Archive pour la catégorie ‘DIVERS’

 

Quelqu’un m’a dit que nous avons besoin de cette énergie, (comme moi « Viking genre extra-terrestre » selon Franck Lopvet ! 😉 ), afin de faire avancer le projet. Si cela parle à quelqu’un ….

 

 

Les Vikings n’étaient pas du tout comme vous les imaginiez

Si l’on sait jusqu’à présent que peu de chose sur les Vikings, les recherches actuelles nous révèlent qu’ils étaient bien loin d’être les barbares sanguinaires longtemps dépeints dans la culture européenne. D’un autre côté, ils ne semblaient pas non plus être de sages fermiers voyageurs…

 

Une attaque viking peinte au Moyen Âge

 

 

Encore aujourd’hui, les archéologues et historiens se grattent la tête pour comprendre les Vikings. Tout d’abord, le mot « viking » viendrait d’un ancien terme scandinave, « vikingr », qui pourrait signifier « pirate », mais qu’il serait plus juste de traduire par « expédition ». En effet, à cause du climat particulièrement violent qui régnait dans les grandes plaines du nord, les Vikings avaient pour habitude de quitter leur terre natale en été afin d’aller piller parfois, mais plus souvent d’aller vendre, acheter, proposer leurs services en tant que mercenaire ou même explorer différentes régions du monde.

 

QUI ÉTAIENT VRAIMENT LES VIKINGS ? 

 

ALORS QUE CERTAINS ÉTAIENT SPÉCIALISÉS DANS L’AGRICULTURE, D’AUTRES ÉTAIENT ORIENTÉS VERS LA PIRATERIE OU LE COMMERCE

 

Le terme viking désigne en plus un très grand ensemble de petites tribus éparpillées dans toute la région du nord de l’Europe n’ayant au final que quelques aspects culturels en commun comme leur adoration pour les mêmes dieux ou la célébration de certaines fêtes.

En réalité, certaines tribus étaient plutôt spécialisées dans l’agriculture alors que d’autres, sûrement à cause du climat rude, s’étaient plutôt orientées vers le commerce ou la piraterie. Cependant, c’est un événement qui a vraiment eu lieu qui ternira la réputation de ce peuple jusqu’au 19e siècle.

En 793, un raid viking réalisé sur les moines de Lindisfarne, une petite île sur la côte nord de l’Angleterre, finit dans des circonstances troubles avec la mort violente des moines présents, pour la plupart jetés à la mer ou vendus comme esclaves et la bibliothèque de l’abbaye, l’une des plus reconnues d’Europe, a été rasée. Les Vikings deviennent alors dans l’imaginaire européen de dangereux barbares sans dieu et peu intéressés par la lecture.

 

DE GRANDS VOYAGEURS OUVERTS SUR LE MONDE

Des bateaux vikings via Depositphotos

LES TRACES DU COMMERCE DE FOURRURE OU DE GRAISSE DE PHOQUE S’ÉTENDENT JUSQU’À BAGDAD

Lire la suite de cette entrée »

 

Aussi appelé fête du Printemps, le Nouvel an Chinois est la première fête du calendrier lunaire et l’une des plus importantes de l’année pour la communauté asiatique. Devenue très populaire à travers le monde, cet événement unique est l’occasion pour les familles de se réunir mais aussi de faire la fête autour d’un bon repas, d’un peu de rouge et d’animaux aux significations particulières. De ses légendes à ses traditions, plongez au cœur de cette fête emblématique qui, malgré son nom, n’est pas uniquement célébrée en Chine.

Célébré chaque année, entre le 21 janvier et le 20 février, le Nouvel an Chinois est une fête qui marque le premier jour du premier mois du calendrier chinois. Sa date change chaque année car le calendrier chinois est luni-solaire, c’est-à-dire qu’il est basé à la fois sur le cycle annuel solaire mais également sur le lunaire. Contrairement à notre nouvel an, les festivités du Nouvel an chinois durent 15 jours et elles ont lieu en Chine mais aussi au Vietnam, en Malaisie, à Singapour, en Thaïlande, aux Philippines et en Indonésie.

