suite de cette entrée »

 

Merci à Hérésie, de nous avoir parlé de ce joli village breton sur le forum. quand on parle démocratie participative, de tirage au sort, le concept à du mal à passer. En effet, comment généraliser à l’échelle d’un pays, cette manière de vivre ou, il n’y a ni riches, ni pauvres? Où il y a seulement des gens heureux ? Ça existe, ce n’est pas les seuls endroits et si ça a pu se réaliser, c’est grâce à LA VOLONTÉ DES HABITANTS, à personne d’autres.

 

 

Au fin fond des Côtes-d’Armor, comment Trémargat est devenue une commune dynamique et prospère, une cité où il n’y a plus une seule maison à vendre ? La réponse se trouve sans doute dans ce qui pourrait constituer la devise des 200 Trémargatois : « Démocratie participative et partage ».

J’avais signé dans Bretagne Magazine, en avril 1966, un article sur Trémargat, commune de l’Argoat qui comptait alors 269 habitants. Dans le climat euphorique de la France d’alors, j’avais traduit la pauvreté de Trémargat par des mots malheureux, concluant : « Pour sauver l’Argoat, il faut que les Bretons admettent la suppression de toutes ces communes marginales ». La maire actuelle, Yvette Clément, a beau jeu de rétorquer : « Votre vision stigmatisante, technocratique, a été totalement démentie. Non seulement Trémargat est une commune jeune et attractive, mais ceux qui y habitent ont fait le choix d’y habiter, sont fiers d’y habiter et de conduire eux-mêmes leur destin. Nous ne sommes pas des victimes, nous sommes une communauté solidaire et fraternelle ».

 

Chômage inexistant

La population frôle désormais les 200 âmes, soit une progression de quelque 26 % ces vingt-cinq dernières années. Le chômage y est inexistant. La mairie reçoit régulièrement des demandes de jeunes ou moins jeunes qui veulent rejoindre Trémargat, attirés par cette ambiance conviviale. Hélas, aucune maison n’est vide et aucune n’est à vendre. Le bourg, pimpant, sans ostentation, a préservé son caractère rural, champêtre. L’église, fermée depuis 2001, vient d’être restaurée. « Le projet initial de réaménagement du bourg qui nous avait été proposé, explique la maire, représentait un investissement de 120.000 EUR. Nous avons consulté nos concitoyens parce que nous voulons être les maîtres d’oeuvre de notre développement, de notre environnement. C’est le postulat de notre action, ce que l’on appelle la démocratie participative. Chez nous, ce n’est pas un slogan, c’est une réalité à laquelle il faut ajouter l’éthique du partage. Nous fonctionnons grâce à un tissu associatif très dense. Résultat, le coût de restauration du bourg a été de 12.000 EUR ! De la même façon, grâce à cette solidarité, nous avons une secrétaire de mairie présente tous les jours à mi-temps ».

 

Un seul mandat pour le maire

Si nécessaire, un « comité consultatif » peut se saisir d’un sujet et inviter les habitants à en débattre. Autre particularité : le maire ne fait qu’un seul mandat et avant de passer le relais, présente le bilan de son action en réunion publique. Les électeurs de Trémargat ne boudent pas les urnes : 88 % ont voté au dernier scrutin départemental. Sur 143 suffrages exprimés, les mouvements écologistes ont été largement majoritaires. Le Front national, avec 11 voix (7,1 %), était ici très en dessous de la moyenne des départements bretons (18 %). Qu’en sera-t-il aux régionales de décembre ? Dans la logique de cette démocratie participative, la municipalité pousse aux « circuits courts » de commercialisation des produits locaux. Par le biais de la « SCI de Trémargat », une épicerie bio et un café ont été confiés à des gérants sous forme de baux commerciaux et à des conditions avantageuses. Un restaurant, Le Coriandre, est également ouvert tous les jours. C’est à la fin des années 1970 que cinq ou six couples de jeunes agriculteurs de la commune ou venus de l’extérieur ont dynamisé la vie locale, soutenus par la municipalité de l’époque. Dans la foulée des militants du Larzac, ils refusaient tout productivisme et tout individualisme, et se sont appuyés sur les ressources naturelles du pays. Revalorisation des bois, réhabilitation des haies, élevage de brebis, de vaches, fabrication de fromages, de miel… Participation, solidarité et bénévolat sont donc les mots clés du succès de Trémargat. Yvette Clément revendique cette cohérence interne, ce mariage réussi entre vie locale et engagement dans les projets. « Notre renaissance est une renaissance des cœurs », dit-elle.

