Des centaines de Brésiliens aident une baleine à bosse échouée sur une plage

 

 

Dans la matinée du 23 aout 2017 sur une plage de Buzios au Brésil, des habitants ont vu une baleine à bosse échouée sur le sable. Des centaines de personnes se sont rapidement mobilisées pour tenter de sauver le cétacé, une baleine à bosse mesurant 14 mètres et pesant 15 tonnes environ. Ils ont creusé et arrosé la baleine pour éviter qu’elle ne se déshydrate. A la marée haute, une pelleteuse a pu remettre l’animal à l’eau qui a pu s’éloigner et prendre le large.

 

Source : http://www.lalibre.be/light/insolite/des-habitants-se-relaient-pendant-24h-pour-sauver-une-baleine-echouee-sur-la-plage-59a406cbcd70d65d25a68779

Catégorie Animaux

 

Si les pelleteuses ont réinvesti le site de Sivens, c'est pour remettre en état la zone humide détruite par les premiers travaux./ Photo DDM, MPV.
Si les pelleteuses ont réinvesti le site de Sivens, c’est pour remettre en état la zone humide détruite par les premiers travaux./ Photo DDM, MPV.

 

Le conseil départemental procède à la réhabilitation de la zone humide de Sivens. Faisant ainsi disparaître les dernières traces du projet initial de barrage.

Les pluies de ces derniers jours pourraient bien retarder le chantier. Elles ne rendent pas la tâche facile aux pelleteuses et autres gros engins qui interviennent depuis un peu plus d’une semaine sur le site de Sivens. Sur près de 10 ha, ils sont censés permettre à la nature de reprendre ses droits. Et ainsi effacer toute trace du chantier entrepris en 2014 pour l’édification du barrage de Sivens au détriment de la zone humide.

C’était l’objet du protocole d’accord signé entre l’Etat et le conseil départemental du Tarn après l’abandon du projet. «L’État avait accepté de rembourser les frais engagés par la compagnie d’aménagement des coteaux de Gascogne (CACG), indique Stéphane Mathieu le technicien responsable du dossier au département. Mais il a également accepté de couvrir financièrement l’impact environnemental et la dégradation de la zone humide ainsi que les mesures de compensations environnementales définies dans le précédent projet.»

Le coût de ces travaux de remise en état est évalué à près de 1,3 million d’euros. Une fois les travaux terminés, le projet initial de Sivens sera définitivement enterré. Il pourra laisser place au projet de territoire en cours d’élaboration. Sa vocation est de redéfinir le devenir de la vallée du Tescou, tant sur le plan de la gestion de l’eau que de l’agriculture, de l’économie ou du tourisme.

 

Circulation des eaux

En attendant, sous la direction de la société «Kairos Compensation», le chantier de remise en état suit son cours. Il était attendu depuis de longs mois par les associations environnementales. Stéphane Mathieu explique ce «retard» par tout le travail de concertation réalisé en amont du chantier avec des spécialistes des zones humides et l’obligation d’intervenir en période sèche. «Il s’agit de redonner sa fonctionnalité biologique à la zone humide, recréer les conditions d’humidification de la zone pour permettre à la faune et la flore de se réimplanter.» Pour y parvenir, il faut remodeler le terrain impacté par les premiers travaux de réalisation de la retenue.

«Sur les secteurs où les végétaux ont été simplement broyés, la nature va faire son travail, précise le responsable du département. Ailleurs, nous procéderons ensuite à des replantations. Des parcelles destinées à l’origine aux mesures de compensation seront également travaillées pour supprimer le drainage agricole afin de faire remonter naturellement la nappe phréatique.»

Tous ces travaux feront ensuite l’objet d’un suivi par des naturalistes afin de mesurer la remontée dans la nappe d’eau.

Avec ce chantier, l’idée d’une nouvelle retenue sur cette zone est peu crédible. Il reste à découvrir quelles seront les décisions prises dans le projet de territoire pour assurer la gestion de l’eau dans la vallée.

