Ils prouvent que le patrimoine de la France est un véritable joyau

 

Entre les immeubles, les embouteillages et la routine du quotidien, il est parfois difficile de relativiser, et d’évacuer son stress. C’est pour cela que nous vous avons sélectionné quelques superbes villages français où règnent le calme et la quiétude.

 

 

Rocamadour

Rocamadour est situé dans le Lot, au sud-ouest de la France. Ce village, site touristique de premier plan, est visité par plus d’1,5 millions de pèlerins par an. La cité, d’une superficie de 49,42 km2, date du Moyen Âge. Elle est constituée de trois étages, reflétant les trois ordres de la société de l’époque : les chevaliers au-dessus, les clercs religieux au centre, et les travailleurs laïcs en bas, près de la rivière. Entre grottes naturelles abritant des dessins préhistoriques et églises moyenâgeuses, le patrimoine culturel du village est incroyablement riche.

 

 

Collonges-la-Rouge

Comme son nom l’indique, Collonges-la-Rouge est… toute rouge. Également surnommée la « cité aux vingt-cinq tours », la commune située en Corrèze, dans la région Nouvelle-Aquitaine, n’est constituée que de bâtiments construits en grès. Ce village, datant lui aussi du Moyen-Âge, est essentiellement fondé sur une économie touristique. Il n’y a ni épicerie ni boulangerie…

 

 

Gordes

Dans le Vaucluse se cache un magnifique bourg : celui de Gordes. Encerclé par la réserve de biosphère du Parc naturel régional du Luberon et celle du mont Ventoux, le village possède un patrimoine naturel riche. La localité existait déjà dans l’antiquité et son existence est liée au peuple celte des Vordenses. Du reste, il demeure d’importantes traces d’une occupation romaine dans le village, avec par exemple les vestiges du quartier des Bouisses.

 

 

La Roque-Gageac

Faisant partie de l’association Les Plus Beaux Villages de France, la Roque-Gageac se situe dans le département de la Dordogne, en Nouvelle-Aquitaine. Tirant ses origines, encore une fois, du Moyen-Âge, le village n’est aujourd’hui qu’un bourg de 458 habitants. Fait à noter, la Roque-Gageac a servi de décor pour le tournage du film Camping 2.

 

 

La Roche-Guyon

La Roche-Guyon, commune francilienne, est un superbe village français. Son château et le donjon qui le surplombe font la fierté de cette localité du Val d’Oise. À seulement 66 kilomètres au nord-ouest de Paris, la Roche-Guyon est la seule commune d’Île-de-France à être classée parmi les plus beaux villages de France.

 

 

Cordes-sur-Ciel

Élu Village préféré des Français dans l’émission présentée par Stéphane Bern sur France 2, Cordes-sur-Ciel est situé dans le nord-ouest du département du Tarn. La commune, fondée en 1222, est aujourd’hui une étape du pèlerinage de Saint-Jacques-de-Compostelle. Elle abrite également le musée du sucre et du chocolat, le Musée Charles Portal et la Maison du Grand Fauconnier.

 

 

Coaraze

C’est dans les Alpes-Maritimes que se cache ce magnifique village au doux nom de Coaraze. Situé à 667 mètres d’altitude, il a essuyé le passage des Ligures, des Celtes et des Romains. La commune est également connue pour sa bataille de 1793 : le chef de bataillon Claude-Victor Perrin a repoussé 3000 Piémontais avec son seul bataillon de 600 hommes.

 

 

Yvoire

L’un des plus beaux villages de France. Situé dans le département de Haute-Savoie, le village ne comptait que 925 habitants en 2014. Après la Seconde Guerre mondiale, l’agriculture et la pêche laissent place progressivement au tourisme. En 2006, Yvoire a fêté ses 700 ans.

 

 

Eguisheim

Le village d’Eguisheim, dans le Haut-Rhin, est une commune alsacienne qui a été classée « Village préféré des Français » au cours de l’émission diffusée sur France 2 en 2013. Vers 720, le bourg se développe autour du château d’Eguisheim. Selon les légendes, le pape Léon IX serait né ici.

 

 

Baume-les-Messieurs

C’est dans le département du Jura que l’on peut visiter Baume-les-Messieurs. Entouré de falaises hautes d’une centaine de mètres, ce territoire reculé est occupé depuis la préhistoire. Avec son riche patrimoine architecturale qui abrite notamment l’abbaye Saint-Pierre, il est classé dans la catégorie des plus beaux villages de France.

