Archive pour la catégorie ‘PHILIPPINES’

Cette fondation apporte la lumière aux Philippines avec de simples bouteilles en plastique

 

une-liter-light

 

Boire, recycler, recommencer… Et si les bouteilles avaient un autre destin que de contenir de l’eau ? Dans un monde où les enjeux humanitaires et écologiques sont au cœur des spéculations, le projet « Liter of Light » semble avoir trouvé une solution novatrice. L’idée : apporter de la lumière aux endroits du Tiers-monde en ayant le plus besoin, incitant les citoyens du monde à fabriquer eux-même leurs lampes à partir de bouteilles en plastique. Une pierre, deux coups!

De nos jours, plus de 1.5 milliard de personnes n’ont pas accès à la lumière. Parmi ces personnes, d’autres n’ont même pas accès à l’électricité ou n’ont pas les moyens de s’en servir. Quand on sait que la plupart des pays non-électrisés font face à des conditions de vie précaires, une hygiène déplorable et une météo parfois alarmante, le manque de lumière n’est que la partie visible de l’iceberg.

 

 

La sécurité, la santé, l’accès à l’éducation ainsi que l’indépendance de ces pays touchés par ce malaise sont tant de répercutions sur le long terme que vise à résoudre le projet « Liter of Light », permettant aux personnes dans le besoin de fabriquer des lampes solaires « Do It Yourself », à partir de simples bouteilles en plastique.

Chaque bouteille fonctionne comme un puits de lumière. En 2002, l’idée d’insérer des bouteilles d’eau remplies d’eau et de javel dans le toit des maisons afin de réfracter la lumière en intérieur avait émergé. Depuis, le concept a légèrement été amélioré : chaque bouteille est maintenant équipée d’une LED, de composants électroniques, d’un tube et d’un panneau solaire, le tout pour 10 $ environ. Cela permet d’éclairer une pièce de 15m2 à la nuit tombée, et évite l’utilisation de kérosène.

 

 

Il y a trois ans, « Liter of Light » n’éclairait que certaines maisons. Depuis que le concept a été transposé dans les rues, le taux de criminalité est en baisse de 70%. Aujourd’hui, plus de 650 000 lumières de ce type sont en place dans plus de 20 pays différents, et les pères fondateurs de ce projet comptent bien continuer sur leur lancée.

Jusqu’à maintenant, ce projet fonctionne à crédit. Plutôt que d’envoyer des lampes d’ores et déjà construites depuis l’étranger, les habitants peuvent se procurer des pièces détachées sur place afin de les fabriquer eux-mêmes, qu’ils rembourseront une fois qu’ils auront dégagé des bénéfices des ventes. Le prix d’une bouteille en plastique solaire de base tourne autour de 3$, celui des lampes de rue entre 25$ et 30$, tandis que les lampes les plus puissantes se vendent à 60$, ce qui est très abordable d’après son fondateur Illac Diaz.

 

Source : http://dailygeekshow.com/liter-of-light-la-fondation-qui-apporte-la-lumiere-aux-plus-demunis-grace-a-de-simples-bouteilles-en-plastique/?utm_source=newsletter&utm_medium=e-mail&utm_campaign=Newsletter_Journaliere_2016-10-31

Catégorie Énergie

 

 

Venez admirer Banaue aux Philippines ! Cet endroit recèle de bijoux naturels et culturels. On y découvre entre autres la 8e merveille du monde : les rizières de Banaue qui sont inscrites sur la liste du patrimoine mondial de l’UNESCO depuis 1995. La-bas, la culture et la nature cohabitent majestueusement.

Considérées comme la 8e merveille du monde, les rizières de Banaue s’élèvent à 1 500 m d’altitude. Elles semblent avoir été façonnées avec peu d’outils et à la main grâce à un savoir-faire transmis de génération en génération. Ces rizières en terrasses recouvrent 10 360 km2 et sont alimentées en eau par la forêt tropicale se situant sur les hauteurs.

 

riziere-banaue

 

Anciennes de 2000 à 6000 ans, elles servent aujourd’hui encore à la culture du riz et d’autres plantes. Malheureusement, les nouvelles générations préfèrent d’autres types de travail comme dans le tourisme qui devient de plus en plus fort dans la région. Les terrasses sont donc soumises à l’érosion et demandent des restaurations perpétuelles.

L’UNESCO le dit : « Ces rizières en terrasses incarnent le mélange absolu de l’environnement physique, socioculturel, économique, religieux et politique. Il s’agit, qui plus est, d’un paysage culturel vivant d’une beauté incomparable. Les rizières en terrasses d’Ifugao sont une contribution inestimable d’ancêtres philippins à l’humanité. Construites il y a 2000 ans et transmises de génération en génération, les rizières en terrasses d’Ifugao représentent une illustration immuable d’une civilisation ancienne qui a résisté aux nombreux défis et revers causés par la modernisation ».

 

Banaue-riz-plantation

 

La piscine naturelle de Guihob se trouve non loin des merveilleuses rizières de Banaue. Cette source provenant d’une cascade. Les jacuzzis naturels y cohabitent avec des rivières froides.

Il est également possible de profiter des thermes Ducligan. Un spa naturel en plein coeur des merveilles qu’offre Banaue.

 

banaue-eau

En outre, les artisans peuvent vous faire profiter de leur art. Chaque bijou et pièce est fait à la main et avec un savoir-faire qui se transmet de génération en génération. Cet artisanat local est malheureusement soumis à la mondialisation oppressante sur la région tout entière.

 

banaue-population

 

riziere-banaue-philippines

Lire la suite de cette entrée »

Tony aime à se définir comme un optimiste radical. Quand on sait qu’il vient de sortir un million de philippins de l’extrême pauvreté, et qu’il prévoit d’en sortir 5 autres millions d’ici 2024, sans avoir un centime en poche, on est prêt à lui emboîter le pas et faire nôtre sa philosophie.

 

Confidences de tournage

Tony est une star dans son pays. C’est donc un grand honneur d’avoir passé plusieurs semaines à ses côtés pour réaliser son portrait en version 2mn mais également en version 26mn. Nous espérons que ce tout premier documentaire sur son histoire, inspirera une nouvelle génération d’entrepreneurs sociaux, autant qu’il nous inspire depuis cette inoubliable rencontre.

Source : http://www.1000pionniers.com/pioneer/9

Catégorie Dans le monde …

 Voici  la danse des détenus de Cebu, prison de haute sécurité aux Philippines. 

C’est non seulement un très beau spectacle, mais il illustre de manière puissante, ce qu’il est possible d’obtenir lorsqu’une intention positive est introduite dans un environnement très négatif.

Beaucoup de discipline pour arriver à ce résultat avec des prisonniers.

L’accent misé sur la danse, a entrainé un environnement égayé et pacifique. Cela a accru l’estime de soi et la dignité des détenus.

POUR SOUTENIR LE SITE
LES COMMENTAIRES
Catégories
Archives