Bertrand Duhaime

Rédigé par : Bertrand Duhaime

Visitez mon site web à cette adresse : http://lavoie-voixdessages.com/

Cliché énergétique du 29 août 2014

Le mois d’août se ferme dans une extrême intensité qui fait parfois surgir des pensées extrémistes et des sentiments presque insoutenables.  Chez les êtres qui se maintiennent en phase avec le processus ascensionnel, certains commencent à exprimer et à vivre leurs aspirations les plus nobles et profondes tandis que les autres se préparent à trouver leur juste place dans le déploiement du Plan cosmique.  Après d’autres, certains passent par cette épreuve douloureuse de voir s’effondrer tout ce qu’ils ont édifié pendant des années alors que certains sont plutôt aux prises avec des dilemmes de santé qui menacent jusqu’à leur existence.  N’empêche que tous n’en doivent pas moins prendre des décisions de nature à transformer toute leur vie.

C’est à travers les hauts et les bas inéluctables que la Lumière divine engendre dans la vie de chacun, dans sa poursuite du nettoyage et de la purification des reliquats d’ombre, que la plupart développent le sentiment qu’ils sont lancés dans le sprint final qui les porte à la ligne d’arrivée qui établit la frontière entre leur vie ancienne et leur vie nouvelle, ce qui laisse présager que l’entrée dans la Vie nouvelle se rapproche.  Déjà, dans ces moments de rapide transition, plus d’un vivent un véritable supplice de Tantale.

Chez des êtres déjà fatigués ou démoralisés, qui se sentent déjà flottants ou en décalage par rapport à leur milieu extérieur ou à leurs relations, ces malaises ne peuvent qu’être amplifiés dans l’impression que la vielle réalité se dévitalise de plus en plus, dans le constat que la volonté créatrice n’opère plus comme avant et que certains projets importants continuent de stagner, ce qui amène à s’en désintéresser, mais, sans pouvoir empêcher, à travers des bouffées de chaleur, de l’impatience, une grande irritabilité et une montée de l’émotivité, de se retrouver physiquement aux prises avec des lourdeurs et des pressions dans la tête, surtout au réveil, des problèmes de sinus, des bourdonnements d’oreilles, des nausées récurrentes.  Pendant ce temps, des rêves intenses et un afflux de pensées nouvelles leur permettent de gagner en lucidité par rapport à leur réalité véritable et à l’inconsistance de nombre de leurs anciens choix.

N’empêche que, avec l’imminence du mois de septembre, avec ses signes précurseurs d’une énergie plus fraîche et légère, l’espoir ne cesse de monter.  Chacun peut presque voir, sentir, palper que, pour ceux qui savent transcender la réalité terrestre, le vent s’apprête à tourner, même s’ils ont l’impression d’avoir les jambes en caoutchouc, ce qui les expose à s’accrocher les pieds et à trébucher, mais qui ne les dissuade en rien de poursuivre leur course de plus belle.

D’une part, l’espoir de pouvoir bientôt mettre un terme à leur vieille histoire les motive à accélérer le rythme, sauf que, dans l’épuisement, d’étape en étape, la ligne d’arrivée leur semble constamment s’écarter de quelques mètres.  Personne ne semble trop savoir s’il s’agit d’un mirage ou d’une illusion d’optique, parce que bien peu prennent la peine de porter attention à ce qui se passe vraiment, trop emportés par cette fébrilité qui augmente en eux, engendrée par un afflux d’adrénaline, qui supporte leur volonté de compléter au plus tôt le circuit.

Par bonheur, malgré la profusion des activités qui vous sollicitent, c’est avec reconnaissance que vous parvenez à trouver quelques moments de répit qui vous permettent de prendre un petit repas tranquille, de vous livrer à une petite escapade apaisante, une petite sieste reconstituante, un court moment de divertissement ou de socialisation bien distrayant.  À moins que, privilégiant toujours la solitude, vous préfériez prendre quelques minutes pour apprécier le calme de la Nature qui vous attire et vous inspire de plus en plus.  Chaque fois qu’ils vous sont permis, ces petits moments vous rechargent, de sorte que vous pouvez replonger dans un feu roulant d’activités.

