Archive pour la catégorie ‘ARTS’

 

Konstantin Muraviev from Konstantin Muraviev on Vimeo.

 

Catégorie Spectacle

 

 

La jeune Kseniya Simonova lors de la finale « Tu as du talent » en Ukraine,  est parvenue à faire pleurer le jury lors de cette finale où elle représentait une scène de l’invasion allemande durant la seconde guerre mondiale utilisant ses doigts sur une superficie de sable.   C’est extraordinaire…

 

 

Catégorie Arts Plastiques

 

 

 

Catégorie Spectacle

 

 

Cet artiste marche toute la journée en Sibérie pour créer de Gigantesques Fresques des Neiges !

 

Cet artiste marche toute la journée en Sibérie pour créer de gigantesques fresques de neiges

Simon Beck, un artiste basé en Russie, se présente comme « le premier Artiste sur Neige » du monde.

Il passe toute la journée à marcher dans la neige de Sibérie près de Lakoutsk, en Sibérie, pour créer ces gigantesques fresques sur neige complexes, comme le dragon que vous voyez ci-dessous.

Il faut entre 5 et 10 heures pour créer une œuvre d’art.

C’est un bon moyen de rester en forme !

Ses pas diligents créent des motifs sensationnels dans la neige, avec de superbes formes géométriques que l’on peut contempler en prenant du recul.

Beck a commencé à le faire comme une forme d’exercice, créant d’abord un pentacle gigantesque dans la neige en utilisant seulement une boussole à indicatif.

Il vient de terminer un livre intitulé Snow Art qui regroupe plus de 200 de ses créations.

Voici quelques-une d’entre elles :

 

 

 

Transmis par Claire C. pour :

https://www.espritsciencemetaphysiques.com/fresques-de-neiges.html

Via : https://changera.blogspot.com/2018/08/gigantesques-fresques-des-neiges.html

Catégorie Arts Plastiques

 

 

 

 

SANDORFI, Istvan

Istvan « Étienne » Sandorfi est né à Budapest en 1948 et mort à Paris le 26 décembre 2007 d’une maladie qui l’emporta rapidement. Son père était directeur d’IBM en Hongrie. Au cours du régime communiste, il a été emprisonné cinq ans dans les prisons staliniennes et sa famille a été déportée dans un village isolé de la Hongrie à cause de cette association. Dans la révolution de 1956, toute la famille a fui le pays et ils sont devenus expatriés d’abord en Allemagne, puis en France. À 12 ans, grandement affecté par son expérience de la violence et des aberrations des systèmes politiques, Istvan se réfugia dans le dessin et la peinture à l’huile. Cela devint une passion dévorante au détriment de ses études. Alors qu’il n’avait que 17 ans et était toujours aux études, il eût sa première exposition dans une petite galerie de Paris. Après sa seconde exposition, l’année suivante, il abandonna le dessin pour se dévouer exclusivement à la peinture. Sa famille pense alors qu’il serait plus prestigieux d’obtenir une formation adéquate, que de simplement peinturlurer et l’envoie d’abord à l’École des Beaux-Arts puis à l’École des arts décoratifs. Il gagna peu à peu son indépendance financière en vendant ses tableaux, en effectuant des commandes et en créant quelques illustrations commerciales mais il préfère vivre de contrat exclusif en contrat exclusif avec les galeries afin d’éviter tout le tâtin administratif et se dépenser entièrement à son art. Sa première grande exposition fut au Musée de l’art moderne de Paris en 1973 et d’autres ont suivis en France, en Allemagne, en Belgique et aux États-Unis. Pendant une quinzaine d’années, il a peint des auto-portraits agressifs dans un style théâtral, qualifié d’«assassin», plus grands que nature – laissant ses critiques ambigües. Ce n’est qu’à partir de 1988, alors qu’il commence à élaborer sa technique d’année en année qu’il connaît enfin le succès. Vivant avec ses tripes, et autodidacte, il se méfiait depuis l’enfance des choses «apprises» et il demeura fidèle à ses convictions personnelles. Il préférait peindre la nuit, mais chaque jour il se couchait de plus en plus tard et il vécu ainsi constamment dans un hiatus temporel qui entravait sa vie sociale. Heureusement qu’il avait le cercle familial pour le soutenir et lui éviter l’isolement – il était père de deux filles.

 

Source : http://noudanou2.blogspot.com/2008/12/sandorfi-istvan.html

Catégorie Arts Plastiques

 

 

 

Catégorie Spectacle

 

 

 

 

 

 

Des grands artistes ont peint l’assomption de la Vierge Marie . Sur une musique de Vavilov : Ave Maria dit de Caccini

 

Catégorie Musique

 

 

 

Catégorie Spectacle

 

 

 

Catégorie Spectacle

 

 

 

Catégorie Musique

 

 

 

« Ama est un film sans parole qui raconte une histoire que chacun peut interpréter à sa manière, selon son propre vécu, tout est suggéré, rien n’est imposé. J’ai voulu mettre dans ce film ma plus grande douleur en ce monde. Pour qu’elle ne soit pas trop crue, je l’ai enrobée de grâce. Pour qu’elle ne soit pas trop lourde je l’ai plongée dans l’eau. Je dédie ce film à toutes les femmes du monde ».

Julie Gautier

 

Source : https://positivr.fr/ama-danseuse-aquatique-piscine-julie-gautier/?utm_source=actus_lilo

Catégorie Féminin sacré

 

 

 

 

Catégorie Arts Plastiques

 

POUR SOUTENIR LE SITE
LES COMMENTAIRES
  • Santerre dans Ma ferme autonomeBonjour, C'est très intéressant. Nous donnons (au sens propre) des formations en apiculture. Je suis sûr que des abeilles vous
  • visee dans A DEUX PAS DE CHEZ MOI …superbe... envoûtant... à se demander pourquoi l'humain s'acharne t-il tant à tout démolir merci pour ce moment
  • Erica dans AUDE – LA FORET ENCHANTÉE DE NÉBIAS (m.à.j) Reçu par mail La PYRALE du BUIS Les chenilles venues d’Asie, en plus d’être une nuisance pour l’homme, ravagent
  • Serge François dans Crop circle en MoselleBonjour, Je suis tombé sur une vidéo incroyable qui répond à beaucoup de questions à propos de ce crop circle
  • durand dans Michelle Brémaud – GuérisseuseBonjour faites vous le soin à distance ou doit on se déplacer. En quoi consiste le massage. personnellement je suis
Catégories
Archives