 

nouvel-an-temple

 

LE CALENDRIER CHINOIS EST LUNI-SOLAIRE

La célébration du Nouvel an Chinois trouve son origine dans une ancienne légende et plus particulièrement dans une lutte face à une créature maléfique : le Nian. Mi-lion, mi-taureau, cette bête redoutée vivait recluse dans les montagnes mais en descendait tous les hivers à la veille de la nouvelle année. A cette occasion, elle terrorisait les hommes et dévorait leurs animaux. Les villageois redoutaient donc chaque année la venue du monstre jusqu’à ce qu’ils découvrent qu’elle craignait 3 choses : le rouge, le feu et le bruit.

La veille de la nouvelle année, les villageois peignèrent donc leurs portes en rouge et allumèrent de grands feux. Ils veillèrent alors toute la nuit pour voir si le monstre allait venir. De nombreux plats étaient alors préparés pour les veilleurs et si le monstre s’approchait, les villageois prenaient des casseroles et frappaient dessus. Effrayé par le bruit, le Nian n’attaqua pas les hommes cette année-là. Tous les ans à la même date, les villageois firent la même chose pour se protéger du monstre.

 

 

Chaque année au nouvel an, lanternes rouges, feux d’artifices et autres décorations rouges sont donc de mise d’autant que le rouge est, dans l’empire du milieu, une couleur synonyme de vie, de bonheur et de joie. Mais il n’y a pas que ces éléments qui constituent les traditions de la fête du Printemps : il y a aussi les défilés. Que ce soit dans les rues des petites villes chinoises ou au cœur de Paris, ceux-ci sont l’occasion pour d’autres animaux de faire leur entrée : les lions et les dragons.

 

nouveal-an-zodiaque

Lors du Nouvel an Chinois, quelle que soit la région du monde où l’on se trouve, des défilés sont organisés et deux attractions attirent souvent les regards : la danse du Lion et la danse du Dragon. Pour la première, deux personnes (généralement les membres d’écoles d’arts martiaux) enfilent le costume du lion, un lion dont l’apparence rappelle celle du Nian.

Celui-ci se promène dans la foule, effectue des acrobaties mais il est surtout censé manger des légumes verts ou des salades. Il s’agit d’une coutume selon laquelle les commerçants plaçaient sur une perche une salade sur laquelle était attachée une enveloppe rouge. Si le lion mangeait la salade et laissait l’enveloppe rouge, alors le commerce était sûr d’avoir de la chance pour l’année.

 

 

 

LES MOUVEMENTS DU DRAGON DOIVENT ÊTRES FLUIDES ET GRACIEUX

La danse du Dragon est quant à elle réalisée par une dizaine de personnes car le dragon, dont le corps repose sur plusieurs tiges, peut faire entre 25 et 70 mètres selon les modèles. Tout comme le lion, le dragon danse au cours du défilé et ses mouvements doivent être les plus fluides et gracieux possibles car dans la mythologie orientale, le dragon est un esprit de l’eau ainsi qu’une figure de pouvoir et d’autorité. S’il peut paraître effrayant à nos yeux, le dragon oriental est bienveillant et le voir est censé apporter le bonheur et la prospérité.

Au-delà des défilés et de tout ce qu’elle peut apporter à ceux qui le souhaitent, le Nouvel an Chinois est avant tout l’occasion pour les familles de se réunir. Dans de nombreux pays, des jours de congés sont accordés afin de célébrer le nouvel an et ainsi pouvoir en profiter avec ses proches. Les festivités sont d’ailleurs l’occasion pour les membres d’une famille de se rassembler en dînant chez les uns et les autres.

