Christophe Allain raconte son parcours, son éveil de kundalini, et comment il vit son éveil de conscience au quotidien.

Journaliste : Romain Pomédio Montage : Julie Allainmat

Réalisation : Djahîz Gil Cinaps

TV production

 

Catégorie Interview Conférence Lecture

 

 

 

Catégorie Animaux

 

 

 

Aujourd’hui nous avons décidé de jouer avec votre cerveau et de vérifier si vous êtes bien attentif, créatif et intelligent. Nous allons vous montrer plusieurs images comportant des énigmes, et nous vous mettrons à l’épreuve avec des questions simples auxquelles vous devrez répondre. Si vous pensez que vous allez trouver la solution à toutes les énigmes, vous vous trompez ! Certaines questions comportent des pièges très difficiles à éviter. Voici 15 énigmes qui mettront votre cerveau à l’épreuve.

 

Catégorie Divers

 

 

 

Catégorie Permaculture

 

 

 

Catégorie Musique

 

 

En direct de Genève

 

 

Catégorie Nassim HARAMEIN

 

 

Plutôt que de se tourner vers des ruches classiques, certains apiculteurs des pays de l’Est choisissent de transformer leur rucher en œuvre d’art.

Si vous êtes apiculteur ou tout simplement passionné par l’univers du miel et des abeilles, alors ces ruches folkloriques tout en couleurs devraient particulièrement vous plaire. Elles sont fabriquées à la main en Ukraine et en Pologne.

Si les habitants des pays de l’Est sont connus pour l’attention qu’ils portent à la préservation de leur culture jusque dans l’embellissement de leurs habitations, leur sens de l’esthétisme et du détail s’étend jusqu’à l’univers de l’apiculture. La preuve avec ces ruches décoratives en bois, sculptées et peintes à la main.

En forme de statues de personnages historiques ou légendaires, de monuments, de temples, de petites maisonnées ou encore de hutes, ces créations féeriques ont de quoi nous replonger en enfance.

 

Regardez :

Crédit photo : Jurnalul Apicultorului – Beekeeper’s Journal
Crédit photo : gubernat – Shutterstock
Crédit photo : Gelia – Shutterstock
Crédit photo : Shutterstock
Crédit photo : Maciej Rawluk – Shutterstock
Crédit photo : Malgosia S – Shutterstock

(Image reproduite avec l’aimable autorisation de Jurnalul Apicultorului – Beekeeper’s Journal.)

« Happyculteur : personne qui fait son miel des petits bonheurs de l’existence. » Alain Crehange

 

Source : https://positivr.fr/ruches-decoratives-faites-main-pologne-ukraine/

Catégorie Ukraine

 

 

Nikola Tesla est considéré comme l’un des plus brillants scientifiques dans l’histoire de la technologie. Né en 1856 à Smiljan, l’inventeur, ingénieur et physicien est d’origine serbo-américaine. Il a notamment construit sa renommée à travers ses contributions sur la conception du système de courant électrique alternatif moderne. Bien qu’il soit mort en 1943, sa réputation est restée intacte tant ses inventions ont contribué au progrès fulgurant du XXe siècle. En 1960, la Conférence générale des poids et mesures a même introduit le terme « tesla » comme unité de mesure d’induction électromagnétique du Système mondial d’unités. Le DGS vous invite à découvrir 10 faits méconnus sur le pourtant célèbre Nikola Tesla.

 

 

Écologiste

Tesla était véritablement inquiet concernant la consommation rapide des ressources de la Terre par les hommes. Il était d’ailleurs un défenseur du carburant renouvelable. Il a notamment étudié les méthodes d’utilisation de l’énergie naturelle de la terre et du ciel afin de minimiser l’impact humain engendré par les combustibles fossiles. Il a créé la foudre artificielle dans son propre laboratoire.

 

nikola-tesla-foudre

 

Né lors d’un orage

Ironie du sort, Nikola Tesla est né au cours d’un orage particulièrement violent. Voyant cela comme un mauvais présage, la sage-femme a affirmé que Tesla sera « l’enfant des ténèbres ». La mère de Tesla, se sentant probablement insultée, a répondu : « Non, il sera un enfant de lumières ».

 

tesla-humanisme-inventeur

 

Humaniste

Tesla était un humaniste. Il croyait profondément en l’amélioration des conditions de vie humaine, mais pas pour des gains financiers. Et voilà pourquoi, en dépit de ses nombreuses inventions et contributions à la société, il est mort pauvre.

 

nikola-tesla-wifi

 

Tesla pensait à l’Internet sans fil… en 1901

L’ingénieur avait une excellente imagination mais n’a pas pour autant mis toutes ses idées en application. Tout en développant la radio transatlantique, il a imaginé un système de collecte d’informations qu’il pourrait encoder et qui diffuserait l’information à un dispositif tenu à la main. C’est l’équivalent d’Internet sur les smartphones aujourd’hui. Tesla a également imaginé, mais jamais créé, ce que l’on appelle la radioastronomie.