 

 

Piana

Le village de Piana, situé au sud de la Corse, est célèbre pour ses magnifiques calanques (un vallon en partie submergé par la mer). Son relief escarpé est d’une beauté remarquable. Le village a été reconstruit en 1690, après sa destruction par la piraterie turque. Il est désormais classé comme l’un des plus beaux villages de France.

 

 

Conques

Le village de Conques, situé dans le département de l’Aveyron dans la région Occitanie est célèbre pour son église abbatiale et la statue en or de Sainte Foy. Figure du tourisme, il a été reconnu par le Conseil Régional Midi-Pyrénées comme l’un des Grands Sites de la zone géographique.

 

 

Saint-Jean-Pied-de-Port

La commune de Saint-Jean-Pied-de-Port, dans le département des Pyrénées-Atlantiques, a été admise en 2016 à rejoindre l’association Les Plus Beaux Villages de France. Le village est traversé par la rivière Nive.

 

Source : https://dailygeekshow.com/villages-francais-visiter/

Catégorie France

 

 

 

Catégorie Animaux

 

 

 

Catégorie Musique

 

 

 

 

Cette recherche est la plus connue à ce jour. Durant l’été 1993, un groupe de scientifiques a prédit que la pratique de la méditation transcendantale effectuée par pas moins de 4 000 personnes réduirait de 20% la criminalité violente(assassinats, viols et agressions sexuelles) à Washington. Il a aussi été annoncé que la qualité de vie s’améliorerait, qualité mesurée grâce à un indice préétablie, que le gouvernement aurait plus de pouvoir et que le «taux de popularité» du Président Clinton augmenterait (d’après un sondage, sa popularité était alors au plus bas).

Cette annonce a été faxé à plus de1 900 numéros, y compris ceux de chercheurs, de tous les sénateurs et politiciens ainsi qu’à 375 médias différents. L’annonce a aussi été faite à la télévision et sur de nombreux médias, dont CNN,Associated Press, le Washington Post et le Washington Times.

A cette époque, Washington était la capitale la plus violente au monde. De 1986 à 1992, la criminalité avait augmenté de 77% (11% par an), malgré un budget en augmentation pour l’enrayer (1 milliard de dollars par an pour le crime, uniquement à Washington). Quand le chef de la police a entendu cette annonce, il était un peu sceptique. Il vint lui-même à la télévision et déclara :

« La seule chose qui permettrait de réduire la criminalité de 20% serait 50 cm de neige, l’harmonie mentale ne suffira pas.»

L’expérience se déroulant en été, c’était une manière de dire que c’était impossible !

Pour ne laisser aucun doute sur le sérieux de l’étude, une commission de 24 membres fut réunie. Elle était composée d’éminents scientifiques dans les domaines de la criminologie et de la sociologie, de politiciens et de membres de la police de Washington. Aucun des membres de cette commission n’avait de lien avec le Mouvement de Méditation Transcendantale.

Ce comité devait déterminer quelles seraient les données statistiques qui pouvant être utilisées pour observer l’évolution du taux de criminalité au cours de l’expérience. Ces statistiques furent comparées aux données des cinq années précédentes qui permettent de prévoir le niveau de criminalité avec précision (La variable la plus importante semble être la température. Plus celle-ci est élevée, plus il y a de délits).

L’expérience a commencé début Juin. Comme lors des expériences précédentes, les pratiquants de la méditation transcendantale étaient tous bénévoles. Ils avaient pris leurs congés et s’était rendus à Washington par leurs propres moyens. Le nombre de pratiquants de la méditation transcendantale a augmenté progressivement au fil des 8 premières semaines de l’expérience, jusqu’à atteindre le nombre de 4 000 au cours des 2 dernières semaines.

 

Lire la suite de cette entrée »

 

Salut les Terriens – du 18/11/2017

 

Catégorie Interview Conférence Lecture

 

 

Des images extraordinaires prises depuis l’espace

 

La structure Richat, également connue sous le nom d’œil du Sahara en raison de sa forme particulière, est un élément géographique unique avec un diamètre de près de 50 kilomètres situé dans le désert, près de la ville de Ouadane, dans le nord-ouest de la Mauritanie.

