Archive pour la catégorie ‘INDONESIE’

 

Plus de 10 000 Indonésiens se sont réunis cette année afin d’interpréter la Saman, la danse traditionnelle des « mille mains », dans le but de protester contre la destruction de leur parc national, le Gunung Leuser, au profit des palmiers à huile.

Ils se sont rassemblés à Sumatra afin de dénoncer la déforestation massive qui touche l’Indonésie pour le bois, mais également pour l’huile de palme largement utilisée aujourd’hui par les industriels de l’agro-alimentaire.

 

 

Plus de 10 000 Indonésiens ont interprété la Saman, la danse traditionnelle « des mille mains », pour protester contre la destruction du parc national de Gunung Leuser.

Publié par Radio-Canada Information sur dimanche 13 août 2017

Et quoi de mieux qu’une ancienne tradition mêlant chant et danse pour se faire entendre ? Avec plus de 10 000 participants, le résultat est aussi époustouflant que symboliquement fort.

L’huile de palme est devenue omniprésente dans les aliments industriels transformés. Plus de 90% de la production mondiale de cet « or rouge » provient de Malaisie et d’Indonésie« Six terrains de football de forêt disparaissent chaque minute en Indonésie » affirment les associations de protection de l’environnement.

 

Derrière cette manne financière, une catastrophe pour les derniers poumons verts de la planète, mais aussi pour la biodiversité. Des espèces rares, comme l’orang-outan de Sumatra, subissent de plein fouet les répercussions de la déforestation. Il n’en resterait désormais plus que 7 000 sur l’île.

 

 

Face à ce terrible et inquiétant constat, les Indonésiens se mobilisent, en espérant que leur voix soit enfin entendue.

 

Revêtus de costumes noirs et jaunes, les danseurs traditionnels, assis en rangées ordonnées, se sont tapés des mains sur les épaules et les genoux tout en balançant leur corps à un rythme soutenu. En 2011, la danse des mille mains a rejoint la liste du patrimoine culturel immatériel de l’Unesco.

Une impressionnante synchronisation et un chant venus du cœur afin de mettre en lumière une cause urgente.

 

Source : http://positivr.fr/10000-indonesiens-danse-mille-mains-deforestation-huile-palme/?utm_source=actus_lilo

Catégorie : Indonésie

 

 

Ça fait envie !

 

C’est en Indonésie, sur l’île de Bali, que nous sommes allés découvrir une école plutôt originale.
Nommée Green School – comprendre l’école verte – l’établissement interpelle autant par son architecture que par son ouverture sur de grands enjeux environnementaux.
L’initiative est inédite : construire en pleine jungle une école en bambous, qui conserve la rigueur d’un enseignement traditionnel, tout en formant la conscience écologique des plus jeunes.

 

 

Ce projet a déjà vu le jour depuis 2008 mais n’en reste pas moins exemplaire. Green School accueille déjà ses élèves à Bali. Cette école est spéciale tant sur le monde de fonctionnement que sur son architecture. Le couple américain à l’initiative du projet voulaient une école recentrée sur le développement durable et la nature. Ici, on stimule la créativité, la curiosité mais aussi le lien avec la nature. Construite avec des bambous et des matériaux locaux, elle se fond en harmonie avec l’environnement. L’école est alimentée en électricité par des panneaux solaires, en eau par une centrale hydraulique. Tous les aliments proposés à la cantine sont produits sur place par les élèves eux-mêmes.

 

Source : http://dailygeekshow.com/projets-ecologiques-monde/?utm_source=newsletter&utm_medium=e-mail&utm_campaign=Newsletter_Journaliere_2017-04-30

Catégorie Éducation

 

 

Pour lutter contre la pollution, un jeune indonésien a conçu un sac plastique… qui se boit !

 

 

L’Indonésie connaît un grand problème de pollution plastique, particulièrement Bali. En effet, la densité de la population et les touristes qui défilent chaque année font augmenter significativement le taux de pollution. Près de 13 000 mètres cubes d’ordures sont déversés chaque jour dans les décharges publiques et seulement la moitié d’entre elles sont recyclées. Kevin Kumala, un jeune entrepreneur local, a décidé de renverser la situation grâce à des sacs plastiques solubles. Explications.

La pollution est une triste réalité. En Indonésie, les déchets ne sont pas ramassés et quand ils le sont, les camions se contentent de collecter les ordures et de les déverser dans la rivière la plus proche ou dans la forêt. Ils ont souvent recours à l’incinération quand ils n’enterrent pas les déchets. Ces méthodes polluent l’air et les nappes phréatiques de manière irréversible. Fort de ce constat, un jeune entrepreneur local décide de mettre au point un sac plastique soluble, que l’on peut boire sans risque.

En 2014, la société Avani Eco voit le jour avec à sa tête, Kevin Kumala. Elle fabrique des sacs, des ponchos et des emballages alimentaires en plastique 100 % bio destinés à un recyclage écoresponsable. Puis, elle commence à élaborer sa propre formule en utilisant du manioc. Le manioc est une plante originaire d’Amérique centrale et d’Amérique du Sud connue pour ces valeurs nutritionnelles.

Ces sacs plastiques sont d’apparence très banale, à la seule différence qu’ils se boivent grâce à des propriétés solubles. Kumala démontre à travers une vidéo que ces sacs plastiques de manioc sont inoffensifs. « Je voulais montrer que ce plastique bio était tellement inoffensif pour les animaux que même un humain pourrait le boire. Je n’étais absolument pas nerveux vu que j’avais passé des tests de toxicité alimentaire », a-t-il confié à CNN.

 

 

 

 

Le jeune entrepreneur est bel et bien décidé à répandre son plastique et de le substituer au plastique traditionnel. Malheureusement, le prix d’achat de ses sacs plastiques est deux fois plus élevé que la normale. Il sera donc très difficile de convaincre les entreprises d’adopter cette solution. Par ailleurs, le gouvernement français a tout de même décidé de bannir les sacs plastiques d’ici à 2018.

 

Source : http://dailygeekshow.com/indonesie-plastique-buvable/?utm_source=newsletter&utm_medium=e-mail&utm_campaign=Newsletter_Journaliere_2017-02-18

Catégorie Environnement

 

 

La mer habitée et vivante, d’une incroyable beauté !

A film about Amazing Raja Ampat Indonesia

 

 

Catégorie Indonésie

 

Voici une super vidéo du monde sous-marin de Nick Hope, avec des espèces que l’on voit rarement dans les films. C’est magnifique 🙂

Catégorie Nature

 

Cette vidéo est un documentaire tourné en Indonésie. Un médecin, adepte du taoïsme et spécialiste des maladies des yeux, démontre sa capacité à produire une sorte d’électricité dans son corps grâce à l’énergie Chi avant de la transférer à ses patients à travers des aiguilles d’acuponcture. Fascinant.

Catégorie État de Conscience

POUR SOUTENIR LE SITE
LES COMMENTAIRES
Catégories
Archives