Archive pour la catégorie ‘TURQUIE’

 

Star d’Internet

tombili-statue-une

 

Quel que soit notre âge, les animaux sont une part importante de notre vie. Et quand ils viennent à disparaître, il est normal de vouloir leur rendre hommage. C’est qui est arrivé à Tombili, un chat turc qui a fait les beaux jours d’Internet et qui a désormais une statue à son effigie. 

Chat ordinaire vivant dans les rues d’Istanbul,Tombili (qui signifie rebondi en turc) pourrait être un chat comme les autres. Pourtant, sans le savoir, vous l’avez peut-être déjà croisé. L’animal fait en effet partie du club très sélect’ des chats les plus connus d’Internet. Ce qui l’a rendu célèbre, c’est sa pose très décontractée qu’un touriste a immortalisée et postée sur le Web.

 

 

Son allure et sa position pour le moins atypique en ont fait une star aussi bien dans son pays qu’à travers le monde. Alors quand le chat est mort en août 2016, des anonymes ont décidé de lui rendre hommage. Suite à une campagne de financement réussie, la sculptrice Seval Sahin a ainsi pu réaliser une statue à l’effigie du félin. L’œuvre en question a cependant une petite particularité : elle reprend à l’identique la pose qui a fait connaître Tombili au monde entier.

En plus de faire un clin d’oeil à la photo qui a fait de lui une star, la statue a été placée au lieu exact où la photo a été prise. Réalisée en bronze, elle a été installée et inaugurée le 4 octobre, coïncidant ainsi avec la journée mondiale des animaux. Et même statufié, Tombili continue d’attirer les foules et même ses amis félins qui viennent aussi rendre hommage à leur manière à leur ami.

 

 

 

 

 

 

Si Tombili n’est plus, sa statue permet de lui rendre un bel hommage, de rappeler aux habitants du quartier sa drôle d’habitude mais aussi de faire vivre son étonnante histoire. Et comme un humain, il est honoré par ceux qui le croisent et qui lui donnent quelques croquettes ou du thé. Alors si jamais vous êtes de passage à Istanbul, n’hésitez pas à faire un petit détour pour saluer ce chat unique qui a fait sourire Internet.

Catégorie Animaux

 

 

Dotée d’un grand territoire à cheval sur l’Europe et l’Asie et bordée par deux mers, la Turquie a de nombreux paysages magnifiques à offrir à ses visiteurs. L’un d’eux, Pamukkale, est un site naturel, résultat d’un travail de longue haleine de la nature.

Pamukkale est situé au sud-ouest de la Turquie, dans la vallée du fleuve Méandre, dans la province de Denizli. Composé de 17 sources formant une tufière, soit un site élaboré par une roche nommée tuf calcaire, l’endroit est entièrement façonné par les eaux chaudes qui proviennent du coeur de la montagne. Certaines de ces sources sont à une température supérieure à 45 °C et saturées de sels minéraux et de gaz carbonique.

Par processus chimique, l’expulsion du dioxyde de carbone dans l’air dépose du carbonate de calcium qui se durcit sur les flancs de la colline, chaque litre d’eau évaporé produisant un demi-gramme de carbonate de calcium. Finalement, ce phénomène blanchit la pierre par accumulation de couches de calcaire.

En raison de sa beauté exceptionnelle et rare, l’endroit a été inscrit au patrimoine mondial de l’UNESCO depuis 1988, tout comme un autre lieu tout aussi intéressant et situé au sommet de la colline de Pamukkale : Hiérapolis. Il s’agit d’une station thermale créée il y a plus de 2000 ans, vers le IIe siècle av. J.-C., par une ancienne dynastie, celle des Attalides. Elle fut par la suite reprise par les Romains, qui la développèrent à leur tour, avant qu’un séisme dévastateur ne scelle son sort en l’an 60.

 

Pamukkale-9

 

Pamukkale via Shutterstock
Pamukkale via Shutterstock

 

Pamukkale via Shutterstock
Pamukkale via Shutterstock

 

Pamukkale via Shutterstock
Pamukkale via Shutterstock

 

Pamukkale via Shutterstock
Pamukkale via Shutterstock

Lire la suite de cette entrée »

Un édifice millénaire bâti sur le flanc d’une montagne

La Turquie a beaucoup de richesses à offrir, de ses nombreux paysages à ses cultures diverses. Mais son patrimoine historique n’est pas en reste, comme l’illustre l’une des constructions les plus impressionnantes du pays : le monastère de Sumela. SooCurious vous présente ce lieu insolite.

Situé dans la province de Trabzon, en Turquie, le monastère de Sumela est l’attraction majeure du parc national d’Altindere. Car au-delà d’être un symbole de l’Église orthodoxe, l’édifice est surtout un bijou d’architecture et un symbole du savoir-faire humain.

 

Monastere-7

 

Le monastère est situé à environ 1200 mètres d’altitude, et construit à flanc de montagne. Sa construction remonte au IVe siècle, ce qui le rend plus impressionnant encore. Selon la tradition locale, il aurait été fondé en 386 par deux moines grecs : Barnabas et Sophonius. Les deux hommes auraient découvert une icône de la Vierge Marie dans une caverne sur la montagne et auraient décidé d’y construire un monastère.

Plusieurs fois ruiné puis rénové, l’édifice prit sa forme actuelle au XIIIe siècle, puis fut abandonné en 1923, à la suite des échanges de populations entre la Grèce et la Turquie après le traité de Lausanne. Tombé en ruine par la suite, il commence à être reconstruit en 2000 par le gouvernement turc et devient une attraction touristique majeure.

 

Monastere-5

 

L’endroit est particulièrement beau, en raison de sa situation, mais aussi de son architecture. Également, les fresques qui se trouvent à l’intérieur du bâtiment lui octroient une dimension religieuse, voire mystique, et attirent les touristes du monde entier.

 

Monastere-1

 

Sumela Le monastère de Sumela via Shutterstock

 

une-monastere-sumelaLe monastère de Sumela via Shutterstock

Lire la suite de cette entrée »

POUR SOUTENIR LE SITE
LES COMMENTAIRES
Catégories
Archives