Causerie » du 12 Janvier 2017

 

 

Catégorie Franck LOPVET

 

 

 

Kevin Richardson, un zoologiste sud-africain surnommé The Lion Whisperer (celui qui murmure à l’oreille des lions) fait ici une petite partie de football avec des lions sauvages, habillé d’un costume Van Gils (qui est le couturier de la Fédération royale néerlandaise de football).

 

Catégorie Animaux

 

 

Certains considèrent le lave-vaisselle comme étant un outil indispensable dans une maison, il faut bien reconnaître que c’est très pratique, c’est un gain de temps pour faire autre chose, certains l’utilisent même pour cuisiner, mais ceci n’est pas vraiment le sujet de l’article, car ce qui nous intéresse, c’est d’être un peu plus écolo sans prise de tête tout en économisant un peu, tant qu’à faire… Concrètement, uniquement en France, il se vend 1,4 millions de lave-vaisselles chaque année, avec une petite augmentation pour l’année 2015 pour atteindre 1 517 000 lave-vaisselles de vendus, c’est donc un marché assez colossal non seulement pour les fabricants, mais également pour toutes les entreprises qui gravitent autour, comme les dépanneurs, les fabricants de liquides, de sels minéraux, et de ces fameuses tablettes « tout-en-un » qui feraient des miracles sur les plats les plus incrustés.

8d-700x420

Le souci, c’est que même si ces tablettes sont pratiques , non seulement elles peuvent faire mal au portefeuille, mais leur impact sur l’environnement n’est pas des plus positif. Savez-vous de quoi sont composées ces tablettes ? Le site Consoglobe avait justement publié un article sur le sujet, expliquant au passage qu’en France, et uniquement en France, 10 000 tonnes de détergents pour lave-vaisselle sont vendus chaque année, colossal, peut de chance que la nature apprécie…

 

 

 

La plupart des tablettes ou pastilles pour lave-vaisselle sont multifonctions : elles servent à laver bien sûr mais contiennent aussi le liquide de rinçage et le sel régénérant. Si les fabricants suppriment peu à peu les phosphates de la composition de leurs détergents, il existe encore de nombreuses formulations qui en contiennent. Or, les phosphates sont une véritable calamité pour l’environnement car ils ne sont pas entièrement traitables par les stations d’épuration. Ils sont responsables de l’eutrophisation des cours d’eau et sont à l’origine de la prolifération d’algues comme les cyanobactéries qui asphyxient véritablement la faune aquatique. Les micro-algues peuvent produire des toxines et polluer l’eau potable.

 

tablette-lave-vaisselleSource et descriptif de chaque composant sur Consoglobe

 

Un souci trop rarement pris en compte, l’effet potentiel de ces tablettes sur notre santé. Si rien d’alarmant n’a été mis en avant, tout n’est pas rose non plus comme nous l’explique le site Lave-vaisselle.ooreka.fr:

Lire la suite de cette entrée »

 

 

Catégorie Musique

 

 

 

gibier

En France, 40.000 accidents liés aux animaux sauvages sont recensés en moyenne chaque année, entraînant la mort d’une trentaine de motards ou d’automobilistes et des dégâts matériels. Le risque de rentrer en collision avec un animal sauvage, qu’il s’agisse d’un sanglier, d’une biche ou d’un chevreuil, peut pourtant être diminué.

 

Photo published for Rhônes-Alpes : les radars «anti-gibier», ça marche -

 

3.700 alertes par an en moyenne

Le département de l’Isère a, lui, fait le choix d’installer sur plusieurs de ses tronçons des détecteurs de faunes sauvages. Après quatre ans de tests, le bilan est positif. « Grâce à ce dispositif, nous avons recensé en moyenne 3.700 alertes par an. Ce qui a permis d’éviter un grand nombre de collisions, et, forcément, de morts et de blessés », se félicite Fabien Mulyk, vice-président du Conseil départemental chargé de l’environnement cité par Le Parisien.

Le dispositif est simple. Il s’agit de caméras munies de capteurs infrarouges placées au sommet de plusieurs poteaux installés en bord de route. Elles balisent ainsi un secteur où le passage des animaux est fréquent. Quand un animal s’approche des détecteurs, il est trahi par sa chaleur« L’information est immédiatement relayée en amont grâce à un panneau lumineux qui indique le danger aux automobilistes en leur demandant de réduire leur vitesse », explique Anne-Sophie Croyal, du service Espaces naturels sensibles au Conseil départemental de l’Isère.

