Archive pour la catégorie ‘RUSSIE’

 

 

Catégorie Russie

 

 

De surprises en surprises ! …

 

Voyage itinérant en train, à la découverte de la Russie. Première étape à Moscou, la capitale, célèbre pour sa Place Rouge et le Kremlin. Mais aussi pour son métro aux décors fastueux construit en 1935 par Staline à la gloire du peuple. Philippe Gougler part ensuite à la découverte du fameux Transsibérien, ligne de chemin de fer mondialement connue. Longue de 10 000 kilomètres, elle emmène le globe-trotter au Lac Baïkal, joyau de la Sibérie. En chemin, il en profitera pour découvrir un train médical arpentant les forêts et la steppe, dans les villages les plus reculés.

 

Catégorie Russie

 

 

Un très beau spectacle de danse comme seuls les Russes savent en produire..

 

 

Catégorie Spectacle

 

 

 

 

Catégorie Russie

 

 

Russie : le Parlement approuve l’interdiction de la production et importation d’OGM© David Mdzinarishvili Source: Reuters

Le Conseil de la Fédération de Russie (Chambre haute) a approuvé un projet de loi qui introduit des amendes pour la production de produits OGM en Russie ou leur importation depuis l’étranger, à l’exception des OGM destinés à la recherche.

Les citoyens qui violeront cette interdiction devront payer une amende entre 10 000 et 50 000 roubles (entre 140 et 700 euros), alors que les sociétés écoperont d’amendes allant de 100 000 à 500 000 roubles (1400-7000 euros).

 

Les organisations qui ont besoin d’organismes génétiquement modifiés pour leurs recherches pourront être exemptées, mais elles devront s’enregistrer en tant qu’importateurs d’OGM.

L’interdiction des OGM a été préparée et rédigée en 2014 par un groupe de députés. Peu avant cela, le Premier ministre Dmitri Medvedev avait ordonné qu’un centre national des recherches soit créé pour étudier les organismes génétiquement modifiés afin de fournir des renseignements et des conseils sur la législation aux autorités. Cette année, la Douma (Chambre basse du parlement) avait déjà adopté la motion.

Selon des statistiques officielles, la part des OGM dans l’industrie alimentaire russe est passée de 12% à seulement 0,01% au cours des dix dernières années. A l’heure actuelle, seulement 57 produits alimentaires enregistrés contiennent des OGM.

Source : https://francais.rt.com/international/23115-russie-approuve-interdiction-ogm

Catégorie Russie

 

 

 

Les montagnes de Crimée , Ukraine

 

 

Le monastère Saint-Georges près de Sébastopol, Crimée. Pourquoi j’ai aimé mes vacances en Crimée

 

 

Paysage de montagne été en Crimée, Ukraine. Banque d'images - 4183846

 

 

Paysage - coquelicots et vignes, enregistrées dans la région de Crimée, en Ukraine. Banque d'images - 14271224

 

 

Crimée Russie Levers et couchers de soleil Photographie de paysage Colline Branche Nature

 

Paysage de montagne d'été en Crimée, Ukraine Banque d'images - 24642873

 

Les montagnes de Crimée , Ukraine

Lire la suite de cette entrée »

 

Deux chercheurs russes ont créé une génératrice unique qui utilise à la fois l’énergie solaire et éolienne. Sputnik vous présente cette installation résistante aux rafales de vent, efficace et silencieuse qui intéresse déjà des clients potentiels en Russie et à l’étranger, notamment en Belgique, en Chine et en Corée du Sud.

La Russie, qui a plutôt la réputation d’une grande puissance nucléaire et pétrolière, pourrait bientôt faire son entrée dans le cercle des grands producteurs d’énergie renouvelable grâce à une nouvelle génératrice solaire et éolienne, ont annoncé à Sputnik ses créateurs, Valeri Perevalov et Léonide Primak.

 

Valéri Perevalov (à gauche) et Léonide Primak et leur génératrice solaire et éolienne
© Photo. Leonid Primak/Valery Perevalov
Valéri Perevalov (à gauche) et Léonide Primak et leur génératrice solaire et éolienne

 

Les deux chercheurs ont réussi à créer une installation efficace, baptisée P2-Rotor, qui exploite à la fois l’énergie du soleil et du vent sans que les particules accélérées par les éoliennes endommagent les panneaux solaires. L’Institut de génie énergétique de Moscou (Moscow Power Engineering Institute, MPEI) les a aidés à créer un schéma de montage permettant de considérablement réduire les pertes d’énergie.

