Archive pour la catégorie ‘ARTS PLASTIQUES’

 

The Roentgens’ Berlin Secretary Cabinet

Il date de vers 1814 « période du 1er Empire : Sous Napoléon 1er …   et il fonctionne toujours.

 

Catégorie Arts plastiques

 

 

C’est réellement du très gros bricolage, une machine phénoménale qui montre bien que lorsque l’esprit humain le veut, il s’en donne les capacités. Ce petit bijou musical, c’est un ensemble de 2000 pièces, d’engrenages, d’éléments mobiles et de percussions.

Entièrement créée par Martin Molin, membre du groupe Wintergatan relativement peu médiatisé malgré leur talent pour détourner les objets à des fins musicales, nous ne pouvons que féliciter l’ingéniosité de la « Marble machine », tout simplement superbe.

 

 

Comme il m’a été expliqué un jour, « il n’y a pas de problème, il n’y a que des solutions », il suffit simplement de chercher et de les trouver. Alors si nous ne sommes pas capables de réaliser une telle machine nous-même, nous sommes pourtant capables d’user d’astuces et d’exploiter les très nombreuses capacités de notre cerveau pour trouver des solutions! Alors, qu’attendez-vous ? Qu’attendons-nous ?

Source : http://lesmoutonsenrages.fr/2016/03/02/lincroyable-machine-artisanale-de-martin-molin/

Catégorie Arts plastiques

Cette construction insolite est sortie de l’imaginaire d’un postier français

Certains des plus grands artistes du monde l’ont prouvé : l’architecture ne répond à aucune règle et ne dépend que de l’imagination des bâtisseurs. Partant de ce constat, un postier français a réalisé, seul, un bâtiment unique entre la fin du XIXe et le début du XXe siècle. SooCurious vous présente son travail aussi beau qu’original.

Ferdinand Cheval avait 43 ans en 1879. En avril de cette année, alors qu’il effectuait une de ses tournées quotidiennes de facteur à Hauterives, en France, il buta sur une pierre qui lui sembla bizarre. Curieux, l’homme revint le lendemain et trouva d’autres roches atypiques qui lui donnèrent l’idée d’une construction incroyable. Ainsi naquit le Palais du Facteur Cheval.

 

Palais-idéal-shutterstock-5 Le Palais idéal via Shutterstock

 

Aussi appelée Palais idéal, puisqu’il sortait de l’imagination de son bâtisseur, la construction prit 33 ans à Ferdinand Cheval et se fit dans son propre potager. Seul, le postier et architecte amateur parcourut quotidiennement une trentaine de kilomètres pour ramasser des pierres avec sa brouette.

Pour édifier son Palais idéal, M. Cheval n’eut aucune limite d’inspiration : de la Bible aux mythologies hindoue et égyptienne en passant par des cartes postales et autres magazines illustrés, le contremaitre improvisé n’eut de cesse de multiplier les styles architecturaux. En finissant son palais, en 1912, le postier de métier inscrivit « travail d’un seul homme » sur son bâtiment.

 

Palais-idéal-shutterstock-14 Le Palais idéal via Shutterstock

 

Mesurant 12 mètres de hauteur et de 26 mètres de long, l’édifice fut classé monument historique en 1969 par André Malraux, alors ministre de la Culture. Et pour le plus grand plaisir des amateurs d’architecture et de magnificence, le Palais idéal, véritable hymne à la nature et à la beauté, peut toujours se visiter.

 

Palais-idéal-13

 

Palais-idéal-11

 

Palais-idéal-10

Lire la suite de cette entrée »

 

Une incroyable délicatesse

L’artiste américaine Michelle Lynn Fritz a eu la magnifique idée d’immortaliser des cristaux de glace se formant dans des bulles. Elle utilise de la glycérine pour figer l’ensemble, ce qui donne de sublimes scènes photographiées au lever ou au coucher du soleil.

 

Papillons de lumière

 

Flambloyant au coucher du soleil

 

Cristal de glace solitaire

 

Un dôme doré

 

Une mini-galaxie

 

Telle une bougie éclairant la nuit

 

Comme des feuilles mortes

 

L'artiste Michelle Lynn Fritz

 

 

 

 

 

 

 

http://www.ladepeche.fr/diaporama/incroyable-delicatesse-cristaux-glace-figes-bulles/1957633-sipa-00739276-000019.html

Catégorie Arts plastiques

Un petit garçon souffle des bulles de savon qui se cristallisent dans le froid hivernal

 

des-sumbliles-bulles-de-savon-gelees-par-le-froid8

 

Angela et son petit garçon de 7 ans ont trouvé une façon tout à fait ludique et artistique de profiter du froid de l’hiver. Plutôt que de s’enfermer chez eux, ils ont photographié des bulles de savons en train de se cristalliser grâce au froid hivernal. De magnifiques clichés pleins de poésie que l’on partage avec vous. 