 

Un coût de 20.000 euros par accident pour les assurances

Les résultats sont là. A la Buisse, près de Grenoble où un dispositif était installé, on est passé d’une trentaine de chocs avec un animal sauvage à seulement cinq. Le dispositif intéresserait d’autres départements observant les résultats prometteurs obtenus en Isère, comme la Savoie, la Haute-Savoie, le Haut-Rhin et la Seine-et-Marne.

 

« Quand on sait qu’un seul accident de ce genre peut coûter 20.000 euros aux assurances, notre dispositif, qui revient à 70.000 euros par site, peut être amorti rapidement », précise Anne-Sophie Croyal. Les détecteurs de faunes sauvages satisfont, pouvoirs publics, assureurs et même défenseurs des animaux qui voient dans le dispositif un moyen « d’épargner de très nombreux animaux, notamment en période de reproduction, et de préserver la biodiversité ».

 

Source : https://www.lesfurets.com/assurance-auto/actualites/isere-radars-anti-gibier-succes

Catégorie Environnement

 

ARTE

 

Les effondrements du plancher terrestre créant des gouffres géants sont de plus en plus fréquents. De la Sibérie à l’Europe du Sud, un documentaire pour mieux comprendre ces catastrophes naturelles.

Tout à coup, le sol se creuse puis s’effondre et engloutit tout ce qui s’y trouve… Les cavités résultant de l’effondrement soudain du plancher terrestre sont si larges et profondes qu’on les appelle des « gouffres géants ». Ce phénomène spectaculaire, d’une rare brutalité, se produit de plus en plus fréquemment. Que se passe-t-il ? Quelle sont les forces à l’œuvre et comment les prévenir ? En s’appuyant sur des séquences filmées par les témoins de ces effondrements, et en suivant des scientifiques, le réalisateur de ce documentaire s’est rendu aux quatre coins de la planète, de la Sibérie à l’Europe du Sud, en passant par les États-Unis, pour mieux comprendre ce phénomène.

Documentaire de Larry Klein (Etats-Unis, 2014, 44mn) ARTE F

 

Catégorie Environnement

 

 

 

Catégorie Animaux

 

 

 

Ce matin-là, dans sa poussette, le petit Elias, un an, termine seul sa sieste sur le trottoir. Pour sa mère, c’est une tradition, car le froid est bon pour sa santé. Si les enfants sont dehors, c’est que la question de la sécurité ne se pose jamais ici. Nous voici, au Danemark, un pays où la société est basée sur la confiance. Ce pays de cinq millions d’habitants fonctionne comme une tribu, un groupe uni, une société égalitaire.

Catégorie Danemark

 

 

 

Catégorie Musique

 

 

Avec cette hydrolienne domestique, vous pourrez alimenter toute votre maison en énergie

 

hydrolienne-une

 

Afin de préserver au mieux l’environnement tout en faisant baisser ses factures, de plus en plus de particuliers s’intéressent aux énergies renouvelables. Après les panneaux solaires et les éoliennes individuelles, voici qu’une nouvelle innovation fait parler d’elle : l’hydrolienne domestique, un appareil étonnant qui promet à ses utilisateurs de rendre leur maison totalement autonome en énergie.

Dans l’optique de réduire leur impact sur l’environnement mais aussi leurs factures énergétiques, les particuliers et entreprises adoptent de plus en plus les énergies renouvelables. Qu’ils utilisent la puissance du soleil ou la force du vent, les appareils ont fait leurs preuves et sont devenus courants. Cependant, l’une de ces énergies avait encore du mal à convaincre les particuliers : l’eau. Une absence justifiée par le fait que les appareils grand public n’étaient pas très répandus jusqu’à aujourd’hui.

 

 

L’entreprise canadienne Idénergie a en effet mis au point un appareil simple d’utilisation et offrant aux personnes vivant près d’un cours d’eau la possibilité d’utiliser cette force pour alimenter leur domicile en énergie. L’appareil en question, une hydrolienne domestique dérivée d’un modèle mis au point en 2012, se présente comme une turbine en kit. Une seule personne suffit pour la monter : il faut simplement une fois assemblée l’installer dans l’eau et la raccorder directement à votre maison.

La puissance du courant active la turbine qui convertit cette énergie en électricité : l’hydrolienne peut ainsi produire jusqu’à 12kWh par jour. La capacité de production en énergie de cette hydrolienne la rend très intéressante car celle-ci est très proche de celle consommée en moyenne par un foyer Français (environ 14 kWh par jour). Le dispositif peut donc permettre de réduire considérablement la facture d’énergie d’un foyer ou de le rendre complètement autonome à condition que la maison soit installée près d’une rivière ou d’un cours d’eau.