 

Source : http://www.ladepeche.fr/article/2017/09/01/2637124-sivens-la-nature-reprend-ses-droits.html#xtor=EPR-1

Catégorie Environnement


Radio Ici et Maintenant

Une émission de radio de 6 heures !, si le cœur vous en dit …..

La première vidéo a une image fixe, et la totalité des 6 heures de l’enregistrement audio.

La 2° vidéo commence vers 2.24.48 de la première. A la fin, elle se raccorde à la première, à 5.08.07 environ. Elle offre l’avantage d’une image filmée, donc mobile ……

 

 

 

Catégorie Franck LOPVET

 

 

Pierrounet, paysan devenu le très renommé Rebouteux de l’Aubrac !

 

Pierrounet, Rebouteux de l’Aubrac

 

Pierre Brioude, plus connu sous le surnom de Pierrounet, découvre très jeune qu’il possède un don : remettre en place les membres démis ou fracturés des animaux dont il a la charge.
Des bêtes, il passera aux hommes et deviendra le plus célèbre rebouteux du Massif Central…

Né à Nasbinals (Lozère) le 6 décembre 1832 de parents agriculteurs dans la commune de Saint-Laurent-de-Muret, le jeune Pierrounet a sa vie toute tracée : il sera paysan comme ses parents et comme la presque totalité des gens de son village.
Dès l’âge de dix ans, il intègre l’été la vie des burons, ces solides bâtisses de granit couvertes de lauzes et perdues au milieu des immensités de son Aubrac natal.
On y surveille les troupeaux, on y aide les vêlages, et surtout l’on y fabrique le fromage avec le lait trait dans les pâturages d’estive et ramené au buron dans de lourdes gerles en bois. Pierrounet y gagne ses galons de paysan, passant au fil des ans de l’état de roul, chargé des tâches subalternes, à celui de cantalès, le plus noble, à la fois patron du buron et maître-fromager.
Entretemps, l’adolescent est successivement devenu bédelier, autrement dit chargé des veaux, puis pastre, soit gardien du troupeau et responsable de l’élaboration de la tomme.
C’est là, dans ces rudes tâches de buronnier, qu’il découvre très vite le don qui va lui assurer une incroyable notoriété.
Ce sont tout d’abord les veaux blessés qui requièrent son attention.
Intuitivement, le garçon visualise l’anatomie des animaux et comprend de quelle manière ils peuvent être remis sur pattes, échappant ainsi à un abattage inévitable.
Et cela fonctionne : les manipulations de Pierrounet font merveille, et l’adolescent, placé à 17 ans dans une ferme de Saint-Laurent, élargit le champ de ses interventions aux poulains, aux vaches et aux bœufs des exploitations voisines.

 


Des bêtes aux hommes, il n’y a qu’un pas.
Pierrounet, dont la réputation grandit de mois en mois, le franchit en réduisant bénévolement les entorses, luxations et fractures dont sont victimes les paysans du canton.
En ces temps où les médecins de l’Aubrac sont rares, chers et souvent impuissants à soigner ces blessures, la réputation de Pierrounet s’étend très vite, et la clientèle vient parfois de fort loin pour solliciter le don de ce jeune paysan aux mains expertes qui se met spontanément au service des accidentés.
Utile à ses contemporains, l’activité de Pierrounet lui est également profitable : bien que le rhabilleur, comme on dit en Aubrac, n’exige rien en échange de ses services, les dons spontanés affluent en remerciement d’une guérison souvent vitale pour des paysans réduits à une catastrophique inactivité.
Un argent dont Pierrounet trouve rapidement l’usage : en 1852, victime d’un mauvais numéro lors du tirage au sort de conscription, le jeune homme est condamné à partir pour sept ans à l’armée comme le veut la loi.
Grâce à l’argent économisé, il cède son numéro de conscrit à son frère en échange d’une confortable indemnité.
En 1858, âgé de 26 ans, Pierrounet abandonne le métier de paysan, trop prenant, pour celui de cantonnier dans la commune du Buisson, activité qui lui laisse plus de temps pour s’occuper des patients qui affluent d’un peu partout. Parmi les habitants de la commune figure une certaine Marie-Rose Meissonnier.
Pierre Brioude l’épouse en 1863.
Quelques mois plus tard, Pierrounet et sa femme partent s’installer à Nasbinals dans une modeste maison achetée avec les économies du couple.
C’est là, dans une petite pièce, que Pierrounet reçoit et « opère » ses patients, parfois tôt le matin, souvent tard dans la soirée lorsqu’il a terminé son travail de cantonnier.
Mais il lui arrive également d’intervenir dans des salles de café ou d’auberge, et même en pleine nature quand les circonstances le nécessitent.

