Archive pour la catégorie ‘LA JOIE’

 

Trois femmes après avoir goûté au « pire » ont vécu l’expérience de l’obscurité à la joie.

 

La joie de Virginie tracée sur le sable

 

Collection Témoignages

Un documentaire d’Elise Andrieu et Julie Beressi

Prise de son : Yann Fressy

Mixage : Claude Niort

Elles sont à trois âges de la vie : Genna 35 ans, Virginie 45, Marguerite 71.

Chacune d’elles a fait l’expérience d’une grande souffrance, si sombre qu’elles la comparent aux ténèbres, ou à un fleuve noir et sans fond qu’elles ont traversé pour se hisser de l’autre côté de la rive. De par leur force de caractère, leur foi en la vie ou leur capacité à se transformer, elles ont su passer de l’obscurité à la joie.

Elles nous racontent cet élan vital qui nous tient tous. Ces trois femmes après avoir goûté au « pire » : un chagrin d’amour, la perte d’un enfant, la guerre… ont redécouvert qu’après la nuit, vient le jour. Et que la joie ne s’en va plus, même si elle peut à nouveau faiblir.

Avec force, elles nous racontent leur « traversée ». Leurs voix brillent comme des joyaux.

Avec : Marguerite, Virginie et Genna

 

 

Il n’y a pas d’abîmes si sombres,

il n’y a pas de falaises si hautes,

il n’y a pas d’égarements si tortueux

qui ne soient pas chemin.

Chacun de vos pas à travers le vide

Devient une île fleurie

Où les autres peuvent poser le pied.

Ne participe pas aux ténèbres,

Mais rayonne la lumière,

Toujours et partout !

Alors les ténèbres s’enfuiront.

Chaque jour cela deviendra plus facile pour vous.

Alors votre joie sera parfaite.

Extraits de Dialogues avec l’ange, un document recueilli par Gitta Mallasz, aux éditions Aubier.

Catégorie La Joie !

 

Labyrinthe vert, forêt de Nébias (Aude)

Il y a plusieurs années un homme m’avait conté les légendes du labyrinthe de la forêt de Nébias ; puis il y a un an, j’ai reçu quelques photos [1] et depuis je n’avais qu’une seule idée en tête : me perdre à mon tour dans le dédale…

Il s’agit d’un endroit enchanteur, un endroit à part… Le village de Nébias est traversé par la ligne de partage des eaux Atlantique-Méditerranée (il n’y a pas de cours d’eau autres que des ruisseaux non pérennes). Le labyrinthe vert traverse un relief rocailleux tortueux dans lequel on se perd facilement… Entouré de pâturage, le site est coupé en deux par une piste agricole empruntée essentiellement par les vaches…

D’un côté, on s’enfonce dans une forêt sombre et humide, dans laquelle les rochers du labyrinthe sont recouverts d’une mousse verte magnifique. Le calme et la fraicheur règnent au coeur de cet endroit, le chemin est balisé de centaines de flèches qui vous envoient dans toutes les directions ! Nous sommes redevenus des gamins quelques heures…

 

 

Il y a quelques arbres mis en valeur à découvrir, comme le gros chêne ou le sapin harpe, mais également de vieux buis, des alisiers, des érables, des sapins… Il s’agit d’une forêt préservée, de vieux arbres rongés par les coléoptères, bon nombre d’entre eux sont couchés à terre et se retrouvent envahis de champignons. Ne pas hésiter à sortir des sentiers battus pour pénétrer la forêt, quelques bonnes surprises arboricoles vous attendent….

De l’autre côté le contraste est saisissant,  d’un coup on change totalement d’ambiance. Les rochers apparaissent d’un gris parfois blanc, et s’il existe des passages ombragés, cette partie du labyrinthe est celle du soleil. La végétation est sensiblement différente, moins haute, et le parcours n’en finit pas de vous désorienter…

La balade est ponctuée par une multitude de petites clairières, toutes plus enchanteresses les unes que les autres, découverte d’un menhir, d’une pierre sacrificielle, et de nombreux rocs intéressants. Le parcours offre quelques beaux arbres coincés dans les cailloux : chênes “poulpes”, tilleuls, érables et aubépines en fleurs.