Il a une forme de type concentrique, comme un oignon coupé en deux, et a été découvert en 1965 par la mission Gemini 4 de la NASA.

Les premières hypothèses sur son origine indiquaient qu’elle avait été créée par l’impact d’une météorite il y a des millions d’années.

Cependant, plusieurs études subséquentes n’ont trouvé aucune preuve à cet égard.

Actuellement, on prétend que l’Oeil du Sahara est soulèvement symétrique d’un dôme anticlinal, créé par l’effet de l’érosion sur des millions d’années.

Le centre de la structure est constitué par divers types de roches (volcaniques, ignées, carbonatites et kimberlites) qui se sont formées il y a des millions d’années (entre les époques protérozoïque et ordovicienne).

Ce qui est surprenant, c’est que ces types de formations sont en fait communs et que l’on peut les trouver partout sur la planète (par exemple il y en a une à Huesca, entre les villes de Saganta et Estopiñán del Castillo), mais cette structure, située au milieu du Sahara appelle beaucoup plus notre attention.

Les scientifiques ont découvert qu’en outre, certaines couches sont plus dures que d’autres et l’érosion différentielle les distingue.

Que savons-nous donc de cette énigmatique particularité sur terre? Eh bien, les scientifiques sont convaincus que « l’œil du Sahara » est apparu il y a environ 500 ou 600 millions d’années.

 

Au total, il existe trois versions pour expliquer son existence.

La première part du principe que l’œil vient d’un volcan inactif.

Le second considère que c’est le lieu d’impact d’une météorite, tandis que le troisième indique que le cercle est le résultat de l’érosion.

Cependant, les universitaires considèrent le dernier scénario comme le plus plausible.

 

Mais comme je l’ai toujours dit, les images disent un million de mots, voici donc quelques photos étonnantes du mystérieux « Oeil du Sahara ».

 

 

 

 

Lire la suite de cette entrée »

 

 

Catégorie Animaux

 

 

Ce Français a mis au point une alternative écologique au glyphosate… L’État empêche son homologation

 

Suite au renouvellement pour 5 ans de la licence du glyphosate par la Commission Européenne, nous vous proposons de découvrir une des alternatives naturelles et sans danger qui pourrait remplacer l’herbicide cancérogène de la firme Monsanto. C’est une invention française qui plus est !

 


 

 

LE GLYPHOSATE, CE PRODUIT CONTROVERSÉ

Le glyphosate, c’est ce composant chimique qui est classé comme « probablement cancérogène » pour l’Homme par l’OMS et qui se trouve dans le célèbre Roundup de Monsanto. Malgré la gronde générale au sein de l’Union Européenne, la Commission Européenne a renouvelé pour cinq ans sa licence d’exploitation. Cette décision qui date du 27 novembre pourrait s’expliquer par le fait que l’Agence européenne de la sécurité alimentaire (EFSA) et l’Agence européenne des produits chimiques (ECHA) considèrent la substance comme « sans danger particulier ». On se demande bien quels rapport ont pu lire ces deux organismes…

Au sein même de l’entreprise qui l’a fabriqué, Monsanto, on estime qu’il existe un lien entre le glyphosate et différentes formes de cancer qui se sont développés chez de nombreuses personnes. C’est dire à quel point ce produit est d’une dangerosité incommensurable. Et pourtant, on en reprend pour 5 ans… grâce (ou à cause de) à l’Allemagne notamment.

 

 

UNE ALTERNATIVE EXISTE… ET ELLE EST FRANÇAISE !

Le Croq’Mousse, c’est son nom, est né après plusieurs années de recherches et un investissement colossal de l’ordre d’un million d’euros. Son concepteur, Jacques Le Verger, l’a mis au point avec des scientifiques du CNRS et l’a déjà expérimenté en Bretagne avec des résultats qui sont plus que satisfaisants. Un rapport dressé par un laboratoire indépendant estime qu’il serait tout aussi puissant que le glyphosate, les effets néfastes et dévastateurs en moins, puisqu’il est constitué d’algues marines.

Mais face à la puissante firme américaine et les lobbies qui sont derrière, ce pauvre agronome français essaye de faire homologuer son produit auprès de l’ANSES, en vain. Et on devine pourquoi. Avec son entreprise, Osmobio, il espère bien faire autoriser son invention aux États-Unis, où il compte implanter son produit prochainement.