Lire la suite de cette entrée »

 

 

Catégorie Musique

 

 

 

/andre-stern-je-ne-suis-jamais-alle-a-lecole/

 

 

Et si la survie de notre espèce et de notre planète passait par les champignons ? C’est ce qu’avance Paul Stamets, un mycologue réputé, dans une conférence TED. Santé, pollution, écologie, nous vous faisons découvrir ces 6 propriétés surprenantes des fungi.

 

Ils pourraient servir à nettoyer des nappes de pétrole

Plan rapproché d’un mycélium de champignon

Le mycélium est ce que l’on pourrait assimiler aux racines des champignons. Il est composé de filaments blancs, souvent trouvés à environ 20-50 centimètres sous la terre et qui peut s’étirer sur plusieurs kilomètres. Et il y a quelques années, il a été découvert que le mycélium servait de lien de transferts pour les nutriments entre les plantes. Sa présence peut ainsi accélérer la croissance des plantes et des arbres.

Lors d’une expérience conduite avec la participation de Paul Stamets, des scientifiques ont utilisé le mycélium pour absorber un amas de diesel et de déchets pétroliers à Bellingham, dans l’état de Washington. Il se trouve que le mycélium est capable d’absorber le pétrole : celui-ci produit des enzymes, les peroxydases, qui peuvent décomposer les hydrocarbures. Six semaines après l’inoculation, les scientifiques sont revenus et ont vu que l’amas s’était recouvert de pleurotes en huître. Les enzymes avaient transformé les hydrocarbures en hydrates de carbone, en glucides fongiques.

 

Ils pourraient lutter contre certains virus

Paul Stamets mettant en avant un spécimen d’agarikon.

Beaucoup de médicaments actuels ont des principes actifs d’abord trouvés dans la nature, notamment chez les champignons. Et certains n’ont pas fini de dévoiler leurs secrets. C’est le cas de l’agarikon, un champignon présumé disparu en Europe mais qui survit aux États-Unis. Ce champignon était déjà utilisé dans la Grèce antique pour traiter diverses maladies, notamment respiratoires.

Il a été découvert que l’agarikon a des propriétés permettant de lutter contre la tuberculose. Et selon Stamets, ce n’est pas tout. Après avoir fait examiner ses échantillons, il a été découvert que certaines souches de ce champignon sont très actives contre les poxviridae, des virus notamment responsables de la variole. Comme il est expliqué dans sa conférence TED, il suffit d’avoir un indice de 2 à 3 pour considérer qu’une souche est active contre tel ou tel virus. Dans le cas des échantillons d’agarikon présentés par Stamets, ils étaient actifs à un indice supérieur ou égal à 10.

 

Ils pourraient également lutter contre les virus grippaux

Vue au microscope d’un virus de type Influenza (grippe).

Il se trouve que l’agarikon peut également lutter contre les virus grippaux comme le H3N2 ou le H1H1. Après avoir vérifié l’efficacité des souches de ce champignon contre les poxviridae, Stamets s’est tourné vers la grippe. Lui et son équipe ont réalisé plusieurs tests sur des virus grippaux A et B, avec différentes souches du champignon. Les indices d’activité dépassaient les 100. Puis ils ont fait la même expérience avec une combinaison de différentes souches, contre le virus H5N1 : le résultat dépasse alors 1 000.