 

nikola-tesla-memoire

 

Une mémoire incroyable

Lire la suite de cette entrée »

 

La transparence ne touche pas que les objets : elle peut aussi être la caractéristique physique principale de certains animaux. Si elle peut ne pas sembler naturelle, cette transparence est un atout parfois esthétique mais souvent vital à la survie de quelques espèces. Des forêts d’Amérique du Sud aux profondeurs abyssales, partez à la rencontre de ces animaux étonnants qui jouent la carte de la transparence.

Dans le règne animal, avoir une particularité physique hors du commun peut être très utile pour se camoufler ou éloigner les prédateurs. Si les couleurs chatoyantes ou les teintes permettant de se confondre avec le paysage sont nombreuses, la transparence fait aussi partie des atouts que possèdent quelques animaux. Claire ou colorée, elle est même utile à certaines espèces que ce soit pour se défendre ou pour chasser. Qu’ils vivent sur terre, dans les airs ou dans les abysses, partez à la rencontre de ces animaux étonnants que la Nature a rendu aussi clair que du verre.

 

LA MÉDUSE

Parmi les animaux transparents, il en est un qui est connu de tous : la méduse. Aurelia Aurita pour les intimes, elle est la variété de méduse la plus commune et la plus répandue sur le globe. Hormis dans les eaux des pôles, elle évolue dans tous les océans où elle se nourrit de zooplancton. La quasi-totalité de son corps est transparent mais il peut comporter des nuances de bleu ou de rose.

 

LE GRETA OTO

Aussi connu comme le « papillon aux ailes de verres », le Great Oto compte parmi les rares insectes à posséder des ailes transparentes pouvant être colorées ou non. Ce papillon exotique vivant en Amérique centrale mesure entre 5 et 6 cm d’envergure et utilise ses ailes pour se confondre avec son environnement. Mais il a surtout la particularité d’être toxique : mieux vaut donc ne pas le toucher ! Toutefois, le voir est toutefois bon signe car cette espèce ne vit que dans des environnements sains.

 

LE BARRELEYE DU PACIFIQUE

Aussi transparents que les fantômes qui leur donnent leurs surnoms, les revenants sont une famille de poissons qui vivent au cœur des abysses et le plus étonnant d’entre eux est le Barreleye du Pacifique. Ce grand poisson, observé pour la première fois en 1939, vit à 600 m de profondeur. Dans l’eau, sa tête devient transparente et laisse apparaître ses yeux en forme de tuyaux qui lui donnent son nom. Des yeux toujours orientés vers le haut et qui lui permettent de repérer ses proies plus facilement tout en trompant ses prédateurs.

 

LA CREVETTE D’AMANO

Petite crevette connue des amateurs d’aquariophilie, la crevette d’Amano compte parmi les animaux transparents les plus facilement observables. Cette espèce mesurant entre 4 et 5 cm a comme particularité, en plus d’être translucide, de ne pas posséder de pinces. Même si son corps est clair, il peut être coloré et composé de nuances grises, vertes ou encore brunes.

 

© FlickR / Katja Schulz

LES CASSIDES

Dans la grande famille des insectes, une variété peut se vanter d’être transparente et de ressembler à une tortue : les cassides. Ces petits coléoptères dont la carapace peut être ronde ou ovale est protégée par une membrane transparente destinée à tromper ses prédateurs. Selon les espèces, les cassides peuvent ressembler à des coccinelles ou à des tortues, ce qui leur a valu le surnom de scarabée-tortue.

Lire la suite de cette entrée »

 

 

Catégorie Musique

 

 

Avec l’adoption d’un tel texte, la Slovénie devient l’un des rares pays au monde à prendre fait et cause pour une eau à l’abri de tout business lucratif.

Par  Axel Leclercq

 

L’eau étant un bien commun, peut-on la confier à des intérêts privés ? La Slovénie a tranché… et la réponse est non ! Pour la première fois dans l’Histoire, un pays de l’Union européenne a inscrit le droit à l’eau potable dans sa constitution et en interdit formellement toute forme de privatisation. Lumière sur une décision qui, pour beaucoup, apparaîtra exemplaire.

Portée à l’origine par le mouvement associatif local, cette initiative a été votée hier par le parlement slovène (source : RTBF).

 

Source : Shutterstock
Source : Shutterstock

 

Désormais, la constitution slovène garantit que, dans ce pays, l’eau ne pourra jamais devenir l’objet d’un business comme un autre. Extraits :

« L’approvisionnement en eau de la population est assurée par l’Etat via les collectivités locales, directement et de façon non-lucrative (…) Les ressources en eau sont un bien public géré par l’Etat. Elles sont destinées en premier lieu à assurer l’approvisionnement durable en eau potable de la population, et ne sont à ce titre pas une marchandise ».