L’hiver à Washington n’est pas tendre… Avec des températures avoisinant les -10C°, il n’est pas facile de mettre le nez dehors ! La photographe Angela Kelly et son fils de 7 ans ont pourtant eu la superbe idée de créer des bulles de savon en extérieur pour qu’elles gèlent, laissant ainsi apparaître de superbes formes à l’intérieur d’elles-mêmes créées par la glace. Kelly nous raconte : « Ne sommes nous jamais trop vieux pour jouer avec des bulles ? Je pense vraiment que c’est la série de photographie la plus amusante, unique et belle que j’ai fais jusqu’ici ».

Il est possible de vous procurer des posters et même des calendriers de cette magnifique série de clichés sur le compte Etsy de la photographe.

 

des-sumbliles-bulles-de-savon-gelees-par-le-froid1

 

des-sumbliles-bulles-de-savon-gelees-par-le-froid2

Lire la suite de cette entrée »

 

 

C’est dans le contexte de l’exposition « Disney and Dali : Architects of the Imagination » qu’est proposée cette plongée à 360° en trois dimensions intitulée « Dreams of Dali ». SooCurious vous propose de vivre cette expérience onirique.

L’exposition a choisi un des tableaux les plus surréalistes du maître catalan comme théâtre de cette plongée virtuelle : « Archeological Reminiscence of Millet’s Angelus » (1935). Dans ce tableau, Dali reprend le thème d’un tableau de Jean-François Millet sur des parents qui font une prière dans un champ. Il réinvente cela à sa manière : les parents deviennent deux grands blocs de pierre, des éléphants aux pattes d’araignée se baladent autour, un téléphone sonne et une femme saute à pieds joints. La vidéo nous immerge dans cet univers surréaliste et onirique.

http://soocurious.com/fr/dali-reves-monde/?utm_source=newsletter&utm_medium=e-mail&utm_campaign=Newsletter_Journaliere_2016-02-03

Catégorie Arts plastiques

A seulement 16 ans, l’artiste Dimitra Milan nous transporte dans le royaume du subconscient. A travers ses peintures, elle exprime ses rêves, ses souvenirs et ses idéaux. Et plus encore, elle exprime les nôtres. SooCurious vous présente son travail.

Née dans une famille d’artistes, cette Américaine a été plongée dans le monde de l’art dès son plus jeune âge. Elle a commencé à peindre quand ses parents ont ouvert l’Institut d’Art Milan en Arizona. Puis elle a commencé à suivre des cours à domicile, ce qui lui a permis d’explorer sa passion créative. Diplômée de l’école secondaire très jeune, Milan passe la plupart de son temps à peindre et est aujourd’hui une artiste reconnue.

 

 

Dans une interview accordée à MyModernNet, elle se confie : « Le conseil le plus important que j’ai reçu, c’est la démonstration d’une éthique du travail. Mes parents m’ont appris que tu n’as pas toujours à être d’humeur à peindre. Tu peins, c’est tout. Tous les jours, entre huit et neuf heures, comme dans les autres métiers. Comme tout dans la vie, c’est le travail, la passion et l’engagement qui vont te faire réussir. Avant, je restais souvent bloquée sur des peintures, sans savoir comment j’allais m’en sortir. Maintenant j’ai compris que je dois dépasser mes zones de confort. Car derrière le mur qui me bloque, il y a une percée, une découverte. Je peins des femmes et des animaux ensemble pour créer une atmosphère de rêve, et pour vous donner le sentiment que tout est possible. »

 

 

« Je pense que les endroits que je vois et que je peins sont une combinaison des endroits où j’ai été et aussi dont je rêve la nuit. J’ai beaucoup de rêves où je suis en train de nager sous l’eau et où je suis capable de respirer sous l’eau. »

« Pour moi, peindre et créer, c’est quelque chose de spirituel, pas d’intellectuel. Je veux que mes peintures soient comme une porte vers le nouveau monde, un royaume céleste où il n’y a ni proie ni prédateur, juste de la beauté, de l’espoir, de l’aventure, de la confiance, et bien sûr de l’amour. Tout ça, je pense que je le fais de mon subconscient, au niveau de mon cerveau droit. Ce n’est pas calculé ou pré-déterminé. En quelque sorte, ça arrive naturellement et organiquement. Je ne veux pas être limitée par des techniques. »

 

Lire la suite de cette entrée »

Un jeune artiste à l’incroyable talent

Catégorie Arts plastiques

 

 

« La beauté, pour être émouvante, doit être éphémère. »

Voilà comment Samuel Dougados, au nom d’artiste Sam, décrit son œuvre : le land art ou comme il l’appelle lui-même l’art sur plage. Il compose sur des plages d’énormes dessins de sable très variés qui durent jusqu’à ce que la marée les recouvre. Pour lui, créer sur du sable c’est être en harmonie avec la nature. En 2011, il a été le champion du monde d’art sur sable.