Plus vous vous rapprochez de la position véritable que vous devez occuper dans l’expérience humaine et l’Économie cosmique, plus vous avez l’impression de respirer cet air enrichi qui vous manquait tant et que vous avez tant appelé.  C’est un peu comme si vous retrouviez enfin, après en avoir été privé si longtemps, un air vraiment respirable.

Dès lors, dans les énergies bien ténues, parce que très allégées, de septembre, notamment très favorables à la résolution des conflits d’apparence insolubles, vous pourrez vous permettre de réduire l’écart qui vous sépare de la ligne d’arrivée, même de compléter le présent sprint vous portant à votre position véritable.  Vous trouverez un nouveau courage pour laisser aller ce qui ne marche pas et ne vous convient plus.  Même si, dans la présente phase, ce ne sera le lot que de quelques-uns d’entre vous, tous verront leur voie grandement s’éclairer et se préciser.  Ainsi, vous gagneriez tous à vous mettre résolument à la découverte de vos nouvelles coordonnées, à faire de ce choix votre priorité des priorités, ce qui permettra d’y parvenir.

En effet, tous peuvent maintenant y croire puisque, à partir de maintenant, les gens de conscience élevée vont découvrir un aspect amusant à ce qu’ils trouvaient, jusque-là, difficile.  Ils n’auront plus l’envie de croître à travers l’effort et de tout prendre avec autant de sérieux, préférant vivre dans l’état de légèreté et de liberté de celui qui sait la victoire acquise.  Cette évidence augmentera avec leur aptitude à s’élever et à se maintenir au-dessus des contingences, en se fermant aux rumeurs de plus en plus troublantes d’une réalité dépassée et d’une société chaotique, appelée à perdre beaucoup de ses membres.

Cela commence par leur compréhension de participer à une réalité multidimensionnelle qui dépasse les concepts linéaires de l’intellect et les prévisions à courte vue, même d’être infiniment plus grand que ce que la réalité illusoire du plan de la densité leur laisse percevoir.  C’est ce que nous avons souvent formulé dans l’invitation à vous reconnaître dans votre Réalité vraie, non à vous identifier à ce que vous pensez ou voulez être.  Ensuite, il s’agit de personnellement vous montrer clairs par rapport à ce que vous acceptez de considérer en conscience, jusqu’à vous centrer presque exclusivement sur cette réalité.

En cela, il ne pourra que vous servir de vous retirer le nez des affaires des autres, autant dans vos jugements de valeur que dans vos incursions illicites qui vous incitent, notamment, à tenter de les sauver malgré eux.  Vous gagnez à vous rappeler que chacun se trouve toujours au bon endroit et au bon moment, menant l’expérience dont il a le plus besoin, d’après le projet de son âme, de sorte que s’il lui reste quelque chose d’important à apprendre de la quête illusoire de la troisième dimension, vous ne pourrez que vous vider de votre substance vive à tenter de le convaincre de procéder à un autre choix, au risque de vous perdre.

Vous ne le savez que trop : chacun porte sa propre vérité, qu’il doit découvrir lui-même en suivant sa propre voie, en établissant ses propres règles, en développant ses propres convictions, d’où nul ne gagne à se faire croire plus sage ou à présenter aux autres ses croyances ou son expérience comme le modèle unique ou idéal de la Réalisation spirituelle.  Vous feriez œuvre plus utile en vous occupant d’offrir à la Lumière cosmique, qui ne cesse de grandir, les pensées, les sentiments et les souvenirs sombres qui vous habitent encore et qui, avec la hausse continuelle des énergies, peuvent inutilement vous compliquer l’existence.

Dans un étrange paradoxe, les énergies bien particulières du mois de septembre, qui se font déjà sentir, vont de plus en plus vous donner l’impression d’entrer dans un printemps spirituel, alors que, dans la réalité contingente de votre hémisphère nordique, vous allez passer à l’automne terrestre.  Sans négliger les nécessités vitales du quotidien, vous auriez intérêt à tout mettre en œuvre pour vous sentir vous-même tout autrement en vous unissant davantage à votre Centre divin, pour vibrer davantage de la Réalité cosmique que de la réalité illusoire du monde matériel.