 

Mépris de la réussite par l’argent

Vision par trop idéalisée ? Plutôt la force d’une conviction qui mêle la ferveur écologiste, le rejet du libéralisme mondialisé, le mépris de la réussite par l’argent. Difficile de définir le « cas Trémargat » à travers un prisme idéologique précis. Personne ne m’a parlé des Républicains ou du PS. Plus « Verts » que « Rouges » ? On n’est pas dans la roue des bonnets rouges, et si beaucoup parlent breton, il s’agit d’une bretonnité tranquille. L’exemple de Trémargat peut-il être exporté ? La municipalité se refuse à tout prosélytisme et ne prétend pas détenir la recette miracle…./…

Lire la suite et voir les images (article septembre 2015)

Source Le Télégramme

Source : http://lesmoutonsenrages.fr/2016/06/22/tremargat-le-dynamisme-dun-bourg-en-centre-bretagne/

Catégorie Société

 

 

Écologique, créative et très surprenante, voici une nouvelle façon de décorer ses murs tout en encourageant le développement de la nature ! On appelle ça le graffiti en mousse végétale : une technique très originale, mais superbe et clairement dans l’air du temps. Si vous voulez, vous aussi, peindre avec de la nature plutôt qu’avec de la peinture, voici tout ce qu’il faut savoir !

Pour vous lancer, il vous faut :

  1. Un yaourt. Au lait ou végétal, les deux feront l’affaire, pourvu qu’ils ne soient pas aromatisés.

  2. Deux verres d’eau ou de bière.

  3. Une demi cuillère à soupe de sucre.

  4. Du sirop de maïs (facultatif).

Si vous avez tout ça, il n’y a plus qu’à suivre une à une les étapes suivantes.

 

Étape 1. Trouver de la mousse.

Source : Wikihow

Source : Wikihow

Il faut trouver une ou deux poignées de mousse végétale. Si vous n’en avez pas dans votre jardin, préférez celle qu’on trouve dans le commerce pour ne pas piller la nature.

 

Étape 2. Laver la mousse.

Source : Wikihow

Source : Wikihow

Le but est d’enlever un maximum de terre pour ne garder que les racines.

Lire la suite de cette entrée »

 

Selon le sens dans lequel vous voyez tourner la danseuse, c’est votre cerveau droit au gauche qui domine ….,

Le mouvement peut s’inverser ….

Catégorie Divers

 

 

 

Guirec, jeune Breton de 24 ans, avait un rêve : toucher la banquise de ses propres mains. Et ce rêve, il est en train de le vivre pleinement, à fond même : parti sur un voilier en compagnie de Monique, une poule, il a volontairement laissé son navire se faire prisonnier des glaces au large du Groenland ! Coupé du monde et sans moyen de communication, il attend maintenant un dégel… qui n’interviendra pas avant quelques mois !

Le projet peut paraître complètement fou. Mais, pour ce jeune homme épris d’aventure et de liberté, rien n’est impossible donc, rien n’est fou.

 

Crédit photo : Voyage d'Yvinec
Crédit photo : Voyage d’Yvinec

 

La dernière fois qu’il a parlé à quelqu’un, c’était en novembre dernier. Mais, aux dernières nouvelles, des inuits l’auraient aperçu au loin marchant à proximité de son bateau.