« Même le prototype a un rendement global d’au moins 40 % tout en restant silencieux. Si on calcule le coût de production d’énergie par ce système sur dix ans, on obtient un chiffre de 2,5 à 3 fois inférieur aux prix d’électricité fixés par la plupart des fournisseurs en Russie », a indiqué Valeri Perevalov, doyen de l’Université polytechnique de Moscou (Mospolytech).

Selon lui, le rendement de P2-Rotor doit atteindre 55-60 %.

 

Une génératrice solaire et éolienne conçue en Russie
© Photo. Leonid Primak/Valery Perevalov
Une génératrice solaire et éolienne conçue en Russie

 

La Russie dispose d’énormes réserves de charbon et de gaz bon marché et les conditions climatiques y sont peu adaptées à l’utilisation de l’énergie renouvelable.

« La vitesse moyenne du vent et le taux d’ensoleillement en Russie sont largement inférieurs à ceux enregistrés dans les pays grands producteurs d’énergies vertes, notamment au Danemark », selon M. Perevalov.

 

D’autre part, la plupart des régions russes sont exposées à de fortes rafales de vent capables d’arracher les arbres, de détruire les maisons non protégées, mais aussi d’endommager les éoliennes.

Les projets étrangers de production d’énergie renouvelable ne sont pas applicables en Russie. Les chercheurs russes ont essayé d’inventer une génératrice verte plus efficace que ses concurrents à charbon et à gaz et tenant compte des particularités du climat russe.

 

Une génératrice solaire et éolienne conçue en Russie
© Photo. Leonid Primak/Valery Perevalov
Une génératrice solaire et éolienne conçue en Russie

 

« Nous avons rendu notre installation très solide. Elle peut résister à des vents de 40 m/sec (140 km/h) et à des rafales de 80 m/sec (288 km/h). Nous l’avons en outre jetée contre des surfaces dures depuis des altitudes différentes, et les panneaux solaires sont restés intacts », a précisé M. Perevalov.

Les nouvelles génératrices P2-Rotor subiront prochainement des tests dans la région russe de Kaliningrad, enclavée entre la Lituanie et la Pologne, où leur production sera lancée d’ici la fin 2017.

Le projet, qui réunit également l’Institut central d’aérohydrodynamique Joukovski (TsAGI) de Moscou et un producteur de panneaux solaires de Zelenograd (région de Moscou), a déjà des clients potentiels. Le ministère russe des Situations d’urgence a envoyé une requête sur la possibilité de livraison de 500 installations. Le centre de recherche et développement Skolkovo (aussi connu sous le nom de « Silicon Valley » russe) et le Fonds de capital-risque de Russie (RVK), ainsi que d’autres sociétés publiques et privées russes mais aussi étrangères ont manifesté leur intérêt pour le projet.

« Nous avons reçu une offre de coopération d’une société sud-coréenne et une lettre d’un institut des énergies renouvelables belge. La Chine a aussi envoyé une requête portant sur plusieurs milliers d’installations », a noté M. Perevalov.

 

Valéri Perevalov (à droite) et Léonide Primak
© Photo. Leonid Primak/Valery Perevalov
Valéri Perevalov (à droite) et Léonide Primak

 

Les auteurs du projet misent sur la niche des petits générateurs de 5 à 15 kW.

« En Russie, ce marché est estimé entre 5,8 et 8,4 millions de dollars par an. Quand nous aurons achevé les préparatifs et lancé la production en série, nous comptons également lancer des exportations », a conclu M. Perevalov.

 

Source : https://fr.sputniknews.com/sci_tech/201701131029573928-energies-renouvelables-russie-generatrice-solaire-eolienne/

Catégorie Énergie

 

 

Russian Folk Songs

Хор Красной

 

 

« Kalinka » « Katiusha » « Dark Eyes » by Aleksandrov Red Army Choir and Dance Ensemble Military music School, Gipsy Theatre Roman – Live Eurovision Song Contest 2009

 

Les vidéos suivantes sur la play liste sont aussi magnifiques !!! et émouvantes ! ….. avec ces si belles danses …

 

Et aussi : les-choeurs-de-larmee-rouge-plaine-ma-plaine/

Catégorie Musique

 

 

 

Catégorie Russie

 

 

 

Catégorie Animaux

 

 

Explorez les moindres recoins de la vallée des Geysers dans la péninsule Kronotski, à l’Est de la Russie. Ce bassin de 6 km de long regroupe environ 90 geysers et de nombreuses sources chaudes et fait de cette région la deuxième plus importante concentration de geysers au monde.

