C’est le genre d’histoire qui fait vraiment chaud au cœur : durant 5 mois, cette Écossaise a lié un lien exceptionnel avec une reine bourdon dépourvue d’ailes.

 

Il y a un an, cette Écossaise a formé une relation des plus atypiques avec… un bourdon. Grande amoureuse de la nature, Fiona Presly vole régulièrement au secours des animaux blessés. Cette fois-ci, c’est un insecte sans ailes qui a eu besoin de son aide. Une très jolie histoire.

Alors qu’elle jardine devant sa maison en Écosse, au début du printemps dernier, Fiona Presly découvre à ses pieds une reine bourdon qui semble désorientée par les froides températures. Craignant que le petit insecte ne se fasse écraser, elle le place délicatement sur les pétales d’une fleur – ignorant à cet instant précis que ce bourdon n’est pas tout à fait comme les autres.

 

Crédit photo : Fiona Presly

Fiona Presly explique à The Dodo :

« Je l’ai ramassée et j’ai remarqué qu’il y avait quelque chose d’étrange. Elle n’avait pas d’ailes. »

 

Crédit photo : Fiona Presly

 

Ne sachant pas comment aider cette petite reine, Fiona Presly lui offre de l’eau sucrée et la place sur une bruyère en fleurs, espérant qu’elle parviendra à se débrouiller toute seule. Seulement, quelques heures plus tard, elle s’aperçoit que la reine bourdon n’a pas bougé… et qu’une tempête approche.

 

Crédit photo : Fiona Presly

 

Elle décide alors de la faire rentrer chez elle :

« Je l’ai emmenée à l’intérieur cette nuit-là, je l’ai gardée au chaud et je l’ai nourrie. Je comptais la remettre dehors le lendemain, mais le temps était toujours mauvais, alors je l’ai gardée à l’intérieur. »

 

Crédit photo : Fiona Presly

 

Fiona Presly contacte alors la Bumblebee Conservation Trust, une association spécialisée dans la protection des bourdons, qui lui apprend que cette reine bourdon est probablement atteinte par un virus qui a empêché la croissance de ses ailes. Ses chances de survie dans la nature sont donc très minces.

 

Crédit photo : Fiona Presly

 

Voyant que la reine bourdon semble en bonne santé, Fiona Presly veut tout de même lui donner une chance de vivre : elle décide alors de lui confectionner un mini-jardin de fleurs pleines de pollen et de lui donner un nom. Ce sera Bee (Abeille, en français).

 

Crédit photo : Fiona Presly

 

Ce que Fiona Presly n’imaginait pas, c’est le formidable lien qu’elle était en train de créer avec ce petit insecte, d’accoutumée sauvage et indépendant. À chaque fois qu’elle s’approchait du petit jardin couvert de la reine bourdon, celle-ci sortait des feuillages, comme pour venir saluer sa sauveuse et rechercher son contact :

« Elle marchait vers moi et montait sur ma main. Elle semblait si heureuse de me voir. Je me suis dit : il est en train de se passer quelque chose. C’est comme si tout son être prenait vie. Je pense qu’elle aimait le fait de ne pas être seule. Je crois qu’elle s’est épanouie en bonne compagnie, même celle d’une autre espèce. Ce sont des créatures naturellement sociables. C’est dans leur instinct ».

 

Crédit photo : Fiona Presly

 

En temps normal, une reine bourdon passe le printemps et l’été à construire un nid, puis à s’accoupler et à fonder une colonie – pour finalement mourir à l’approche de l’automne. Grâce aux bons soins de Fiona Presly, Bee a pu dépasser son espérance de vie. Mais son temps était malgré tout compté.

 

Crédit photo : Fiona Presly

 

5 mois après avoir été secourue, Bee s’est endormie dans les mains de sa sauveuse pour ne plus jamais se réveiller. Fiona Presly a enterrée sa petite reine bourdon dans son jardin, accompagnée par l’une des fleurs qu’elle aimait butiner.

 

Crédit photo : Fiona Presly

 

« Désormais, je vois tous les insectes sous un nouveau jour. Cela a changé ma perception de ce que sont les insectes. Je pense qu’il y a énormément de choses que nous ne savons pas. »

 

Crédit photo : Fiona Presly

 

Bien que Fiona Presly admette volontiers qu’elle ignore ce que cette reine bourdon a ressenti de son côté, elle reste persuadée qu’il y a beaucoup de choses à apprendre du temps qu’elles ont passé ensemble.

 

Crédit photo : Fiona Presly

 

Cette histoire exceptionnelle a d’ailleurs fait l’objet d’un très sérieux article scientifique signé Lars Chittka, un professeur en écologie sensorielle et comportementale à la Queen Mary University de Londres.

 

Crédit photo : Fiona Presly

 

Une magnifique histoire digne d’un conte de fées.

 

Source : https://positivr.fr/sauvetage-reine-bourdon-amitie-ecosse/?utm_source=actus_lilo

Catégorie Animaux

 

Laisser un commentaire

POUR SOUTENIR LE SITE
LES COMMENTAIRES
  • Erica dans Les déviations Vidéos – Ariane  Il s'agit de Ariane Dubois http://www.programme-television.org/news-tv/Visites-privees-France-2-Le-grain-de-folie-d-Ariane-Dubois-4367209 Et son livre : son livre Pétage de plombs chez François Ier (Éditions
  • Jourdes dans Les déviations Vidéos – ArianeOù puis-je trouver ses livres et quel est le nom de famille et d’auteur d’Ariane. Merci par avance.
  • Le hir dans Michelle Brémaud – GuérisseuseBonjour Mme brémaud, Je m'appelle Sébastien le hir. J'ai pris connaissance de votre travail(et de votre don) avec internet notamment
  • Santerre dans Ma ferme autonomeBonjour, C'est très intéressant. Nous donnons (au sens propre) des formations en apiculture. Je suis sûr que des abeilles vous
  • visee dans A DEUX PAS DE CHEZ MOI …superbe... envoûtant... à se demander pourquoi l'humain s'acharne t-il tant à tout démolir merci pour ce moment
Catégories
Archives