Avant de se couper du monde extérieur, Guirec avait réalisé et posté quelques courtes vidéos de son voyage. En, voici deux. Dans la première, on découvre des décors incroyables et des images à couper le souffle. Et, dans la seconde, Guirec nous explique ses motivations, sa préparation et son état d’esprit.

 

C’est assez hallucinant… et particulièrement rafraîchissant ! Regardez :

 

Pour l’heure, on est encore sans nouvelles de la poule. Mais Guirec tient beaucoup à elle. Et vu que cet animal ne peut pas supporter des températures inférieures à -20°, elle reste très probablement au chaud dans le bateau (dehors, il fait -40°) !

Crédit photo : Voyage d'Yvinec
Crédit photo : Voyage d’Yvinec

Une chose et sûre : l’un et l’autre ont l’air de former un duo d’enfer et l’aventure qu’ils vivent à deux semble extraordinaire ! Pour vous tenir informé, rendez-vous par ici. Et pour découvrir le projet de BD, c’est par là !

Catégorie Divers

 

Catégorie Divers

 

 

UNE FÊTE CHAMANE

 

Catégorie Films

 

 

Entrez dans la danse …..

Catégorie Divers

 

Victoires de la musique 1 mars 2011 & cette année aussi !

 

 

Lien pour Hindi Zahra

par Marina Paregno

Bonjour à tous,

Comme vous le savez mes prévisions énergétiques paraitront dés le mois de janvier 2016 dans les kiosques et j’ai  … « On » m’a fait travailler sur un autre axe en cette fin d’année : vous donner votre vibration en lien à l’année 2016.

J’ai donc analysé chiffre par chiffre , votre année cosmique et je vous offrirai jour après jour le retour de mes études personnelles .

Nous commençons par la vibration du chiffre 1. Je vous rappelle que pour connaitre la vibration de votre année vous devez additionner votre jour + mois de naissance + 9 ( 2016)

Pour un sujet né le 11 décembre = 1+1+1+2+9= 14 =5

Bonne lecture à tous !

********************************************************

 

annee1b-compressor

Année 1 en année 9

Concrétisation /matérialisation

Les Êtres de la Nature vous accompagnent tout au long de cette année pour vous aider à pousser, sortir de la Terre. Sortez vos plus belles créations cette année ! riez ! la Joie vous accompagne tout au long de votre périple.

Le chiffre 1 parle d’une nouvelle orientation personnelle, professionnelle, projets de vie. Sortez de votre tanière, armez vous de patience . Cette année vibratoire vous  demandera très certainement de briser l’armure, briser la carapace, mettre un terme à des protections inutiles, passées pour vous voir tels que vous êtes, au grand jour.

Les Fées vous aideront à ôter vos vieux haillons. Elles vous accompagnent, vous subliment et vous illuminent. Appuyez vous sur elles !

Placez votre destin dans la « croix de Dieu »: allez au cœur des choses , essentielles .

Tout est possible en cette belle année, charmeuse, plein de promesse, de tendresse avec vos enfants, de sourires. Il se peut que vous aussi vous usiez de vos atouts charmes !

Si vous attendez une aide , pas de panique, les secours arrivent ! . Les Êtres de la Nature vous enchantent. Mais gare à vous si vous ne les respectez pas ! ils sont redoutables.

Placez la croissance, la Vérité au cœur du Juste cette année !

Vous pourriez renfiler vos baskets pour vous remettre à courir, vos ciseaux pour vous remettre à coudre, pinceaux pour peindre …

On vous demande d’atteindre les sommets de votre art .La passion ne sera peut être pas au rendez vous . L’heure est au rendement, à la mise en place, la mise en œuvre, au labour de la terre. Il vous faudra un certain temps pour réfléchir; Continuez votre route ! les idées se mettront en place dans le mouvement, l’inertie.