Découverte par 2 scientifiques locaux, Tatiana Ivanovna Oustinova et Anissifor Pavlovitch Kroupénine en 1941, cette zone n’est cependant accessible aux touristes de la région qu’à partir des années 1980 et aux étrangers qu’en 1991 lors de la chute de l’URSS. De nombreuses études ont ainsi été menées au milieu des années 1970 afin d’observer les trente geysers les plus imposants, pouvant produire des jets d’eau de 40 mètres de haut.

Malgé la protection de cette région, classée au patrimoine mondial de l’UNESCO, un glissement de terrain naturel a recouvert les deux tiers de la vallée le 3 juin 2007 et obstrué une grande partie des geysers. Suite à cet éboulement, de nombreux phénomènes naturels ont modifié l’apparence de la vallée. Un lac naturel s’est ainsi formé suite à la montée des eaux et recouvre aujourd’hui plusieurs geysers.

L’activité volcanique qui règne dans les entrailles de la vallée des Geysers est révélée en surface non seulement par les geysers, mais aussi par différents témoins non moins spectaculaires. Des sources chaudes, bouillonnantes et vaporeuses sont disséminées sur tout le territoire de la vallée et participent à la beauté de ses paysages en lui conférant une atmosphère particulière.

 

1-VALLEE-GEYSERS

 

2-VALLEE-GEYSER-ERUPTION

 

La vallée des geysers via Shutterstock
La vallée des Geysers via Shutterstock

 

La vallée des geysers via Shutterstock
La vallée des Geysers via Shutterstock

 

La vallée des geysers via Shutterstock
La vallée des Geysers via Shutterstock

Lire la suite de cette entrée »

 

Par RBTH
The photographer finds the shooting process to be especially interesting. He especially likes observing animals through his lens. Bad weather gives his photos a certain intrigue and brings them alive. "I really love taking pictures of animals, precisely in bad weather."

 

Photos de Ivan Kislov

 

Le photographe trouve la séance de prise de vues particulièrement intéressante. Il aime surtout observer les animaux à travers son objectif. Le mauvais temps donne à ses clichés un côté intrigant et les rend vivants. Ivan ajoute : « J’adore photographier des animaux, surtout quand il fait mauvais. »

 

"The animals I love to photograph the most are foxes. They come out very real in pictures," Ivan says.

 

« Mes animaux favoris sur les photos sont les renards. Ils ont l’air aussi vrai que nature sur l’image. »

 

The red fox is the most common predator in Chukotka listed in the IUCN Red List of Threatened Species. Foxes here differ in their lighter color and larger size, which is characteristic of animals that move from south to north.

 

Le renard roux est le prédateur le plus répandu de Tchoukotka, il est inscrit par l’UICN sur la Liste rouge des espèces menacées. Les renards de la région se distinguent par une couleur plus claire et une plus grande taille, ce qui caractérise les animaux migrant du sud au nord.

 

In the north, especially in the mountains, there are also foxes with black and other-colored furs, like blackish brown. The most common type of colors is a bright red back, a light-colored belly, and dark paws.

 

Au nord, et en particulier dans les montagnes, on trouve aussi des renards noirs, ou avec d’autres couleurs comme le brun-noir. Les couleurs de pelage les plus répandues sont un roux flamboyant pour le dos, un ventre clair, et des pattes noires.

 

Chukchi foxes' primary nutrition consists of small rodents (field mice, lemmings) that they can find even under the snow. Sometimes the foxes are even up for catching birds, even making runs on chicken coops. But this happens a lot less often than old wives' tales would have it.

 

Les renards de Tchoukotka se nourrissent principalement de petits rongeurs (mulots, lemmings), qu’ils peuvent même trouver sous la neige. Parfois, ils ne rechignent pas à capturer des oiseaux ou à visiter des poulaillers. Mais c’est beaucoup plus rare que ce que dit la rumeur.

Lire la suite de cette entrée »

POUR SOUTENIR LE SITE
LES COMMENTAIRES
Catégories
Archives