Voici les fresques que Sam a réalisées sur diverses plages comme l’île de Ré, Saint-Malo, Mundaka au Pays basque et plein d’autres encore. Toutes ces œuvres ont été réalisées uniquement à l’aide d’un râteau sur les plages à marée basse.

art-plage

 

art-plage

 

 

art-plage

 

 

plage-art

Lire la suite de cette entrée »

Une incroyable créativité ! …, et tellement de beauté !

Ra Paulette n’est pas un architecte ou un ingénieur, mais un homme qui depuis 25 ans creuse sous terre avec des instruments manuels sa maison sur les collines du New Mexico.

Le résultat de ce travail de longue haleine est une œuvre d’art, un lieu magique où les personnes peuvent ressentir l’émotion d’être au milieu de nulle part, dans un lieu de paix et avec une architecture qui stimule leur spiritualité

 

 

Cet artiste s’est isolé 10 ans dans une grotte pour la transformer en une somptueuse œuvre d’art

Le désert du Nouveau-Mexique est un endroit aussi beau qu’exceptionnel. Mais c’est également le lieu où un artiste audacieux, Ra Paulette, sculpte des grottes depuis près de 30 ans. SooCurious vous présente son incroyable travail.

En 1986, Ra Paulette a commencé un bien étrange travail : il orne des grottes du Nouveau-Mexique de ses superbes oeuvres. Ses sculptures, inspirées du style de Gaudi, sont absolument sublimes et audacieuses.

Durant les 10 dernières années, il a concentré ses efforts sur une grotte de grès, l’ornant de sublimes motifs. Il réalise ce travail avec rien d’autre que ses mains et quelques outils. Mais l’homme n’est pas seul dans son périple artistique, puisque son chien le suit fidèlement et lui évite la solitude inhérente à tout désert. Finalement, l’artiste a aménagé la grotte pour pouvoir y vivre et contempler son formidable travail.

 

Grotte-2

 

Grotte-3

 

Grotte-4

 

Grotte-5

 

Grotte-6

 

Grotte-7

Lire la suite de cette entrée »

 

 

Heather Jansch
Drawings Paintings & Sculptures
Heather Jansch was born in Essex in 1948. She studied fine art at Walthamstow and Goldsmiths College in London. An abiding passion for horses has its roots in her childhood when she rode from the age of two, and her first horse sculpture, a large relief, was made prior to her art A-level. It was her passion for horses which led her to buy a hill farm in Wales. She spent several reclusive years breeding Welsh cobs and, following the Stubbs tradition, establishing herself as a successful painter – a period she describes as her apprenticeship. She moved to Devon in 1980 and took a sabbatical from commissioned work. Eventually however, wanting to sculpt again, she was drawn back to her roots: the horse. The earliest pieces of wire and plaster owed something to Giacometti; the following series in copper wire, reminiscent of Da Vinci’s drawings and much closer to her heart, still did not have the unique quality she was seeking. It took the use of driftwood to finally reveal the explosive power, natural grace, and potential violence of her subject in a manner which gives her work its authenticity – its « horseness »

Catégorie Arts plastiques

Voilà un concept très original et audacieux. En modélisant le chant de plusieurs espèces d’oiseaux, l’artiste australien Andy Thomas a créé des animations au graphisme sublime. Il a pris en compte les différentes sonorités de chaque animal pour les retranscrire en couleurs et en mouvements. SooCurious vous fait découvrir ces incroyables réalisations.

12-chant-oiseaux

13-chant-oiseaux

14-chant-oiseaux

15-chant-oiseaux

16-chant-oiseaux

17-chant-oiseaux

 

Andy Thomas s’est intéressé aux chants de tous types d’oiseaux, chacun ayant une sonorité qui lui est propre…

Une pie-grièche :

Lire la suite de cette entrée »

POUR SOUTENIR LE SITE
LES COMMENTAIRES
  • Erica dans ACCUEILUn immense merci pour votre retour, Delphine !
  • Kochert dans L’ASSOCIATIONBonjours J ai été très sensibilisée lorsque je suis tombée par hasard sur un tableau de votre petite Iris ,je
  • CHRETIEN dans ACCUEILComment vous remercier pour cette idée magnifique ?! Car c'est grâce à des Êtres tels que vous, éveilleurs de conscience,
  • Laurence dans Michelle Brémaud – GuérisseuseBonsoir, l'adresse fb ne figure pas sur le site,est il possible de joindre tout de même Michelle Brémaud? Merci
  • gisele dans AUDE – LA FORET ENCHANTÉE DE NÉBIAS (m.à.j)tres joli site belle balade en famille mais revoir le balisage car on tourne en rond un momment
Catégories
Archives