 

 

 

Avec sa capacité de rendement, l’hydrolienne domestique d’Idénergie incarne à la fois une nouvelle manière propre de produire de l’énergie mais aussi de protéger la planète. Son seul point noir reste toutefois son prix : comptez environ 9 500 dollars (soit un peu plus de 9 000 euros) pour vous offrir votre hydrolienne personnelle. Si une telle somme reste un investissement conséquent, l’idée reste très intéressante et pourrait séduire de nombreuses personnes désireuses de changer leur manière de produire et consommer de l’énergie.

 

Source : http://dailygeekshow.com/hydrolienne-domestique-energie/?utm_source=newsletter&utm_medium=e-mail&utm_campaign=Newsletter_Journaliere_2016-12-06

Catégorie Énergie

 

 

 

Formation du 3 au 5 mars 2017, la Source Bleue, touzac (46)

Catégorie Interview Conférence Lecture

 

 

Après une petite phase d’adaptation, c’est plutôt très agréable de dormir surélevée …, la tête en haut.

 

bienfaits du lit incliné

 

Les commentaires de ceux qui ont essayé, sur la revue Nexus

 

 

Newsletter N° 33 de Michel DOGNA

 

VOTRE LIT incliné de 5 DEGRES
vous soigne en dormant pour un coût 0€

 

DÉCOUVERTE PAR L’OBSERVATION DE LA NATURE

Andrew K.Fletcher est un ingénieur doté d’une grande capacité d’observation et de réflexion. Précisément, c’est en analysant le principe de circulation de la sève dans les arbres que par analogie, il se demanda si le fait de dormir horizontalement, et pire en surélevant les pieds, est véritablement une bonne option pour la santé. Il a passé les vingt dernières années de sa vie sur ses expérimentations d’un lit incliné. Peu de gens sont au départ enclin à admettre cette remise en cause d’une coutume millénaire paraissant totalement physiologique et évidente pour tous. Et pourtant, le fait qu’il ait obtenu des résorptions de varices en 4 semaines était la preuve évidente de l’opportunité de sa méthode, même si elle désavoue la littérature sur la physiologie médicale.

 

MÉCANISME CIRCULATOIRE DE LA SÈVE DES ARBRES

La sève montante – par capillarité – qui est captée par les racines est en fait composée de 98% d’eau chargée de nutriments. Arrivée au niveau des feuilles, une évaporation importante s’effectue (on connaît la fraîcheur qu’apportent les arbres et le principe de formation des nuages au dessus des forêts). Conséquemment à cette évaporation, la sève se concentre et devient plus dense donc plus lourde, ce qui la fait redescendre sous l’effet de la pesanteur, nourrissant tout ce qui peut l’être (fruits, branches, tronc, racines).

Translaté au système sanguin, Fletcher explique :

« D’une manière générale, la circulation de tous les fluides organiques a commencé bien avant le développement du cœur, et cette circulation primaire a persisté ; elle soutient le cœur à condition que l’on prenne en compte la direction qu’induit la pesanteur. Le principe repose sur le fait que le sang qui entre dans les capillaires pulmonaires transporte l’eau et le gaz carbonique que nous allons exhaler à chaque respiration. En sortant des poumons, le sang est donc devenu plus dense. Il va ensuite passer par le cœur qui va le réinjecter dans l’aorte, ajoutant au sang une densité qui va créer un écoulement pulsatile vers le bas, en particulier vers les reins. Ce sang partant des reins, et qui entre dans les veines est toujours moins dense que le sang artériel en amont des reins. »

Et il poursuit :

« … mon Eureka était d’une telle ampleur qu’il m’a instantanément conduit au principe du lit incliné (PLI). »

Les pharaons connaissaient déjà…

Clin d’œil du destin, Fletcher lors d’une visite du musée des beaux arts de Boston, fut interpelé par le lit de la reine Hétep-hérès, mère du pharaon Khéops, dont l’original est au musée égyptien du Caire. Personne, semble t-il ne s’est jamais posé de question sur la raison précise pour laquelle ce lit a les pieds de la tête de lit 15 cm plus haut que ceux du pied de lit. Les égyptiens de l’époque disposaient-ils donc d’un secret de santé concernant la circulation sanguine… oublié depuis ? En tout cas ceci semblait confirmer les résultats des expérimentations de Fletcher qui conclut que 15 centimètres était bien la hauteur idéale qu’il avait définie pour la surélévation de la tête de lit, ce qui entraîne exactement un angle de 5 degrés d’inclinaison.

Lire la suite de cette entrée »

POUR SOUTENIR LE SITE
LES COMMENTAIRES
Catégories
Archives