 

nouveal-an-danse-dragon

 

Pour l’occasion, les tables sont généralement bien garnies. La légende du Nian a poussé les villageois à faire des réserves de nourriture et à les déguster le soir du passage de la bête. La tradition est restée et lors des repas du nouvel an chinois, les plats se multiplient sur les tables et beaucoup ont une symbolique : on trouve d’abord du bœuf et du poisson (signe de profusion), des nouilles (dont la longueur évoque la longévité), du riz, des haricots, des dattes, du bambou (symbole de jeunesse car ce dernier est toujours vert), de la soupe, des fruits et des sucreries.

nouveal-an-danse-lion

 

Enfin, il existe un élément incontournable du nouvel an chinois qui a réussi à s’imposer au fil des années : le zodiaque chinois. Lui aussi composé de 12 signes, il ne représente pas les 12 mois de l’année mais les 12 mois d’une année lunaire, chaque mois durant environ 355 jours. A chaque fête du printemps, un nouveau signe est mis à l’honneur et il est généralement associé à l’un des 5 éléments chinois (l’eau, le feu, la terre, le bois et le métal).

Quant aux animaux composant le zodiaque chinois, ils n’ont d’ailleurs pas été choisis au hasard. Selon la légende, le soir du nouvel An, Bouddha (ou l’Empereur de Jade selon les versions) a invité les animaux de son royaume à venir le voir. Au terme d’une course agitée à travers le pays, douze animaux se sont succédés : le rat, le bœuf, le tigre, le lapin, le dragon, le serpent, le cheval, la chèvre, le singe, le coq, le chien et le cochon. En signe de sa reconnaissance, Bouddha leur dédia à chacun une année, et toutes les personnes, nées l’année de l’animal en question, en gagneraient les caractéristiques.

 

 

Tradition millénaire, le Nouvel an Chinois est l’une des fêtes les plus colorées et les plus animées du globe. Que ce soit par sa décoration, ses traditions ou son histoire, elle fascine et fait chaque année de plus en plus d’adeptes à travers le monde. Si son zodiaque est sans doute l’élément le plus populaire, cette fête nous plonge par bien des aspects au cœur de la culture chinoise. Que vous le fêtiez ou non, nous vous souhaitons Xin Nian Hao et Fu Lu Shou, qui signifient  » Bonne année  » et  » Bonheur, prospérité, longévité « .

Source : http://dailygeekshow.com/nouvel-an-chinois/?utm_source=newsletter&utm_medium=e-mail&utm_campaign=Newsletter_Journaliere_2017-01-28

Catégorie En Chine …

 

Le nombre Pi a fasciné et intrigué les savants depuis l’Antiquité. Tout le monde ou presque a déjà entendu parler de l’une des constantes les plus importantes des mathématiques qui correspond à la valeur du rapport entre la circonférence d’un cercle et son diamètre en géométrie euclidienne. Et pourtant, comme le montrent ces faits étonnants, il n’a pas encore révélé tous ses secrets.

 

LE NOMBRE PI A SA FÊTE 

Pi_pie-11

Le 14 mars, de nombreuses universités anglo-saxonnes fêtent le Pi Day, dérive de l’approximation habituelle à trois chiffres 3,14. Elle est généralement célébrée à 1h59 de l’après-midi, à cause de l’approximation de six chiffres (3,14159). En 2015, la journée de Pi a été exceptionnelle, l’année ayant été prise en compte. Elle a été fêtée à 9h26m53s : 3.14.15 9:26:53.

Ce jour est célébré de différentes façons. Des groupes de gens, typiquement des clubs pi, racontent le rôle qu’a joué ce nombre dans leur vie et imaginent un monde sans Pi. Pendant ces festivités, on mange toutes sortes de tartes (pie, une tarte en anglais), des pizzas, des pistaches, on boit des piña coladas et on chante Oh Hap-pi Day, l’hymne officieux de l’événement.

 

IL N’A PAS TOUJOURS ÉTÉ APPELÉ PI

Pi-mathématique-2

L’usage de la lettre grecque π, première lettre de « περίμετρος » — périmètre en grec —, n’est apparu qu’au XVIIIe siècle. Auparavant, sa valeur était désignée par diverses périphrases comme la « constante du cercle » ou son équivalent dans diverses langues.