Il est nécessaire, dès lors que des alternatives existent, de les exploiter. Tout le monde en sortira gagnant. Enfin presque tous, puisque les seuls perdants dans cette affaire seront les grandes firmes comme Monsanto. Mais qu’importe, puisqu’il s’agit de notre santé et de la protection de l’environnement ! Ces produits ont suffisamment fait de dégâts et pourtant…

Un reportage lui a d’ailleurs été consacré sur La Chaine Parlementaire (LCP).

 

Catégorie Permaculture

 

 

Notre planète abonde de mystères. De l’histoire à la science, il y a toujours quelque chose que nous avons du mal à expliquer sur Terre.

Notre planète a tout. Des endroits mystérieux, étranges et même effrayants, aux paysages et régions qui ressemblent presque à ceux d’un film de science-fiction hollywoodien.

Dans cet article, nous jetons un coup d’œil à 20 des endroits les plus étranges de notre planète.

Profitez-en.

 

Lignes Nazca

Nous ne pouvons pas définir une liste d’endroits étranges sur Terre sans mentionner les célèbres lignes de Nazca.

Visibles (surtout) depuis les airs, les figures énigmatiques, les symboles et les formes étranges ont été gravés par une culture antique péruvienne, il y a des milliers d’années.

Toutes sortes de théories ont été proposées pour expliquer l’énigmatique ensemble de lignes, allant des visites d’extraterrestres aux techniques étranges et mystérieuses de fouettage.

 

La Plage Rouge

Une plage en Chine, plus précisément à Panjin, est recouverte d’un type d’algues qui s’appelle sueda et qui devient rouge vif à l’automne, donnant un aspect époustouflant comme celui ci-dessus.

 

L’Allée aux os de baleine – Sibérie

Celle-ci appartient aux endroits mystérieux et étranges de la Terre.

Située à environ 150 kilomètres de la côte de l’Alaska, il y a une zone parsemée d’os de baleines, d’os de mâchoires et de vertèbres.

Selon les scientifiques, ces ossements datent des années 1400 et étaient un lieu de culte pour les cultures antiques.

 

Le Triangle des Bermudes

Nous avons dû inclure le triangle des Bermudes dans cette liste. Le triangle des Bermudes est un endroit extraordinairement grand et monstrueux dans l’océan Atlantique, d’ une superficie de 4 millions de kilomètres carrés.

Selon les rapports, la zone abrite une anomalie non identifiée qui cause la disparition des navires et des avions.

 

Le Lac Hillier

Ce lac très bizarre en apparence et pourtant splendide est situé en Australie occidentale. Le lac conserve sa couleur rosâtre tout au long de l’année grâce à sa forte teneur en sel et à la présence d’algues salines Dunaliella salina et d’halobactéries roses.

Lire la suite de cette entrée »

 

 

Catégorie Musique

 

 

 

Alors que la France débat actuellement de son système alimentaire et de sa nécessaire évolution, cette étude arrive à point nommé. Réalisée par des chercheurs d’universités danoise, suédoise, polonaise et française, elle est basée sur 280 travaux internationaux et compare les effets sur la santé de l’alimentation bio par rapport à une alimentation conventionnelle.

 

Moins d’eczéma, d’hypertension, d’obésité

Une première série de conclusions est tirée des études, encore trop rares et trop limitées, qui ont été menées sur l’homme. À commencer par une réduction du risque d’eczéma chez l’enfant lors d’une consommation exclusive de produits laitiers biologiques pendant la grossesse et l’enfance. Le risque de pré-éclampsie (maladie fréquente pendant la grossesse, qui se manifeste par une hypertension artérielle) pendant la grossesse diminue aussi, dans le cas d’une consommation fréquente de légumes bio.

 

Moins d’obésité et de maladies chroniques

Les chercheurs observent une baisse de 31% de l’obésité chez les gros consommateurs de produits bio par rapport aux petits. Quant aux maladies chroniques, l’incidence est plus faible pour l’hypertension, le diabète de type 2, l’hypercholestérolémie, les maladies cardiovasculaires (chez les hommes) et le lymphome non hodgkinien (un cancer du sang).