 

Ils pourraient transformer des boîtes en carton en forêts

Image promotionnelle de la ‘Life Box’ fournie par Paul Stamets.

Paul Stamets raconte ensuite qu’il a souhaité développer un moyen de livraison écologique, qu’il a baptisé Life Box. C’est une boîte en carton que l’on peut adapter à n’importe quel contenu, mais ce qui en fait sa spécificité est le fait qu’il y a inclus dans les mailles du carton plusieurs dizaines de graines d’arbres ainsi que des spores de champignons capables de former une relation symbiotique avec les arbres en question. Une fois mis en terre et arrosé, le carton prend alors vie : champignons et graines se développent conjointement, ce qui aboutirait à la pousse d’une centaine d’arbres environ.

Lire la suite de cette entrée »

 

 

Catégorie Animaux

 

 

Un site à explorer, très bien fait, qui regorge d’astuces & de bons conseils ……

 

Je suis spécialiste de la fiscalité des particuliers. Je me suis rendu compte que tout est fait sur la déclaration d’impôt pour que les gens se trompent et paient trop d’impôt. Le fisc remplit ce qui vous fait payer de l’argent mais c’est aux contribuables de remplir les cases qui font baisser l’impôt (encore pire avec la déclaration en ligne). Je publie des articles réguliers sur des choses communes qui permettraient aux gens de baisser leurs impôts si ils en avaient connaissance.

 

Tout salarié à la possibilité de baisser son impôt en déclarant les frais réels qu’il supporte réellement pour le travail. Une démarche souvent mal réalisée car bon nombre de contribuables ne savent pas ce qu’ils ont le droit d’enlever.

Les frais réels ne se limitent pas aux kilomètres et repas, plus de 20 postes différents existent. Qui plus est, certaines professions comme les musiciens, enseignants, infirmières, vendeurs à domicile et bien d’autres ont droit à des déductions spécifiques à leur profession. Les stagiaires et personnes en recherche d’emploi sont aussi concernés. On se propose de revenir sur les frais réels les plus courants avec la démarche à suivre pour le calcul et les justificatifs à conserver pour faire face à un contrôle. Une vidéo reprenant l’ensemble des frais réels existant est jointe ci-dessous et en fin d’article; vous y trouverez également les liens vers les textes en vigueur et les jurisprudences.

 

Frais réels sur la déclaration d’impôt

Le fisc offre un abattement de 10% sur les salaires avant impôt car il considère que tout français supporte des charges pour aller au travail. Le contribuable a la possibilité de refuser cette déduction de 10% afin d’enlever les frais qu’il paie réellement. Il doit alors remplir la case 1AK en indiquant le total des frais supportés. Lors de la déclaration en ligne, il vous sera demandé le détail du calcul qui vous a permis de trouver la somme remplie en case 1AK. Il n’est pas nécessaire de joindre de justificatifs, vous devez simplement les conserver trois ans en cas de contrôle. Les frais réels doivent systématiquement être étudié si vous avez des revenus modestes : il est plus facile de dépasser 10% de 20 000 € que 10% de 60 000 €. Les contribuables qui perçoivent moins de 30 000 € sont régulièrement gagnant avec le choix des frais réels.

Sachez que si vous ne payez pas d’impôt, il est primordial d’étudier les frais réels malgré tout. Une déduction importante des frais réels aura pour effet de baisser votre revenu fiscal de référence (RFR)! Nous avions vu les bienfaits d’une baisse du RFR sur vos aides sociales et sur les abattements potentiels de votre taxe d’habitation.

Les frais réels connus : kilomètres et repas
Comment déduire les frais réels de transport des impôts?

…/…

Déduire les repas aux frais réels : attention au calcul!