 

C’EST UN NOMBRE IRRATIONNEL ET TRANSCENDANT

calculatrice-mathématique-pi-6

Même si dans le passé, de nombreux livres de mathématiques répertoriaient Pi comme 22/7, ce nombre est irrationnel, c’est-à-dire qu’il ne peut pas s’écrire comme une fraction de deux nombres entiers et que son écriture décimale n’est ni finie, ni périodique. Cela signifie aussi que les chiffres de Pi ne sont pas prévisibles. Pi est aussi un nombre transcendant, n’étant solution d’aucune équation à coefficients rationnels. Il existe cependant les formules qui le lient à d’autres constantes mathématiques, et notamment au nombre d’or.

 

IL EST AUSSI IMPRÉVISIBLE QU’INTERMINABLE

Lire la suite de cette entrée »

 

Comme c’est beau !  …

 

 

Catégorie Divers

 

 

 

http://img15.hostingpics.net/pics/531064etoile029.gif

 

Vous avez été 502 851 visiteurs en 2 016 sur le site, pour 1 214 618 pages vues !, et je vous en remercie.

Votre attention & votre ralliement de passage permet à « Réenchantonslaterre » d’exister, et de pouvoir vous offrir chaque jour, mes trouvailles du moment, afin d’aller ensemble vers un monde meilleur et plus joyeux.

Mes meilleurs vœux pour qu’en 2 017, la vie nous apporte de belles expériences à partager, pour le bonheur des éléments, de l’eau, de la terre, des minéraux, des végétaux, des animaux ainsi que des humains et élémentaux, gardiens de l’ensemble.

Erica.

 

 

 

Catégorie Divers

 

 

 

Lilou fait partie d’un programme de thérapie assisté par l’animal.

 

Le compte instragram dédié au cochon Lilou qui a été engagé par l\'aéroport de San Francisco (Etats-Unis) pour calmer les voyageurs stressés., le 5 décembre 2016.
Le compte instragram dédié au cochon Lilou qui a été engagé par l’aéroport de San Francisco (Etats-Unis) pour calmer les voyageurs stressés., le 5 décembre 2016. (LILOU_SFPIG / INSTAGRAM)

 

Sa présence vaut tous les médicaments possibles. L’aéroport de San Francisco (Etats-Unis) a annoncé le recrutement d’un cochon, lundi 5 décembre. Son petit nom ? Lilou. L’animal est là pour rassurer, détendre ceux et celles qui auraient quelques bouffées d’angoisse à l’idée de monter dans un avion.

 

 

 

Lilou très appréciée des voyageurs

Lilou rejoint en fait une équipe connue sous le nom de « Wag brigade » formée il y a trois ans et composée de 300 animaux, rapporte Mashable (en anglais). Cette équipe, qui opère déjà dans l’aéroport de San Francisco, fait partie d’un programme de thérapie assisté par l’animal. Mais c’est la première fois qu’un cochon intègre ce programme.

« C’est merveilleux de constater la surprise et le plaisir que LiLou procure aux gens pendant les visites thérapeuthiques« , explique une responsable du programme à CNN(en anglais). Pour mieux être identifiable, Lilou déambule avec le dossard bleu de rigueur. Ce n’est pas un problème pour le cochon. Le porcin a visiblement l’habitude des déguisements, comme le prouve son compte Instagram.

 

 

 

Catégorie Divers

 

 

14 marchés de Noël en Europe qui vous transporteront dans un univers empreint de magie

 

Quand vient la période de Noël, les villes semblent se métamorphoser : décorations, illuminations, changements de vitrines, etc. Toute l’ambiance se transforme pour faire place aux marchés de Noël. Arpentez quelques-uns des plus beaux d’Europe, laissez-vous envoûter par les musiques chantées pour l’occasion, mais aussi par l’odeur du vin chaud qui embaume les rues.

 

VIENNE, AUTRICHE
02-marchedenoel-briancolson

Près de 150 stands se retrouvent sur la Rathausplatz durant la période du marché de Noël de Vienne. Beaucoup d’activités sont proposées aux grands comme aux petits, comme par exemple un carrousel, des ateliers de bricolage, etc. Régulier depuis 1772, le marché de Noël de l’Enfant Jésus propose de l’artisanat d’art comme des décorations en verre, des crèches traditionnelles et de la céramique.