Vous devez procéder promptement à un changement de focalisation de votre conscience connaissante en veillant à contempler davantage la Réalité divine, dans sa multidimensionnalité, qu’à observer ce qui se passe dans le monde dense à l’agonie, vibrant dans un désordre et une panique en croissance.  Tout changement personnel prend son origine dans la transformation de la conscience individuelle qui comprend qu’elle ne pourra plus tirer sa sécurité et son salut de ce qu’elle privilégiait jusque-là.  L’heure n’est plus à maintenir le statu quo qui ne peut plus garder à l’abri ni assurer de zone de confort.

En ce moment, il importe vraiment que chacun évite de se laisser prendre dans les vibrations inférieures en s’occupant des actualités locales ou mondiales, en portant attention aux pensées, aux sentiments et aux réactions de gens de son entourage.  Vous n’avez plus rien à gagner à vous centrer sur les limitations apparentes et sur les jeux de la dualité ou à vous abaisser au plan des êtres qui, dans leur ignorance crasse ou leur mentalité de victime, se complaisent dans la souffrance, faisant sans cesse ressurgir, en pire, les mêmes complications, par impossibilité d’élever leur conscience.

D’autre part, perdus dans leur velléité de s’améliorer et de faire leur salut dans l’effort, trop de gens de votre entourage vous entraînent dans la lutte et la division, vous amenant à vous lasser, à vous épuiser et à vous décourager, parce qu’ils n’ont pas compris que l’Illumination surgit du simple fait de ressentir, dans l’intériorisation, leur perfection innée, soit de contempler leur Réalité divine éternelle.

Les limitations et les problèmes ne disparaissent que dans une conscience claire et lumineuse.  Dès lors, au lieu de vous centrer sur les états négatifs ou sur les aspects sombres et résiduels de l’expérience en incarnation, veillez à purifier votre conscience.  Vivez dans le moment présent dans l’égalité d’âme, en dépit des expériences agréables ou désagréables qui vous sont proposées, puisque que ce sont celles qui peuvent le plus sûrement dissoudre le Voile d’Illusion qui vous empêche de vous contempler dans votre Gloire et de vivre constamment dans la Grâce.

Jour après jour, offrez simplement à la Lumière divine qui vous habite, pour dissolution, au moment le plus opportun, ce qui vous entrave, surcharge votre conscience, obnubile encore votre esprit.  Une fenêtre complètement nettoyée se retrouve parfaitement propre, d’où  elle ne peut plus empêcher les rayons du jour de la traverser, révélant le paysage ambiant tel qu’il est.  C’est un truisme de dire qu’il en va de même de votre conscience : si vous levez le Voile des apparences, vous vous découvrirez dans votre Réalité ontologique, tout autre que vous ne vous croyez, déjà établi dans le Bonheur sans fin.

Mais rassurez-vous, vivez dans l’Amour et la Paix, car vous vous rapprochez du Foyer originel dont vous franchirez bientôt le Seuil pour toujours, dans un corps régénéré et transfiguré, si c’est votre choix.

© 2014 Bertrand Duhaime (Douraganandâ).  Tous droits réservés. Toute reproduction strictement interdite pour tous les pays du monde.  Publié sur : https://www.facebook.com/bertrand.duhaime.

Retrouvez les chroniques de Bertrand Duhaime sur la Presse Galactique

Laisser un commentaire

POUR SOUTENIR LE SITE
LES COMMENTAIRES
  • Erica dans ACCUEILUn immense merci pour votre retour, Delphine !
  • Kochert dans L’ASSOCIATIONBonjours J ai été très sensibilisée lorsque je suis tombée par hasard sur un tableau de votre petite Iris ,je
  • CHRETIEN dans ACCUEILComment vous remercier pour cette idée magnifique ?! Car c'est grâce à des Êtres tels que vous, éveilleurs de conscience,
  • Laurence dans Michelle Brémaud – GuérisseuseBonsoir, l'adresse fb ne figure pas sur le site,est il possible de joindre tout de même Michelle Brémaud? Merci
  • gisele dans AUDE – LA FORET ENCHANTÉE DE NÉBIAS (m.à.j)tres joli site belle balade en famille mais revoir le balisage car on tourne en rond un momment
Catégories
Archives