…/…

Enseignants, journalistes, musiciens, vendeurs…. une baisse des impôts avec la troisième catégorie de frais réels.

…/…

Déduction des frais du local ou de la pièce

…/…

Matériel informatique, meuble et fourniture aux frais réels!

…/…

A chaque déménagement, pensez à vos frais réels!

…/…

Votre travail vous oblige à avoir deux maisons : les frais de double résidence sont pour vous.

…/…

Stagiaire, étudiants, recherche d’emploi : des frais spécifiques à déduire même si vous ne payez pas d’impôt.

…/…

Quelques professions seulement pour les vêtements et le pressing!

…/…

 

Frais déductibles en vrac

La liste des frais déductible est longue et ne s’arrête pas là. N’hésitez pas à nous contacter pour savoir si vous êtes éligible à certains au vu de votre situation. On peut citer les dépenses suivantes que nous n’avons pas évoqués et qui sont déductibles :

– les cotisations syndicales;

– Les frais de mission : toutes les dépenses non remboursées par l’employeur sur un déplacement en congrès (hôtel, kilomètre, repas…);

– Les frais de procès;

– Les professions en astreinte de nuit ont droit à plusieurs repas et plusieurs allers-retours par jour;

– Les frais de documentation pour certaines professions (revues, journaux…)

– Les professions artistiques (musiciens, sculpteurs, danseurs….) bénéficient de frais déductibles spécifiques selon chaque situation.

Enfin, si vous n’êtes pas certain de votre calcul, que vous avez peur de faire une erreur ou que vous envisager de « gonfler » vos frais réels, nous avions vu dans cet article que le risque est limité au vu des majorations raisonnables sur un contrôle fiscal.

Vous retrouvez le détail des calculs, l’ensemble des frais, les textes en vigueur et les jurisprudences dans notre vidéo (voir commentaire de la vidéo pour les textes). Je réponds à vos questions si vous avez le moindre doute ou si vous êtes dans une situation spécifique dans la rubrique contact du site

 

Lire l’article et voir la vidéo

Auteur Thibault Diringer pour Corrige-ton-impôt.fr

Voir aussi:

Pacs et concubinage : le conjoint n’est pas protégé au décès!

Pacs et Mariage : déclaration commune ou séparée? Un choix important la 1ére année!

Auto-entrepreneur : impôt sur le revenu ou prélèvement libératoire?

Vidéo : remboursement de la taxe d’habitation en un mail!

Etc……

 

Source : https://lesmoutonsenrages.fr/2017/08/26/conseil-fiscal-gratuits-pour-tous/

Catégorie Argent

 

 

 

Catégorie Musique

 

 

Rien n’arrêtera le progrès. Pour preuve, ces chaussures éthiques, écologiques et totalement véganes conçues essentiellement à partir de blé, de maïs et d’autres céréales. Ici, aucune trace de souffrance animale : rien que de la classe 100% végétale. Gros plan sur une marque française toute récente, mais déjà en plein boom.

 

Source : Minuit sur Terre

 

Alors qu’elle est toujours étudiante à Sciences Po, Marie, jeune Bordelaise de 24 ans, a lancé Minuit sur terre, une marque de chaussures qui n’utilise aucune matière d’origine animale.

 

Source : Minuit sur Terre

En quelques semaines à peine, grâce au financement participatif, elle a réuni les 40 000€ nécessaires à la réalisation de son projet et écoule déjà entre trois et six paires par jour !