 

STRASBOURG, FRANCE

06-marchedenoel-christina

Réparti sur 12 cites au cœur de la ville alsacienne, le marché de Noël de Strasbourg se compose de près de 300 chalets. Véritable fête traditionnelle, c’est l’un des plus anciens et des plus grands d’Europe. De nombreux produits régionaux y sont vendus ainsi que des décorations typiques du Noël alsacien.

 

STUTTGART, ALLEMAGNE

11-marchedenoel-Azchael

Le marché de Noël de Stuttgart occupe le centre de la ville et notamment la place du marché. Composé de plus de 250 chalets en bois, on y propose des oeuvres artisanales, des biscuits de saison et des petits cadeaux. La ville est alors remplie de lumières et les concerts de Noël ne sont pas en reste dans la cour du Vieux Château.

 

STOCKHOLM, SUÈDE

Le marché de Noël de Stockholm via Shutterstock
Le marché de Noël de Stockholm via Shutterstock

Les marchés de Noël de Stockholm proposent de nombreux jouets faits à la main ainsi qu’une sélection de mets traditionnels suédois. Dans l’église de Seglora ont lieu des concerts de Noël. De nombreux magasins sont également décorés pour l’occasion et présentent des vitrines somptueusement garnies.

 

ROROS, NORVÈGE
23-marchedenoel-Thomas-Rasmus-Skaug

Ce village de Noël est un véritable conte de fées ambulant. Une calèche emmène les visiteurs de la gare au centre du marché à travers de petites rues entourées de maisons de bois. Røros est célèbre pour son beurre très apprécié. Il est également possible de goûter la bière locale et la viande de renne, ou dans un autre genre, vous pouvez rendre visite aux rennes du père Noël et les nourrir, à défaut de les manger.

Lire la suite de cette entrée »

 

 

 

+ Les commentaires historiques : https://www.youtube.com/watch?v=MXApC-cMGck

Catégorie Divers

 

 

Lorsque vient la fin de l’année, il est temps de décorer le fameux sapin de Noël. Boules, guirlandes et illuminations, les arbres sont ornés de décorations toutes plus brillantes les unes que les autres. Certaines personnes ont toutefois pris une initiative originale : au lieu des parures traditionnelles, les sapins sont recouverts de fleurs… Et le résultat est magnifique. Le DGS vous propose de découvrir ces sapins décorés avec des fleurs.

 

 

 

 

 

Lire la suite de cette entrée »

 

Merci à Hérésie, de nous avoir parlé de ce joli village breton sur le forum. quand on parle démocratie participative, de tirage au sort, le concept à du mal à passer. En effet, comment généraliser à l’échelle d’un pays, cette manière de vivre ou, il n’y a ni riches, ni pauvres? Où il y a seulement des gens heureux ? Ça existe, ce n’est pas les seuls endroits et si ça a pu se réaliser, c’est grâce à LA VOLONTÉ DES HABITANTS, à personne d’autres.

 

 

Au fin fond des Côtes-d’Armor, comment Trémargat est devenue une commune dynamique et prospère, une cité où il n’y a plus une seule maison à vendre ? La réponse se trouve sans doute dans ce qui pourrait constituer la devise des 200 Trémargatois : « Démocratie participative et partage ».

J’avais signé dans Bretagne Magazine, en avril 1966, un article sur Trémargat, commune de l’Argoat qui comptait alors 269 habitants. Dans le climat euphorique de la France d’alors, j’avais traduit la pauvreté de Trémargat par des mots malheureux, concluant : « Pour sauver l’Argoat, il faut que les Bretons admettent la suppression de toutes ces communes marginales ». La maire actuelle, Yvette Clément, a beau jeu de rétorquer : « Votre vision stigmatisante, technocratique, a été totalement démentie. Non seulement Trémargat est une commune jeune et attractive, mais ceux qui y habitent ont fait le choix d’y habiter, sont fiers d’y habiter et de conduire eux-mêmes leur destin. Nous ne sommes pas des victimes, nous sommes une communauté solidaire et fraternelle ».