Source : http://krapooarboricole.wordpress.com/2009/05/26/labyrinthe-vert-foret-de-nebias-aude/

 

 

Un superbe endroit à découvrir,

Le labyrinthe des Fées

La présence humaine depuis des siècles dans ces lieux fait penser au marcheur qu’il pose ses pieds sur les mêmes pierres que celles qui étaient foulées par les gens du moyen âge et peut être de bien avant. Quand les promeneurs se sont retirés, il ne serait pas impossible d’y rencontrer quelque fée ou quelque esprit errant, tant ces lieux sont chargés de magie….

 

 

 

http://www.terre-de-mysteres.fr/wp-content/uploads/2012/02/foret-de-nebias-arbre-lyre.png Lire la suite de cette entrée »

Saison 2 – Épisode 6

De beaux cadeaux de la vie, pour qui fait confiance à son âme ……

 

De : Guillaume Mouton, Nans Thomassey et Charlène Gravel

Est-il possible de partir en voyage avec le rêve comme seul moteur, sans bien et sans argent, en ne comptant, pour s’en sortir, que sur la solidarité des personnes rencontrées en chemin ? Nans et Mouts ont tenté l’expérience. Ils s’en sont allés un beau matin sans rien, ni pour se vêtir ….

Dans cet épisode de Nus et culottés, Nans & Mouts on pour objectif d’aller bivouaquer sur les toits de Paris.
Rien ne sert de courir, il faut partir à Poil !

 

n-CREATIVITE-large570

The Huffington Post  |  Par Carolyn Gregoire

CERVEAU – La créativité opère de manière mystérieuse et souvent paradoxale. La pensée créative est une caractéristique stable qui définit certaines personnalités, mais elle peut aussi changer en fonction du contexte. On a souvent l’impression que l’inspiration et les idées naissent de nulle part et qu’elles disparaissent au moment où on a le plus besoin d’elles. La pensée créative nécessite une cognition complexe qui est néanmoins complètement différente du processus de réflexion.

Les neurosciences nous proposent une image très complexe de la créativité. Tels que les scientifiques la comprennent aujourd’hui, la créativité est bien plus complexe que ce que la distinction entre les parties droite et gauche du cerveau nous aurait laissé penser (en théorie, le cerveau gauche serait rationnel et analytique tandis que le cerveau droit serait créatif et émotionnel). En fait, on pense que la créativité implique un certain nombre de processus cognitifs, de voies neuronales et d’émotions, que nous ne nous représentons pas encore.

Psychologiquement parlant, les types de personnalités créatives sont difficiles à repérer, car elles sont en général complexes, paradoxales et qu’elles ont tendance à éviter l’habitude ou la routine. Le stéréotype de l’ « artiste torturé » n’est pas infondé – les artistes peuvent vraiment être des personnes très compliquées. Une étude a montré que la créativité implique qu’une multitude de traits, de comportements et d’influences sociales soient rassemblées en une seule et unique personne.

« C’est vraiment difficile pour les personnes créatives de se connaître, car le moi créatif est plus complexe que le moi non-créatif », a déclaré Scott Barry Kaufman, un psychologue de l’Université de New York qui a passé des années à faire des recherches sur la créativité, au Huffington Post. « Les choses qui ressortent le plus sont les paradoxes du moi créatif… Les personnes imaginatives ont des esprits plus désordonnés. »

S’il n’existe pas de profil créatif « typique », on trouve cependant des caractéristiques et des comportements révélateurs chez les personnes extrêmement créatives. Voici 18 choses que les gens créatifs font différemment.

 

Ils rêvassent

daydreaming child

Les personnes créatives le savent bien, malgré ce que leurs professeurs ont pu leur dire : rêvasser n’est pas une perte de temps. Selon Kaufman et la psychologue Rebecca L. McMillan, co-auteurs d’un article intitulé « Ode à la rêverie positive constructive », laisser son esprit vagabonder peut faciliter le processus de « l’incubation créative ». Et bien sûr, nous savons par expérience que nos meilleures idées ont souvent l’air de sortir de nulle part, quand nous avons l’esprit ailleurs.

Bien que rêvasser semble être un acte irréfléchi, une étude parue en 2012 suggérait que cela pourrait en fait nécessiter une grande activité du cerveau – rêvasser peut entraîner des connexions et des idées soudaines parce que cette activité est liée à notre capacité à retenir une information en période de distraction. Les neuroscientifiques ont aussi découvert que rêvasser implique les mêmes processus cognitifs que ceux associés à l’imagination et la créativité.