Des épreuves peuvent aussi se manifester dans le mouvement également: attention aux entorses, chevilles, foulures, chutes, ralentissements mais le 1 vous dit que vous êtes votre seul et unique ennemi. Mettez vous au service de vous même cette année.

Le temps n’aura pas d’emprise sur vous. Vous représenterez l’éternelle jeunesse. Vous pourrez ressentir cette fraicheur de jeunesse dans vos cellules, liée à la nostalgie de l’enfance, l’adolescence,  faire un « flash back », avoir envie de revenir en arrière, sur votre histoire, vos racines, les lieux de votre enfance (école) ou avoir envie de revenir tout simplement l’enfant que vous êtes ( attention aux gourmandises) .

Le 1 favorise la recherche des racines mais aussi notre ancrage. C’est l’éternel enfant, la poursuite de vos idéaux. En vous connectant à votre enfant intérieur, vous connaitrez surement la destination à donner à vos entreprises .

L’année 2 arrive à grand pas à votre encontre, tel un cheval fougueux, pour vous satisfaire dans votre engagement, vous montrer la voie et vous assurer que vous ne vous êtes pas trompé. Si vous rencontrez une personne à la vibration 2 cette année elle viendra renforcer votre estime et vous sera d’une grande aide. un sauveur ?

Gardez le sourire et le moral cette année. Même si 2016 n’est pas favorable à votre propension vous lui ferez une jolie pirouette pleine de grâce! Vous veillez au grain cette année, malgré les freins et la sensation de ralentissement 2016.

L’année 1 vous assure un confort matériel.

Si 2016 vous freine, la vibration de votre chemin personnel vous dit d’enfiler les patins à roulette. Tout glissera sur vous ! la pêche donc !

Évitez les scénarios catastrophiques, restez dans le « réel », positif,  ancré à vos projets, à une ligne de conduite authentique, à votre cœur. Repoussez dés à présent votre Soi car, une fois les patins aux pieds,  les énergies vous entraineront subitement  en fin d’année vers la porte de sortie: soit vers votre chute , soit vers une reprise lente . Ayez du mordant mais soyez limpides. N’en faites pas trop , démesurément.

 

 

annee2-9-compressor

Note: Pour savoir comment calculer votre année vibratoire ? – CLIQUEZ ICI !

par Marina Paregno

Doucement ! du calme  cette année si vous êtes en année 2 !

Lire la suite de cette entrée »

De quoi se demander ce que sont les nombres …

L’Homme Ordinateur

Daniel Tammet, né à Londres le 31 janvier 1979, est un autiste savant atteint d’une forme particulière d’autisme (appelée syndrome d’Asperger) connu aussi pour ses capacités linguistiques et de mémorisation.

Il a mémorisé 22 514 décimales de pi, Il peut multiplier des nombres de plusieurs chiffres, ou extraire une racine cubique. Il peut apprendre toute langue. Il parle actuellement l’anglais, l’allemand, l’espagnol, l’espéranto, le finnois, le français, le gallois, le lituanien, le roumain et l’islandais. Il a assimilé cette dernière, pourtant réputée difficile, en à peine 4 jours passés à Reykjavik.

En fait il ne calcule pas : les solutions lui apparaissent sous forme de paysages, il est synesthète. Il résume sa philosophie ainsi : « L’important n’est pas de vivre comme les autres, mais parmi les autres ». 

Dans ce documentaire, on y voit sa rencontre avec un autre savant autiste doté d’une mémoire eidétique : Kim Peek, l’homme qui servit de modèle au film de Barry Levinson, Rain Man (1988) avec Dustin Hoffman et Tom Cruise.


Daniel Tammet by alalumieredunouveaumonde

Source : http://alalumieredunouveaumonde.blogspot.ca/2015/12/lhomme-ordinateur.html

 

Catégorie Musique

 

 

POUR SOUTENIR LE SITE
LES COMMENTAIRES
Catégories
Archives