Les chercheurs précisent toutefois que ces conclusions sont à nuancer, dans la mesure où les consommateurs de produits bio ont tendance à manger moins de viande, davantage de légumes, de fruits et d’aliments complets et à avoir des modes de vie plus sains.

 

Un impact sur les cellules et le développement

Pour leur part, les études in vitro opérées sur les fraises bio ont montré une activité antiproliférative plus forte contre les cellules cancéreuses du côlon et du sein par rapport à des fruits conventionnels. Le jus de betterave bio fermenté naturellement réduit quant à lui les niveaux d’apoptose précoce dans le cancer gastrique.

Enfin, les études réalisées sur les animaux ont démontré un taux de croissance plus rapide des poulets nourris avec des aliments conventionnels mais un taux de récupération plus rapide des poulets alimentés avec des produits bio.

Il est donc prouvé que le système agricole a un impact sur la vie cellulaire autant que sur le système immunitaire, la croissance et le développement global, concluent les scientifiques.

 


Développement neurologique moins perturbé

L’autre atout de consommer bio, et non des moindres, est de réduire l’exposition aux résidus de pesticides synthétiques. Selon l’EFSA, ces résidus sont inférieurs de 43,7% aux limites maximales (LMR) dans le cas d’un produit bio. Or plusieurs études ont démontré les effets négatifs de l’exposition de la mère à des insecticides organophosphorés (perturbateurs endocriniens) pendant la grossesse sur le développement neurologique de l’enfant. Retards cognitifs, mémoire de travail et QI plus faibles ont été relevés.

Les chercheurs notent aussi que les cultures céréalières biologiques affichent une teneur plus faible en cadmium, et que les produits laitiers bio sont plus riches en acides gras oméga 3.

 

Moins d’antibiorésistance

Dernier avantage: l’utilisation d’antibiotiques dans la production animale, qui augmente les problèmes de santé à cause des bactéries résistantes, est fortement restreinte dans l’agriculture biologique. Une étude a notamment conclu à une prévalence réduite des salmonelles résistantes aux antibiotiques dans les élevages de volailles bio. Et par conséquent dans les viandes consommées.

De ces démonstrations, les chercheurs concluent simplement «qu’une application plus large des méthodes de l’agriculture bio, notamment dans la lutte contre les ravageurs, serait  très bénéfique pour la santé».

 

6,2% des surfaces cultivées en Europe

En 2015, environ 51 millions d’hectares à travers le monde sont cultivés en agriculture bio. Dans l’Union européenne, elle représente 6,2% de la surface agricole utile (SAU) tandis que la France peine à rattraper son retard avec seulement 5,7% de la SAU selon le bilan tiré par l’Agence bio en mai dernier.

 

Source : http://www.euractiv.fr

 

Adopté à l’âge d’un mois au Brésil par une Castraise, Adrien Astier, 26 ans, a décidé de retrouver ses parents biologiques. Il a pu les rencontrer grâce à une émission de la télé brésilienne.

C’est une histoire extraordinaire et extrêmement émouvante que vit un jeune castrais d’origine brésilienne, un vrai conte de fées, depuis le 12 septembre dernier. Nous évoquions, début septembre, dans nos colonnes, le début de l’aventure d’Adrien Astier, adopté avec beaucoup d’amour au Brésil à l’âge d’un mois par Béatrice Astier, qui réside à Castres. La recherche de ses origines a toujours été bien présente dans l’esprit d’Adrien. Des recherches difficiles, soldées par un échec, en 2013, où Adrien, aidé par un avocat est parti au Brésil sans succès. Les réseaux sociaux et Facebook ont fait la différence !

Inscrit au cœur d’un groupe d’enfants adoptés au Brésil, le jeune castrais de 26 ans démêle petit à petit le fil de sa vie…au fil des rencontres et en particulier avec celle d’un journaliste brésilien d’une émission qui tente de réaliser des rêves !

En moins de deux mois, un duo de journalistes brésiliens s’est déplacé à Castres pour filmer Adrien et Béatrice. Puis, c’est le départ pour une participation à l’émission, tous frais payés, «sans l’assurance que l’on retrouvera la maman biologique d’Adrien», lui dit-on.

Puis tout s’enchaine…un chauffeur de la célèbre chaine TV du Brésil attend Adrien à l’aéroport.