« Végane ça veut dire que ça n’utilise aucun produit issu de l’exploitation animale : pas de cuir, pas de laine, pas de soie. Être végane, ce n’est pas seulement un régime alimentaire. Les gens pensent souvent qu’on ne mange pas de viande et pas de produit laitier mais ça va bien au-delà. »

 

Source : Minuit sur Terre

 

Et comme une bonne nouvelle ne vient jamais seule, sachez que Marie attache aussi une grande importance à l’aspect humain de sa démarche. Sur Facebook, elle précise notamment qu’elle choisit ses fabricants « en Europe où les salaires et les conditions de travail sont décents. »

 

Source : Minuit sur Terre

Source : http://positivr.fr/minuit-sur-terre-chaussures-veganes-cereales-bordeaux/

Catégorie Vie pratique

 

 

 

« Si vous les hommes blancs, n’étiez jamais venu ici, ce pays serait encore tel qu’il était autrefois. Tout y aurait conservé sa pureté originelle. Vous l’avez qualifié de sauvage, mais en réalité il ne l’était pas, il était libre. Les animaux ne sont pas sauvages, ils sont seulement libres. Nous aussi l’étions avant votre arrivée. Vous nous avez traité de sauvages, vous nous avez appelés barbares, non civilisés. Mais nous étions seulement LIBRES !! » Léon Shenandoah, chef indien iroquois

 

 

Christophe Colomb n’a pas découvert l’Amérique

Voilà, tout est dit. Une pure fabulation de la vérité, pourtant, c’est la première chose qu’on nous apprend dans notre plus tendre enfance. Mais cela n’est seulement le début des atrocités secrètes qui ont façonné la société que nous connaissons aujourd’hui.

“Dans un tel monde de conflit, un monde de victimes et de bourreaux, il est du devoir des pensants de ne pas être du côté des bourreaux.”

~ Albert Camus ~

 

Journée Christophe Colomb mythe et réalité de la célébration morbide de l’holocauste du continent américain

Tous les écoliers d’Amérique du Nord apprennent ce poème qui commence par ces vers devenus forcément célèbres:

“In fourteen hundred ninety-two

Colombus sailed the ocean blue,”

Poème, contine écrit pour immortaliser auprès de la jeunesse la “découverte” du “nouveau monde” par la chrétienté occidentale au XVème siècle.

Colomb, un aventurier italien, mercenaire du roi d’Espagne, de son nom espagnol Cristobal Colón, qui veut dire “le colonisateur porteur de la croix” posa le pied sur les îles des Caraïbes le 12 octobre 1492, où il fit de suite érigé une croix et des gibets, histoire de donner d’entrée, le ton de l’aventure.

Le narratif colonial nous dit qu’il apporta les lumières de la civilisation chrétienne en ces terres païennes, le poème à sa gloire citant même le “commerce des épices” avec les locaux.

Si bon nombre connaît le narratif officiel, immortalisé par le “Gégé” national dans un film de propagande de commande réalisé par Ridley Scott en 1992, dont le but évident fut de redorer l’image de Colomb ternie par la vérité historique émergeant pas à pas et contrant le narratif propagandiste colonialiste.

Le 12 octobre fut célébré pour la première fois 300 ans après l’arrivée de Colomb, le 12 octobre 1792. Le 12 octobre fut déclaré fête nationale “Colombus Day” en 1912, puis de nouveau par le président FDR en 1934. Ce n’est que plus tard, sous la présidence de Richard Nixon, en 1971, que “Colombus Day” fut établi comme fête nationale ayant lieu tous les seconds lundis du mois d’octobre.

L’arrivée de Colomb en ce jour néfaste de 1492 marqua le début du plus grand holocauste de l’histoire de l’humanité qui vit la destruction et l’annihilation d’entre 30 et plus de 100 millions d’indigènes, selon les sources, depuis cette époque sur l’ensemble du continent des Amériques. Si les chiffres sont toujours débattus, le massacre généralisé, qui continue de nos jours alors que nous écrivons ces lignes, aux États-Unis, au Canada, au Brésil, dans la forêt amazonienne et là où des intérêts liés aux ressources naturelles et leur exploitation par les corporations et gouvernements sont en jeu, lui est totalement avéré par les archives.

Lire la suite de cette entrée »

POUR SOUTENIR LE SITE
LES COMMENTAIRES
Catégories
Archives