 

Source : Shutterstock
Source : Shutterstock

 

L’adoption d’un tel texte a été encouragée par un gouvernement de centre gauche piloté par Miro Cerar. Voici comment le premier ministre a justifié ce choix, quelques instants avant le vote :

« Il faut offrir le plus haut niveau de protection légale à l’or liquide du 21e siècle, un bien appelé à devenir de plus en plus convoité à l’avenir ».

 

Source : Shutterstock
Source : Shutterstock

 

Armée d’une telle constitution, la Slovénie devient le 15ème pays du monde (seulement) à inscrire formellement le droit à une eau potable non privatisée. Et, à l’échelle de l’Europe, c’est même un grande première…

 

Source : Shutterstock
Source : Shutterstock

 

Et si ce pays alpin de 2 millions d’habitants nous montrait le chemin à suivre ? Après tout, sa décision pourrait bien nous inspirer… Qui sait !

 

 

Source : https://positivr.fr/slovenie-eau-constitution-privatisation/

Catégorie Slovénie

 

 

L’agriculture biologique pousse les exploitants à expérimenter de nouvelles techniques pour pouvoir prendre soin de leurs terres de manière naturelle et responsable. Dans ce domaine, les animaux sont devenus des atouts de taille et un viticulteur français a choisi le mouton pour nettoyer ses vignes. Un choix insolite qui a pourtant déjà fait ses preuves ailleurs dans le monde.

 

DES MOUTONS POUR EFFEUILLER LES VIGNES ?

Dans la parcelle de vignes bio de Nathan Muller située au cœur de l’Alsace, les tondeuses ont 4 pattes et bêlent. Pour prendre mieux soin de ses terres, il a remplacé une machine par des moutons. Leur mission consiste à dévorer les feuilles situées au niveau des grappes, mais aussi de débarrasser les vignes des herbes folles qui peuvent pousser.

Le fait d’utiliser les animaux pour s’occuper des cultures est loin d’être inédit. Parmi les bêtes déjà utilisées, on trouve notamment des coccinelles pour éliminer les pucerons ou des canards qui jouent les désherbants dans les rizières. Le mouton vient donc s’ajouter à la liste des animaux utilisés en France mais c’est loin d’être une nouveauté au niveau mondial.

 

 

UNE TECHNIQUE IMPORTÉE ?

Nathan Muller, un viticulteur basé en Alsace a importé cette technique en France après l’avoir observé au cours d’un de ses voyages en Nouvelle-Zélande. En participant à des vendanges, il a constaté que les animaux prenaient soin des vignes de manière naturelle. Si la Nouvelle-Zélande peut ainsi faire appel aux moutons, c’est car le pays a une population 8 fois supérieure à celle des hommes.

« Ils tondent tout ce qui est liseron, amarante, ils font vraiment un travail qui est précis. » Quand le raisin arrive à maturation, les moutons quittent la vigne car ils pourraient manger les fruits. Grace à ce traitement naturel, le soleil peut plus facilement passer dans les plantations et empêche le développement de maladies dues à l’humidité.

 

 

PLUSIEURS ADEPTES EN FRANCE

Si la technique a des avantages au niveau de l’entretien des vignes, elle représente également une manière écologique de lutter contre une forme de pollution souvent méconnue. En Alsace, les nappes phréatiques sont contaminées par les pesticides. La solution choisie par Nathan Muller et que d’autres ont également adoptés montre qu’il est possible de cultiver des produits de qualité sans faire appel à des produits chimiques.

 

 

Source : https://dailygeekshow.com/vignes-nettoyage-moutons/?utm_source=newsletter&utm_medium=e-mail&utm_campaign=Newsletter_Journaliere_2018-08-29

Catégorie Permaculture

 

POUR SOUTENIR LE SITE
LES COMMENTAIRES
  • Santerre dans Ma ferme autonomeBonjour, C'est très intéressant. Nous donnons (au sens propre) des formations en apiculture. Je suis sûr que des abeilles vous
  • visee dans A DEUX PAS DE CHEZ MOI …superbe... envoûtant... à se demander pourquoi l'humain s'acharne t-il tant à tout démolir merci pour ce moment
  • Erica dans AUDE – LA FORET ENCHANTÉE DE NÉBIAS (m.à.j) Reçu par mail La PYRALE du BUIS Les chenilles venues d’Asie, en plus d’être une nuisance pour l’homme, ravagent
  • Serge François dans Crop circle en MoselleBonjour, Je suis tombé sur une vidéo incroyable qui répond à beaucoup de questions à propos de ce crop circle
  • durand dans Michelle Brémaud – GuérisseuseBonjour faites vous le soin à distance ou doit on se déplacer. En quoi consiste le massage. personnellement je suis
Catégories
Archives