Quelque temps après, le jeune castrais investit un plateau télé, oreillette à l’oreille pour la traduction (même s’il comprend quelque peu le portugais), le public est là et les spectateurs devant leur petit écran suivent passionnément l’émission dominicale …dans tout le Brésil. Sur écran, une femme apparaît, le public commence à réagir, mais ce n’est pas la maman d’Adrien.

 

Regardez les retrouvailles à partir de la 25ème minute :

 

Des images de Castres au Brésil !

Cette dernière, Gizelia, compte ici, pourtant de manière déterminante, puisque c’est elle qui a rempli les papiers d’adoption. L’équipe d’enquêteurs de l’émission ont retrouvé une piste? Après, à nouveau sur écran, le reportage sur la vie castraise d’Adrien défile.

Tout le Brésil ou presque a pu apprécier les jardins de l’Evêché, le terrain de la Borde Basse où Adrien joue au foot, arborant un joli maillot…aux couleurs du Brésil. Les photos de sa prime jeunesse révèlent un jeune garçon sportif ; champion de patinage, de roller en ligne, escrimeur ou encore musicien. Puis cap sur Rio et une séquence où l’on voit une femme aux longs cheveux noirs bouclés, de dos. Elle se retourne et parle, en pleurant, de son fils à qui elle pense chaque jour depuis 26 ans, en priant, pour le retrouver. A cet instant, Adrien, la regarde sur écrans interposés, entre sourire et fortes émotions que l’on devine et ne parle pas tout de suite… «Je n’y crois pas», dit-il tout simplement. Il confiera plus tard qu’il «était bien entendu, très heureux», sans pouvoir expliquer précisément ce qu’il ressent. Tout semble se bousculer dans sa tête, un peu comme, lorsqu’il imaginait sa famille biologique depuis sa tendre enfance. Toujours sur écran, Ana Elisabete, la maman biologique d’Adrien remercie Béatrice d’avoir offert à son fils une vie qu’elle n’aurait pu lui offrir, se réjouissant de constater qu’Adrien semble heureux.

 

Épilogue magnifique

Vient ensuite le moment crucial de l’émission où la présentatrice star de l’émission invite Adrien à s’asseoir devant un piano pour interpréter un morceau qu’il a composé pour sa maman…une très jolie mélodie, avant qu’un rideau ne s’ouvre et que mère et fils soient enfin réunis. Ils resteront étreints de longues minutes avant qu’Ana Elisabete ne remercie le seigneur pour ce moment si intense. Adrien prendra aussi dans ses bras sa tante maternelle, puis Mégane, sa petite amie, présentes sur le plateau, où…tout le monde pleure, y compris la présentatrice et la traductrice. Adrien pu apprendre aussi que c’est sa grand-mère maternelle qui prit la décision d’adoption. Ana Elisabete était très jeune…

 

Coup de théâtre

Alors que l’on croyait la boucle bouclée…le papa d’Adrien fait irruption à son tour sur le plateau, en larmes, lui aussi. José Antonio raconte que 26 ans en arrière, il était dans une situation délicate, puisque marié, quand il connut la maman d’Adrien. Il voulait garder l’enfant. A nouveau, la grand-mère maternelle s’est opposée.

Adrien et Mégane sont restés un mois au Brésil avec le bonheur de découvrir une grande famille unie, dont des frères et sœurs du jeune castrais.

Béatrice, elle, a toujours encouragé Adrien dans ses recherches, heureuse pour lui. «Tout est harmonie dans cette belle histoire», dit-elle.

Aujourd’hui Adrien, designer sonore de formation, correspond avec toute la famille via le net. Il a reçu des milliers de messages sur Facebook et «au Brésil, on m’arrêtait dans la rue», dit-il, mi –surpris, mi- amusé . Il confie, «être apaisé, heureux de ne plus se poser de questions».

Ana Elisabete, elle, s’est mariée mais n’a jamais eu d’autre enfant. Son fils unique vit à des milliers de kilomètres mais leur amour les lie pour l’éternité.

 

Source : https://www.ladepeche.fr/article/2017/11/21/2688898-jeune-castrais-retrouves-parents-grace-tele-bresilienne.html#xtor=EPR-1

Catégorie Brésil

 

POUR SOUTENIR LE SITE
LES COMMENTAIRES
Catégories
Archives