 

Chômage inexistant

La population frôle désormais les 200 âmes, soit une progression de quelque 26 % ces vingt-cinq dernières années. Le chômage y est inexistant. La mairie reçoit régulièrement des demandes de jeunes ou moins jeunes qui veulent rejoindre Trémargat, attirés par cette ambiance conviviale. Hélas, aucune maison n’est vide et aucune n’est à vendre. Le bourg, pimpant, sans ostentation, a préservé son caractère rural, champêtre. L’église, fermée depuis 2001, vient d’être restaurée. « Le projet initial de réaménagement du bourg qui nous avait été proposé, explique la maire, représentait un investissement de 120.000 EUR. Nous avons consulté nos concitoyens parce que nous voulons être les maîtres d’oeuvre de notre développement, de notre environnement. C’est le postulat de notre action, ce que l’on appelle la démocratie participative. Chez nous, ce n’est pas un slogan, c’est une réalité à laquelle il faut ajouter l’éthique du partage. Nous fonctionnons grâce à un tissu associatif très dense. Résultat, le coût de restauration du bourg a été de 12.000 EUR ! De la même façon, grâce à cette solidarité, nous avons une secrétaire de mairie présente tous les jours à mi-temps ».

 

Un seul mandat pour le maire

Si nécessaire, un « comité consultatif » peut se saisir d’un sujet et inviter les habitants à en débattre. Autre particularité : le maire ne fait qu’un seul mandat et avant de passer le relais, présente le bilan de son action en réunion publique. Les électeurs de Trémargat ne boudent pas les urnes : 88 % ont voté au dernier scrutin départemental. Sur 143 suffrages exprimés, les mouvements écologistes ont été largement majoritaires. Le Front national, avec 11 voix (7,1 %), était ici très en dessous de la moyenne des départements bretons (18 %). Qu’en sera-t-il aux régionales de décembre ? Dans la logique de cette démocratie participative, la municipalité pousse aux « circuits courts » de commercialisation des produits locaux. Par le biais de la « SCI de Trémargat », une épicerie bio et un café ont été confiés à des gérants sous forme de baux commerciaux et à des conditions avantageuses. Un restaurant, Le Coriandre, est également ouvert tous les jours. C’est à la fin des années 1970 que cinq ou six couples de jeunes agriculteurs de la commune ou venus de l’extérieur ont dynamisé la vie locale, soutenus par la municipalité de l’époque. Dans la foulée des militants du Larzac, ils refusaient tout productivisme et tout individualisme, et se sont appuyés sur les ressources naturelles du pays. Revalorisation des bois, réhabilitation des haies, élevage de brebis, de vaches, fabrication de fromages, de miel… Participation, solidarité et bénévolat sont donc les mots clés du succès de Trémargat. Yvette Clément revendique cette cohérence interne, ce mariage réussi entre vie locale et engagement dans les projets. « Notre renaissance est une renaissance des cœurs », dit-elle.

 

Mépris de la réussite par l’argent

Vision par trop idéalisée ? Plutôt la force d’une conviction qui mêle la ferveur écologiste, le rejet du libéralisme mondialisé, le mépris de la réussite par l’argent. Difficile de définir le « cas Trémargat » à travers un prisme idéologique précis. Personne ne m’a parlé des Républicains ou du PS. Plus « Verts » que « Rouges » ? On n’est pas dans la roue des bonnets rouges, et si beaucoup parlent breton, il s’agit d’une bretonnité tranquille. L’exemple de Trémargat peut-il être exporté ? La municipalité se refuse à tout prosélytisme et ne prétend pas détenir la recette miracle…./…

Lire la suite et voir les images (article septembre 2015)

Source Le Télégramme

Source : http://lesmoutonsenrages.fr/2016/06/22/tremargat-le-dynamisme-dun-bourg-en-centre-bretagne/

Catégorie Société

 

POUR SOUTENIR LE SITE
LES COMMENTAIRES
Catégories
Archives