 

Ils observent tout ce qui est autour d’eux

Lire la suite de cette entrée »

Rencontre avec des hommes et des femmes qui, en temps de crise, cherchent à donner du sens à leur vie.

Chemin du bohneur

Au sommaire :

– La ville qui n’existait pas. Gros plan sur le festival «Burning Man». Stéphanie et Sylvain participent pour la première fois au festival «Burning Man», une ville éphémère bâtie en plein désert du Nevada, sans électricité, eau courante ou argent. Entre fête déjantée et quête de spiritualité, ils sont de plus en plus nombreux à tenter l’expérience.

– Le paysan philosophe. Rencontre avec Pierre Rabhi. Il est depuis une vingtaine d’année le promoteur de l’«agroécologie» qu’il oppose au modèle d’une société de consommation à bout de souffle.

– Le bonheur en marchant. Le pèlerinage de Saint-Jacques-de-Compostelle est un succès. Chaque année, près de 200 000 personnes convergent du monde entier en direction de Saint-Jacques-de-Compostelle, en Espagne. Aux fidèles en quête de rédemption se mêlent aujourd’hui des laïcs à la recherche de sens.

http://www.france2.fr/emissions/complement-d-enquete

ou

http://pluzz.francetv.fr/videos/complement_denquete_,90688949.html

Attention!.. ÉPIDÉMIE DE BONHEUR

 Campanule 2

 

Une épidémie mondiale est en train de se propager à une allure vertigineuse. Pour l’O.M.B. (Organisation Mondiale du Bien-être) des milliards de personnes seront contaminées dans les 10 ans à venir.

 

Voici les symptômes des cette terrible pandémie

  • 1. Tendance à se laisser guider par son intuition personnelle plutôt que d’agir sous la pression des peurs , idées reçues et conditionnements du passé.

  • 2. Manque total d’intérêt pour juger les autres, se juger soi-même et s’intéresser à tout ce qui engendre des conflits.

  • 3. Perte complète de la capacité à se faire du souci (ceci représente l ‘un des symptômes les plus graves).

  • 4. Plaisir constant à apprécier les choses et les êtres tels qu’ils sont , ce qui entraîne une disparition de l ‘habitude de vouloir changer les autres.

  • 5. Désir intense de se trans former soi-même pour développer ses potentiels de santé, de créativité et d’amour.

  • 6. Attaques répétées de sourires, ces sourire qui disent « merci » et donnent un sentiment d’unité et d’harmonie avec tout ce qui vit.

  • 7. Ouverture sans cesse croissante à l ‘esprit d’enfance, à la simplicité, au rire et à la gaieté.

Si vous voulez continuer à vivre dans la peur, les conflits, la maladie et le conformisme, évitez tout contact avec des personnes présentant ces symptômes.

Cette épidémie est extrêmement contagieuse.

Si vous présentez déjà des symptômes, sachez que votre état est probablement irréversible.

Les traitements médicaux chimiques peuvent faire disparaître momentanément quelques symptômes, mais ne peuvent s’opposer à sa progression inéluctable.

 

Aucun vaccin anti-bonheur n’existe

Comme cette épidémie du bonheur provoque une perte totale de la peur qui est le pilier central des croyances de la société matérialiste moderne, des troubles sociaux graves risquent de se produire, tels que des grèves de l ‘esprit belliqueux, rassemblements de gens heureux pour chanter, danser et célébrer la vie, cercles de partage et de guérison, crises collectives de fou-rire.

Catégorie La joie

POUR SOUTENIR LE SITE
LES COMMENTAIRES
  • Erica dans ACCUEILUn immense merci pour votre retour, Delphine !
  • Kochert dans L’ASSOCIATIONBonjours J ai été très sensibilisée lorsque je suis tombée par hasard sur un tableau de votre petite Iris ,je
  • CHRETIEN dans ACCUEILComment vous remercier pour cette idée magnifique ?! Car c'est grâce à des Êtres tels que vous, éveilleurs de conscience,
  • Laurence dans Michelle Brémaud – GuérisseuseBonsoir, l'adresse fb ne figure pas sur le site,est il possible de joindre tout de même Michelle Brémaud? Merci
  • gisele dans AUDE – LA FORET ENCHANTÉE DE NÉBIAS (m.à.j)tres joli site belle balade en famille mais revoir le balisage car on tourne en rond un momment
Catégories
Archives